ads

Placé sous le thème ‘’En quoi les innervations de développement influencent- elles les choix migratoires’’, la structure Guinée Challenge sous l’initiative de l’OIM Guinée, financée par la Grande Bretagne avec l’appui de l’Etat Guinéen lance la ‘’Campagne de dissémination des résultats de la recherche sur la Migration et le Développement’’. A travers l’art, ‘’Guinée Challenge’’ sensibilise les jeunes contre la migration irrégulière. Cette campagne se déroule du 19 au 7 mars dans les villes de Kankan, Mamou et Conakry avec au programme du street Art, de la compétition en dessin et la compétition sportif. 

                                         

Joint au téléphone par notre Rédaction, M’baye Aisssatou Fall l’administrateur de ‘’Guinée Challenge’’ nous explique l’objectif de ce projet, les attentes du projet, en passant par les activités réalisées sur l’étape de Kankan qui s’est déroulé il y a quelques jours.

 Parlez-nous un peu de ce projet. 

« C’est un projet initié par l’OIM Guinée financé par la grande Bretagne avec l’appui de l’Etat Guinéen. Ils ont travaillé sur une thématique ‘’En quoi les interventions de développement influencent-elles les choix migratoires’’ donc après plusieurs recherches, ils veulent dissimuler ces résultats dans les régions d’où cette campagne de dissimilation a été initiée. Nous sommes passés par un appel d’offres là où on a soumissionné et nous avons été retenus pour faire des activités comme le graffiti, les compétions de dessins, les compétions sportives avec les jeunes. Ils ont choisi trois villes au départ la première ville c’était à N’Zérékoré, mais avec la situation sanitaire, on n’a pas pu aller là-bas on a directement fait Kankan, actuellement à Maman et nous serons bientôt à Conakry ».

Quel est le l’objectif de ce projet ?

« L’objectif de ce projet c’est de sensibiliser les jeunes, leur parler des opportunités qu’ils peuvent gagner en Guinée rien qu’en se formant, qu’en croyant en ce qu’ils font. Mais au-delà de ça, c’est de dire la vérité aux jeunes, s’il faut voyager s’il faut aller en Europe, c’est tout un projet il faut préparer son projet, il faut bien construire son projet, il faut se renseigner, tu quittes pour aller où ? Comment tu dois effectuer ton voyage ? Qu’est-ce qu’il faut ? Donc quand tu te renseignes sur l’endroit où tu dois aller, ou encore tu vas pour faire quoi ? Tu es mieux situé, et ton projet de voyage est bien préparé. Donc ça c’est pour dire aux jeunes de voyager légalement, dans les normes et non dans la clandestinité c’est ça l’objectif de ce projet ».

 Quelle sont activités que vous avez réalisées durant votre passage à Kankan ?

« A notre passage dans la ville de Kankan, on a mené trois activités, la première est l’activité murale qui est le graffiti, on a fait une fresque murale, de 50 at quelques mettre avec Chimere Diaw le directeur Artistique de Guinée Challenge et ses élèves Black et Gado, sur le mur de la préfecture. La deuxième activité c’était une compétition de dessin entre 10 écoles, là où il y a eu trois prix. Et la troisième activité c’était la compétition en football qui s’est passée entre 8 quartiers, dont deux quartiers ont été en finale, qui sont repartis avec des prix ».

Quelles sont vos attentes vis-à-vis de ce projet ?

« Avec ce projet par exemple à Kankan c’est de montrer les opportunités, les offres que l’Université de Kankan octroie, les écoles professionnelles, de montre à la jeunesse de Kankan qu’on peut réussir en Guinée, il suffit juste de croire en ce qu’on fait, leur dire que la Guinée de demain c’est eux. A travers les images qu’on a mis là-bas, à travers les dessins, parce que pendant la compétition, on a demandé aux enfants de nous présenter leur ville de rêve, comment ils veulent voir Kankan dans 5 à 10 ans ? Donc ils ont représenté Kankan comme ils veulent que ça soit. Le but c’est de montrer les opportunités qui sont tout prêt de nous ».

A rappeler que cette campagne continue dans les villes de Mamou et Conakry pour les prochains jours.

Ci-dessous quelques images des activités réalisées dans la ville de Kankan

 

Kadiatou Baldé

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *