A l’occasion de la 22 ème journée du championnat de deuxième division française, le Paris FC se déplaçait sur le terrain de Niort.

Dans une rencontre complètement folle, les deux formations se sont séparées sur un score de parité (4-4). Lors de ce match, le joueur guinéen guinéen était titulaire, Ousmane Kanté a permis au Paris FC de rentrer avec le point du nul. Alors que son club était mené (4-3), le joueur guinéen a inscrit le but de l’égalisation à la 90 ème minute.

Au classement général, c’est la galère pour le club d’Ousmane Kanté, en effet, le Paris FC est classé à l’avant dernière place (19 ème) avec 18 points. Pour se maintenir en ligue 2, Kanté et ses coéquipiers ont du chemin à faire.

Châteauroux et Sékou Condé s’impose !

En déplacement à Ajaccio, Châteauroux, le club du guinéen s’est imposé sur le score de (1-0). Sékou Condé était titulaire et il a disputé la totalité de la rencontre, le guinéen a même obtenu une bonne note lors de ce match.  Avec 81% de passes réussies, Sékou Condé a effectué 4 récupérations.

 

News publiée par la rédaction  

Le stade Kankou Moussa de Siguiri accueillait ce vendredi la rencontre entre la SAG et le Loubha FC, pour le compte de l’ouverture de la dixième journée de ligue 1.

Si le Loubha réussi de grandes choses depuis le début de la saison, le club de Télimélé a raté son déplacement à Siguiri. Contre la SAG, le Loubha a pris trois buts sans en marquer le moindre (3-0). Alhasane Bangoura a ouvert le score pour le club de Siguiri très tôt à la 3′; avant la pause, Mohamed Camara double la mise à la 16′ (2-0), score en fin de première période.

En seconde période, Mory Keita a inscrit son cinquième but de la saison et la SAG s’impose sur le score de (3-0). Après ce large succès, la SAG rassure et se maintien à sa place de leader du championnat de ligue 1 avec désormais 21 points.

 

News publiée par la rédaction 

Le lancement officiel du championnat national féminin de première division est prévu ce samedi 01 février 2020 dans les villes de Sangaredi et Conakry sous la houlette de la Fédération Guinéenne de Handball.

Dans ce championnat de première division, six (6) clubs sont engagés, et joueront en aller et retour. Pour la première journée, l’équipe féminine de l’ASM de Sangaredi recevra Kamsar Handball à Sangaredi, l’Espoir Olympique sera face au Horoya Handball et l’Union Sportive de Guinée affrontera Olympique.

Par ailleurs, il faut retenir que la programmation intégrale du championnat, les 6 clubs féminins évoluant en première division se déplaceront sur les différents terrains. Les différentes équipes recevront les matchs à domicile sur leurs propres installations sportives.

 

Ibrahima Sory Diallo “Moudias”

En campagne en Europe à la chasse de certains joueurs pour l’équipe nationale guinéenne, Didier Six a rencontré Bouna Sarr.

Après sa rencontre avec le joueur de l’Olympique de Marseille, le technicien français s’est montré un peu confient. Tout de même, Didier Six a précisé que la décision finale revenait au joueur concerné, Bouna Sarr. « Il aura 28 ans dans quelques semaines, et je pense qu’il sait qu’il va devoir prendre une décision. Personnellement, je lui propose de jouer la CAN et peut-être une coupe du monde. Est-ce que l’équipe de France peut lui proposer ça ? Je ne sais pas. J’aimerai qu’il vienne. La décision lui revient à 100 % ».

Sauf que, depuis toujours, on connait la décision de Bouna Sarr, il veut jouer pour l’équipe de France. Interrogé sur sa rencontre avec l’actuel sélectionneur de la Guinée, Bouna Sarr n’a pas changé de discours.

« Je n’ai rien à dire là-dessus (…).  Je l’ai rencontré, c’est tout. Oui, c’est flatteur parce que je suis franco-guinéen-sénégalais. Je vais continuer à me concentrer sur mon club ».

C’est bien claire, reste à savoir si les dirigeants du football guinéen vont désormais tourner définitivement la page Bouna Sarr !

 

News publiée par la rédaction 

Le Wakriya AC de Boké était en déplacement ce jeudi à Conakry pour affronter l’Association Sportive des Forces Armées de Guinée au stade de la mission.
Dans ce match équilibré entre les deux clubs, il n’y a pas eu de véritables occasions lors de la première période. A part cette contre attaque du Wakriya, à l’arrivée, Victor Kantabadouno ne réussit pas à marquer. L’ASFAG qui n’a enregistré aucune victoire depuis le début de la saison est restée muette.
A la pause, les deux équipes étaient à égalité (0-0). A la reprise, le club de Boké ouvre le score sur une contre-attaque, le club militaire est mené (1-0). Le but est signé Abdoulaye Camara. C’est sur ce score à l’avantage du Wakriya AC que la rencontre va se terminer. Cette victoire permet au club de Boké de totaliser 17 points et de remonter à la deuxième place du championnat de ligue 1.
News publiée par la rédaction

Les Reds de Liverpool se déplaçaient ce mercredi sur le terrain de West Ham United en marge de son match en retard de Premier League anglaise.

