ads

Avec sa politique gouvernementale, le monde de la Culture et du Patrimoine historique dirigé récemment par Sona Konaté n’a pas connu grand chose. En plus de l’interdiction de tous spectacles à cause de la pandémie du Covid-19, le secteur reste encore plus enfoncé.

Alors que de nouvelles autorités sont désormais au pouvoir depuis quelques temps, les acteurs du milieu culturel gardent espoir pour le rayonnement d’un secteur gangrené par plusieurs maux.

L’humoriste Mamadou Thug, serein et plein d’un espoir qui se lisait sur son visage, assis dans son bureau situé au quartier Cosa, a demandé au CNRD de libérer le monde du spectacle qui souffre depuis des années à cause des mesures d’interdiction :

« Pour moi en tant qu’homme de culture je souhaite que ces nouvelles autorités garantissent l’unité des guinéens et la paix pour notre pays dans le respect et la justice. À partir de là nous pouvons parler de culture, ainsi nous demandons au CNRD premièrement de libérer le monde du spectacle car depuis près de deux ans les artistes souffrent de cette pandémie, la Covid-19 ».

Plus loin, cet acteur culturel souhaite que les artistes soient responsabilisés pendant cette transition pour faire sortir le secteur du tunnel.

« Deuxièmement nous voulons qu’on responsabilise les artistes pendant cette transition car nous avons des hommes de culture ministrables dans notre pays, aussi des très réfléchis et capables d’être au CNT (Conseil National de la Transition).

Donc le plus important à l’instant T c’est de lever l’état d’urgence sanitaire et exiger le pass sanitaire pour l’accès aux différentes rencontres artistiques. Voilà mes attentes envers le CNRD »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *