Djanii Alfa : « La Guinée n’a aucune considération pour l’homme de culture »

People Guinée
Views: 610

Après le décret du Président de la République portant sur le changement de nom de l’institut Supérieur des Arts de Guinée (ISAG) de Dubréka, qui portera désormais le nom de feu Mory Kanté décédé le 22 mai dernier, plusieurs hommes de culture ont réagi face à cette annonce.

À cet effet, le rappeur engagé Djanii Alfa, après avoir partagé la vidéo de « Bras cassé », un ancien homme de la culture qui se sent abandonné par l’Etat, le patron de G4life interpelle de nouveau ses confrères artistes à propos de la manière dont ils sont traités en Guinée.

« La Guinée n’a aucune considération pour l’homme de culture et comme je l’ai toujours dit, c’est de la faute aux artistes. Nous les avons permis de faire de nous de simples instruments de propagande. Artistes d’aujourd’hui, toutes disciplines confondues, si nous ne nous engageons pas, ne serait-ce que pour défendre notre domaine d’activité, nous n’aurons jamais de retraite. À 70 ans passés, si Dieu nous donne longue vie, nous nous retrouverons à mener des combats pour la reconnaissance de nos gloires perdues ».

Plus loin, Djanii estime que l’État n’a pas accompagné ‘’le Griot électrique ‘’ feu Mory Kanté, dans ses projets de son vivant: « si l’État guinéen avait accompagné Feu Mory Kanté dans son projet de centre culturel et d’écoles des arts de Guinée, y aurait pas eu besoin de rebaptiser L’ISAG ».

Tags: , , , ,

Vous pouvez aussi aimer

Ligue 1 : les nominés pour le prix Marc-Vivien Foé, pas de guinéen !
Queen Rima attendue au concert virtuel ‘’Tous Unis’’ ce samedi 6 juin

Auteur

Articles les plus lus

No results found.