Comme depuis le début de la saison, Liverpool n’a pas tremblé et s’est imposé sur le score de (2-0) grâce à des buts de Salah et Chamberlain. Le joueur guinéen, absent depuis quelques semaines pour cause de blessure a effectué le déplacement à West Ham. Naby Keita était sur le banc au coup d’envoi de la rencontre mais il a gratté quelques minutes ce mercredi.

Le milieu de terrain du Syli national est entré à la 77  ème minute de jeu. Lors de ces 13 minutes que Naby Keita a joué, il a réalisé un tir, 15 passes réussies.

 

News publiée par la rédaction 

En séjour au Maroc où se joue la CAN Futsal, la Guinée a été malmenée ce mercredi par l’Egypte.

Les guinéens logés dans le groupe B faisaient leur entrée en compétition contre le triple vainqueur de ce tournoi. Contre l’Egypte, la Guinée a pris neuf buts sans pouvoir marquer le moindre (9-0). Un peu rassurante en première période (2-0), la Guinée se fait humilier par son adversaire en seconde période, en encaissant 7 autres buts. Ce jeudi, la Guinée jouera son second match contre le Mozambique.

 

News publiée par la rédaction

Pour un système de santé qui prenne en compte les besoins et les droits des patients

Résultats du Projet PACTES – Patient.e.s Au Cœur du Traitement Et des Soins

Conakry, Le 29 Janvier 2020- Le projet PACTES mis en œuvre depuis 2017 pour améliorer la prise en charge des patients vivant avec le VIH à travers l’expérimentation d’une prise en charge centrée sur les droits et les besoins des patients, au sein de 5 structures de santé à Conakry et dans la région de Kankan, se clôture aujourd’hui. Structuré autour du dialogue avec les acteurs institutionnels, les structures de soins (directeurs, soignants), les patients et associations communautaires, ce projet apparait clairement comme une réelle innovation dans le contexte de santé guinéen. Conçu et mis en œuvre selon une approche participative et inclusive prenant en compte tant l’expérience des patients que celle des soignants, le projet a permis de faire un état des lieux des obstacles qui freinaient l’accès à une prise en charge VIH de qualité en Guinée et de proposer de nouvelles solutions : notamment la fonctionnalité de services d’accompagnement psychosocial pour les patients et l’ amélioration de la relation soignant-soigné à travers la formation des soignants. La collaboration des organisations de la société civile dans le cadre du collectif inter associatif, a permis également de centrer le débat sur le droit à une prise en charge de qualité pour toutes et tous. Ce projet est financé par l’Agence française de développement (AFD) et a été cofinancé par Unitaid dans le cadre du projet OPP-ERA d’accès à la charge virale.

La cérémonie de clôture du projet a eu lieu ce mercredi 29 janvier à 9h à l’hôtel RIVIERA avec l’ensemble des partenaires.

 

« PACTES est un projet qui a permis de mettre ensemble les soignants, les patients et le médiateur psychosocial, pour réfléchir sur les problèmes de prise en charge et proposer des solutions ; pour ça je suis satisfait ». Médiateur psychosocial lors de l’atelier préparatoire de diagnostic participatif à ASFEGMASSI, le 22 Février 2018.

 

En Guinée, avant le démarrage du projet, malgré d’importants efforts et une prise en charge du VIH effective dans les structures de santé, la couverture des besoins des personnes vivant avec le VIH

(PVVIH) restait faible : les objectifs des 3×90 de la lutte contre le VIH/SIDA1 étaient encore loin d’être atteints (respectivement 64% des personnes vivant avec le VIH connaissaient leur statut sérologique, 32% étaient sous traitement, 8% avaient une charge virale indétectable)2.

 

Plusieurs hypothèses ont été formulées pour étayer ce constat dont :

  •   Des services de santé insuffisants, inadaptés ou dont la disponibilité n’était pas continue, avecen particulier :

     un accès à l’examen de la charge virale limité et des résultats peu exploités alors que cet indicateur est essentiel dans le suivi des patients sous traitement antirétroviral;

     un accompagnement psychosocial des patients VIH encore non fonctionnel dans de nombreuses structures et peu intégré dans les équipes de prise en charge ;

  •   une organisation de la prise en charge inadaptée aux besoins des patients, à la chronicité de la prise en charge du VIH, à l’origine de parcours de soins lourds et d’une charge de travail accrue des soignants
  •   une relation entre soignants et patients caractérisée par une faible écoute et parfois des comportements stigmatisants,
  •   La société civile guinéenne pas assez structurée pour pouvoir défendre les droits des patients.

 

  1. Le projet PACTES s’est dès lors construit, en concertation étroite avec les partenaires du projet, pour faire face à ces constats, en synergie avec le projet OPP-ERA mis en œuvre par Solthis en Guinée pour améliorer l’accès à la charge virale.

 

« A la fin de cet atelier nous venons d’identifier chacun nos besoins en termes de renforcement des capacités, ce sont les occasions comme celles-ci qui nous manquent et nous souhaitons poursuivre les échanges avec votre équipe PACTES ». Soignant lors de l’atelier préparatoire de diagnostic participatif au CHU Ignace Deen, le 31 Mars 2018.

« Maintenant, je réalise qu’il y a beaucoup de situations qui devraient nous interpeller sur l’importance de l’accompagnement psychosociale » parole d’un soignant.

 

Résultats clés du projet

Salué pour ses synergies avec les stratégies nationales et les interventions des acteurs locaux et internationaux, le projet a permis des avancées dans l’amélioration de la qualité des soins dans les structures favorisant ainsi un impact direct et fondamental pour la vie des bénéficiaires touchés par le projet, et de recentrer le débat sur le droit des patients à une prise en charge de qualité.

Plus de 100 patients, 100 soignants et 20 médiateurs psychosociaux ont participé aux ateliers et à la construction continue inclusive et participative qui a fait l’originalité et la force de ce projet. Parmi les avancés clés :

  •   La prise de conscience et la prise en compte de l’importance de la relation soignant – patient sur la qualité des soins délivrés, l’engagement des patients dans les soins et la déstigmatisation des Personnes vivant avec le VIH par le personnel soignant ;
  •   Le développement de l’accès à l’examen de charge virale, rendu possible par le projet OPP-ERA pour permettre de mesurer l’efficacité du traitement et d’adapter la prise en charge en conséquence
  •   la réorganisation du circuit du patient et de l’organisation de la prise en charge avec l’espacement des rendez-vous des patients ayant une charge virale indétectable et avec l’intégration de l’accompagnement psychosocial dans le parcours de soin.
  •   La formation et la mise en place d’agents expérimentés pour l’accompagnement psychosocial des patients
  •   Le renforcement matériel des structures de santé, le renforcement des compétences des soignants et l’impulsion d’une dynamique collective dans les équipes de prise en charge
  •   La création d’un plaidoyer interassociatif avec les associations de patients et l’émergence d’une mobilisation communautaire forte en faveur des intérêts et droits des patients.

Prochaines étapes

Riche de l’expérience de ces 3 dernières années et des retours positifs des partenaires, mais aussi compte tenu des défis qui demeurent, une 2ème phase du projet est en cours de réflexion. Elle viserait la consolidation des acquis des structures de santé déjà appuyées, pour améliorer la qualité de la prise en charge et particulièrement l’expérience vécue par les patients. Elle continuerait aussi de soutenir les initiatives de la société civile guinéenne pour défendre collectivement les droits des patients et l’accès à une prise en charge de qualité pour toutes et tous.

 

Pour en savoir plus sur les acteurs du projet

Solthis : www.solthis.org

Double buteur lors de la précédente journée, le joueur guinéen s’est illustré ce mercredi encore à l’occasion de la 22 ème journée du championnat saoudien de D2. 

Ousmane Barry “Pato” a permis à son club d’obtenir le point du nul (1-1) ce mercredi après-midi. Le club du guinéen, Al Bukariyah FC se déplaçait sur le terrain d’Al Qadisiya. Mené après l’heure de jeu, Al Bukariyah a été libéré par l’attaquant guinéen, buteur sur penalty à la 74′.

Depuis le début de la saison, Ousmane Barry “Pato” a inscrit 15 buts, il a délivré 6 passes décisives. Pato est de loin le meilleur guinéen du moment à l’étranger.

 

News publiée par la rédaction 

Le Hafia FC va poursuivre la saison sans son préparateur physique, Aymen Habibi a rendu le tablier cette semaine.

Le technicien tunisien a décidé de jeter l’éponge après avoir passé quelques mois chez le club légendaire de Guinée. Le club Vert et Blanc devra donc chercher un autre préparateur physique pour la suite du championnat de ligue 1.

Aymen Habibi connu pour son franc parlé serait rentré en Tunisie où il va sans doute chercher un nouveau point de chute.

 

News publiée par la rédaction