Éducation | BEPC session 2022 : Voici le message du ministre Guillaume Hawing aux correcteurs !

EducationSociété
Views: 129

Le ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation a rendu visite aux correcteurs des épreuves du BEPC de la session 2022 pour s’enquérir du déroulement de la correction des premières épreuves. Au cours de cette visite, Guillaume Hawing a adressé un discours d’encouragement à l’égard de ses collègues et leur a prodigué de sages conseils :

« La correction est une étape primordiale. Une étape qui doit nous interpeller et qui doit interpeller notre concentration à tout point de vue.

Ici, beaucoup d’élèves échouaient, qui n’auraient pas dû échouer. Ici, beaucoup d’élèves avaient des moyennes qui n’étaient pas les leurs. Après l’étape de correction, il y a la saisie.

Nous avons vu dans le passé beaucoup d’élèves qui ont revendiqué [ndlr : le fait qu’ils n’auraient pas dû échouer]. Ils ont revendiqué, nous avons vérifié et on s’est rendu compte qu’ils avaient raison. Nous avons été mis au courant de ces cas. Le problème se trouvait soit au niveau de la correction, soit au niveau de la saisie.

Donc chers collègues, sachez que vous avez l’avenir de nos enfants entre vos mains : refusez d’être distraits !

Si vous ne comprenez pas, si vous êtes mélangé dans la notation, rapprochez-vous de quelqu’un et posez-lui la question. Ne vous gênez pas !

Il y a aussi une autre précision que je voudrais apporter. Quand le corrigé-type vous parvient, les notes y figurent. Chaque question a la note qui lui est attribuée… En corrigeant, s’il vous plaît, lisez entre les lignes et notez en fonction des barèmes. C’est très important.

Cette année, les notes seront sur notre site web, ainsi que la moyenne des enfants avec toutes les notes obtenues par matière. Ça donnera la chance aux élèves de savoir où ils ont réussi et où ils ont échoué. Ça leur donnera aussi l’opportunité de revendiquer. Et nous n’allons pas empêcher un élève de revendiquer ! Nous devons tout faire pour ne pas faire de tort aux enfants.

Donc encore une fois, chers collègues, faites bien le travail qui vous revient pour que les notes qui vont découler de la correction soient des notes réelles, vraies, inattaquables ! »

Le ministre prodigue ainsi de sages conseils. Espérons qu’ils soient tombés dans de bonnes oreilles. Mais seuls les résultats des examens nous le diront…

Alpha Oumar Baldé

Tags: ,

Vous pouvez aussi aimer

Musique | Tima Diallo revient au devant de la scène musicale guinéenne avec son nouveau clip “Midho Falama”
Sports | Mercato : Paul Pogba de retour à la Juve

Auteur

Articles les plus lus

No results found.
Menu