La crise sanitaire touche considérablement le monde sportif, les clubs guinéens ne sont pas en marge de cette catastrophe mondiale.

Certains clubs comme le Club Industriel de Kamsar ont réduit à 30% le salaire des joueurs et tout l’encadrement technique. Les joueurs de la SAG de Siguiri, eux, peuvent se frotter les mains. La direction est décidée à continuer à payer le salaire intégral des joueurs.

« Nous avons reçu nos salaires intégralement des mois de mars et avril. Et ça va continuer, parce que la direction à pris l’engagement. Tous les joueurs vont recevoir leur salaire intégralement, il n’y aura pas de problème à ce niveau. L’élan que nous avions en début de saison, c’est ce que nous ne voulons pas gâcher. Et pour cela, il faut que les joueurs soient satisfaits, c’est pourquoi à la fin du mois de mars le salaire intégral a été payé en y ajoutant celui d’avril » nous a confié, Kamory Diakité, le directeur sportif du club que nous avons joint par téléphone.

Double joie à la SAG, le club de Siguiri ira en campagne africaine !

La saison est sans doute arrêtée définitivement, la LGFP décide de tenir compte du classement à l’issue de la phase aller pour attribuer les places africaines. La SAG classée 2 ème derrière le Horoya AC ira en campagne africaine, si la décision se confirme. Pour la première fois de son histoire, l’Ashanty Golden Boys de Siguiri va représenter la Guinéen dans une compétition continentale. Les dirigeants du club sont très contents.

“Aujourd’hui, c’est une grande satisfaction pour la ville de Siguiri, la jeune de Siguiri mais surtout pour les autorités de la SAG qui n’ont ménagé aucun effort pour nous accompagner financièrement. On s’est beaucoup préparé à l’avant saison à Bamako, vous voyez. On est très content de figurer sur la liste des représentants de la Guinée en campagnard africaine. On va continuer à travailler en espérant que cette pandémie finisse dans les plus brefs délais. On veut aller faire de la bonne figuration, parce qu’il ne s’agit pas d’aller seulement ” s’est réjouit Kamory Diakité

 

News publiée par la rédaction 

Avant son départ du FC Barcelone en 2009, Samuel Eto’o avait eu l’occasion d’assister à l’explosion du jeune Lionel Messi, plus tard devenu la star que tout le monde connaît.

Et si on se fie à ses propos, rapportés par Olé, celui qui a par la suite défendu les couleurs de l’Inter ou de Chelsea a eu un rôle majeur dans le développement de La Pulga.

« Il n’a rien changé, il est toujours la bonne personne que j’ai connue à l’époque. Un jour il m’a dit “merci Samuel, grâce à toi ma carrière a changé”. Il m’a avoué que grâce à un de mes conseils, je ne vais pas dire lequel, sa carrière avait changé. Il devait arranger deux ou trois choses, mais il a toujours eu le talent. Je suis fier et heureux de voir qu’il écrit une histoire qui n’est pas encore terminée », a confié l’attaquant camerounais. Les fans du FC Barcelone peuvent donc le remercier, et pas uniquement pour ses nombreux buts !

 

Source : footmercato.fr 

Le championnat national de ligue 2 guinéenne de football (2019-2020) ne se poursuivra pas, la saison est terminée selon la Ligue Guinéenne de Football Professionnel.

Les conséquences du Coronavirus frappent à plein fouet le monde du sport. En Guinée, les championnats ne se poursuivront pas. La deuxième division guinéenne a peine débutée ne se jouera pas jusqu’à son terme. Après seulement trois journées jouées, tout s’arrête là. C’est le Général Mathurin Bangoura, président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel qui a fait l’annonce dans un live chez nos confrères de Foot224.

Pas de relégation ni de montée en Ligue 1 !

Dans sa communication, le président de la LGFP précise : “nous arrêtons aussi le championnat de la ligue 2 et cette fois-ci pour la saison 2020-2021, il n’y aura pas de montée et il n’y aura pas de descente. Donc on garde les clubs de ligue 1 comme tels et les clubs de ligue 2 comme tels. Ce sont eux qui vont compétir l’année prochaine”.

