Arts & Culture | Vers la 4ème édition du Festival de Danse D’mba et des Arts Bagas

Culture
Views: 77

Le Collectif pour la Promotion du Patrimoine Culturel et Artistique Baga a animé ce samedi 15 janvier 2022 à Conakry un point de presse au cours duquel a été annoncé le lancement de la 4ème édition du Festival de Danse D’mba et des Arts Bagas, qui aura lieu à Katako (sous-préfecture de Bintimodouyah, dans la préfecture de Boké).

L’objectif de cette 4ème édition est de promouvoir le patrimoine culturel et artistique baga à travers le célèbre masque D’mba. De manière spécifique, ce festival vise a préserver le patrimoine baga en mobilisant les œuvres d’arts et autres objets culturels abandonnés ou en dégradation dans les villages baga afin de les revaloriser.

À cette occasion, le président du comité d’organisation, Jean René Camara, ancien ministre et écrivain, a fait savoir que cette 4ème édition aura lieu les 18, 19 et 20 février 2022. Il a notifié que 35 villages baga de Boké, Boffa, Dubreka et Conakry seront invités à prendre part à ces festivités.

« Ce qui est nouveau cette année, c’est qu’on a une communauté sœur invitée d’honneur. Pour cette 4ème édition, nous avons voulu partager notre vision et associer d’autres communautés à la revalorisation et à la promotion de notre identité culturelle.

Comme nous sommes en Guinée, nous nous sommes dit qu’il fallait d’emblée faire participer d’autres communautés à nos activités. Donc pour cette année 2022, la communauté sœur des Koniaguis de Koundara sera notre invitée d’honneur.

Cette communauté sœur viendra avec une troupe de danse folklorique qui participera aux 3 jours de festivités de la 4ème édition du Festival de Danse D’mba et des Arts Bagas », explique-t-il.

Poursuivant, M. Jean René a précisé que le masque D’mba fait partie du patrimoine national. Aujourd’hui, partout à travers l’Afrique, il y a des actions qui sont engagées pour le rapatriement des œuvres d’arts et des biens culturels qui ont été spoliés lors de la colonisation.

« Avec la coopération internationale, les États qui ont eu à héberger ces masques en Occident ont ouvert des brèches. C’est dans ce cadre que nous travaillons. Comme vous le savez, ce n’est pas un individu ou un groupe ethnique qui réclame le rapatriement de ses œuvres culturelles, c’est l’État. C’est pour cela que nous travaillons avec le ministère de la Culture, notre ministère de tutelle, pour le rapatriement de nos masques D’mba, qui sont aujourd’hui gardés dans des musées en France et aux États-Unis. C’est l’une de nos missions. Au delà du rapatriement de ces masques, nous travaillons également avec le ministère de la Culture pour l’inscription de la danse D’mba au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO, à l’image de ce qui se fait dans les autres pays », a laissé entendre notre interlocuteur.

Alpha Keita

Tags: , ,

Vous pouvez aussi aimer

Découvrez le clip de Grand P feat Tiken Jah Fakoly : “À tous les orphelins du monde”
Sports | Après-match Guinée vs. Sénégal : Les réactions des supporters au Village Syli !

Auteur

Articles les plus lus

No results found.
Menu