Cet arrêt définitif fera des heureux au bas du tableau mais au sommet où on retrouve Ted Afrique, RCCK et FC Séquence la joie ne sera surement pas au rendez-vous. Le rêve de rejoindre l’élite la saison prochaine est brisé.

 

News publiée par la rédaction

À l’instar de nombreux artistes guinéens, un nouveau collectif d’artistes s’organise pour lutter contre la pandémie du Coronavirus en Guinée. Il s’agit de l’Union Nationale des Agences et Régies Publicitaires de Guinée (UNARPGUI)

Ensemble, les artistes : Azaya, Ibro Gnamet, Levi Bobo, Mousto Camara, Kandia Koro, Petit Kandia, Grand P, Fécangni Camara, Issa Diabaté, et tant d’autres ont chanté dans le clip intitulé « ça devient sérieux ». Une manière pour ces artistes de dire à la population que le Covid-19 est une réalité à ne pas prendre à la légère, car le nombre de cas ne fait que s’accroître en Guinée.

Découvrez le message de ces artistes dans ce clip « ça dévient sérieux », disponible sur YouTube.

Après avoir disputés la phase aller du championnat national, les clubs guinéens avaient débuté les matchs retour de la ligue 1 guinéenne de football.

Un seul match a été joué pour le compte de la manche retour. Et bien, tout va s’arrêter là pour cette saison en cours à cause de la pandémie de Coronavirus. Le président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel, invité dans un live chez nos confrères de Foot224, a affirmé l’arrêt définitif de la saison. Selon le Général Mathurin Bangoura, les trois premiers clubs au classement à l’issue de la phase aller vont automatiquement se qualifier en campagne africaine. Il s’agit du Horoya AC, le Wakriya AC et la SAG de Siguiri. En effet, la première journée de la phase retour n’a pas été disputé intégralement.

Le quatrième club sera connu très prochainement après des séances de travail de la Fédération Guinéenne de Football. Au bas du tableau, il n’y aura pas de relégation cette saison précise le Général Mathurin Bangoura. Là, deux clubs sont à égalité de points (le Fello et l’AS Kaloum).

 

News publiée par la rédaction

Confiné depuis quelques mois maintenant au Canada à cause de la pandémie du Coronavirus, l’artiste chanteur Ousmane Fadjidih , auteur du tube « Mah mi landho » s’est exprimé sur la situation socio-politique de la Guinée et appelle la jeunesse à la conscientisation.

De son vrai nom Diallo Alpha Ousmane, Fadjidih est un artiste à la belle voix qui a bercé plusieurs fans à travers ses titres. Soucieux de la tournure que prend la Guinée dans plusieurs domaines, il s’est indigné en laissant une publication via son compte Facebook.

Découvrez son opinion dans le message ci-dessous:

« Plus vous chercher à comprendre le problème de ce pays, plus il vous cloue le bec. Seule une vraie rupture politique fera décoller ce qui nous reste de pays.
La majeure partie de sa jeunesse est insouciante et inconsciente de son sort. Elle court derrière la vieille garde qui ne lâchera rien face à “ces jeunes” qui ne se projettent plus loin que dans le plaisir que la bienveillance des vieux (qui devaient déjà être à la retraite ) leur procure…
Toutes les solutions actuelles semblent être des portes qui mènent à des problèmes nouveaux. Lethno-strategie ayant déjà fait ses fruits, je me répète, il nous faut une vraie rupture politique pour que le pays avance.
En attendant j’observe jusqu’au jour où je déciderai de me payer une belle mort…. Et faire de la politique. » 

Connu au-delà des frontières guinéennes, Grand P a su marquer ses fans ivoiriens lors de son passage l’année dernière. Un de ses fans, ivoirien, vient de lui rendre hommage en donnant le nom de son maquis à l’auteur de ‘’Eh Ah’’, l’ambassadeur Grand P.

Un geste remarquable qui a marqué Grand P. Il a partagé la nouvelle sur sa page Facebook sans pour autant oublier de remercier ses fans ivoiriens « les mots me maquent vraiment merci les fanatiques de la Côte d’Ivoire pour cette considération envers ma personne…c’est l’Afrique qui gagne ».

Dans un arrêté conjoint signé par le ministre des sports, celui du budget et leur homologue de l’économie et des finances, le gouvernement guinéen a procédé à une réduction des primes des joueurs et de l’encadrement technique du Syli National.

La CAN 2019 a laissé des séquelles. La déroute du Syli et le scandale qui a suivi la compétition a amené l’État à réduire la bourse des joueurs et du staff technique. Dans un arrêté conjoint daté du 19 mars 2020, il a été publié la nouvelle grille. Une décision radicale qui s’apparente à une sanction. Dans le fonds, plusieurs incohérences sont également à noter.

Selon le nouvel arrêté, l’encadrement technique est désormais divisé en deux : joueurs/encadrement technique et encadrement d’appui. Jusque-là, rien de bien spécialement choquant. Mais qui composent donc ces deux groupes.

« Sont considérés encadreurs techniques : l’entraîneur sélectionneur, le 1er assistant, le 2ème assistant, le préparateur physique, le préparateur des gardiens, le médecin, le médecin ostéopathe et le kinésithérapeute » est-il mentionné. Dans l’encadrement d’appui, figurent curieusement le représentant de la DAAF et le celui du président de la FGF ou le président lui-même. A eux, il faut ajouter, l’officier médias, le team manager, l’agent de sécurité (police), l’intendant, l’agent de sécurité (civil), le chef de la délégation, et le délégué fédéral. Ces derniers ne toucheront plus les mêmes primes que les joueurs et membres du premier groupe comme l’avaient exigé certains joueurs du Syli National lors de la CAN 2019.

Les primes de qualification ont été réduites à la phase finale de la CAN. Joueurs et encadreurs toucheront désormais 20 000 dollars contrairement aux 30 000 dollars précédents. Ils percevront 10 000 dollars en huitièmes, 12 500 dollars en quart, 20 000 dollars en demies et 30 dollars s’ils se qualifient pour la finale.

Pour ce qui est des autres matchs officiels, la prime de victoire à domicile est fixée à 1500 dollars pour les joueurs et encadreurs techniques, 2000 dollars pour la prime de déplacement, 2000 dollars pour la prime de victoire à l’extérieur et 1000 dollars pour la prime de match nul à l’extérieur.

Voici un tableau récapitulatif

 

 

 

Source : Foot224

La journée mondiale du paludisme est célébrée chaque année le 25 avril. Mais cette année, la journée est passée inaperçue, car la population est touchée par la pandémie du Coronavirus qui continue de faire des victimes. Alors, un collectif d’artistes guinéens se réunissent pour lutter contre le paludisme dans le clip « Zero Palu, je m’engage ». Ce sont :  Degg J Force 3, Ibro Gnamet, Keyla K,  Azaya, Banlieuz’art, Singleton, Les zawagui, King Alasko.

« Journée Mondiale de lutte contre le paludisme, le paludisme, un fléau qui tue chaque année plus de 450 000 personnes, dont 93% en Afrique. Merci #StopPalu#USAID#PNLP et au #MinistereDeLaSanté pour la confiance renouvelée ». A laissé entendre Ablaye Mbaye l’un des membres du groupe Degg J Force 3

Découvrez le message de ces artistes dans le clip disponible sur YouTube.

Ce mercredi 29 avril, l’auteur de ‘’Gnougnou’’, l’artiste chanteur Azaya, vient de mettre à la disposition de ses fans un tout nouveau single intitulé « Allah Lé Kabon », disponible sur toutes les plateformes de téléchargement digital. Le Messi de la musique guinéenne vient encore de frapper avec ce nouveau morceau tout juste après la sortie de son dernier single « overdose », il y a quelques semaines. 

cliquez sur le lien ci-dessous :
http://hyperurl.co/wy9dvy