Event | La Guinée va abriter le Festival International de la Sape de Conakry FISAC

EventEvent à venir
Views: 421

Le président du MOUSAPÉGUI, Kaba Dollar, nous parle de ce grand événement attendu à Conakry !

Le 5 novembre 2022, la capitale guinéenne abritera pour la première fois le Festival International de la Sape de Conakry FISAC au Chapiteau by Issa. Une initiative socioculturelle du Mouvement des Sapeurs Guinéens (MOUSAPÉGUI) qui vise essentiellement à promouvoir les valeurs traditionnelles vestimentaires (textiles, marques africaines).

Pour en savoir un peu plus sur la première édition de cet événement, Kaba Dollar lauréat du Prix du meilleur sapeur d’Afrique 2019, l’un des initiateurs du projet a répondu à nos questions.

Présentez-nous votre mouvement
Le mouvement “Mousapégui” crée en 2018, est une association des jeunes réunis autour d’un même idéal du bien être, la sape. Cette initiative socioculturelle vise essentiellement à sensibiliser les jeunes en particulier et ainsi que toute la population sur des thèmes comme la paix, la quiétude sociale, la lutte contre l’immigration clandestine, la promotion de la culture dans sa diversité.

Quel est l’objectif de ce Festival International de la Sape de Conakry ?
Il vise essentiellement à valoriser le potentiel et les valeurs traditionnelles du pays par la création, et des espaces artistiques, et de défilés de mode axés sur la promotion du textile guinéen vers une réelle valorisation et prise en compte par la génération actuelle.

Quelles sont les activités prévues pendant le festival ?
Prestation et défilé de mode, avec la participation des sapeurs guinéens et étrangers ainsi que des créateurs, stylistes, modélistes, top models, miss et master. Il y aura aussi des échanges et des débats qui seront axés sur la problématique de la sape et la valorisation du textile africain. Pour terminer, une sensibilisation à travers une communication sur les valeurs culturelles et de la citoyenneté est prévue.

Pour terminer ?
Nous invitons toute la Guinée et l’Afrique à être témoins oculaires de la libération totale de ce pauvre animal au Chapiteau du Palais du peuple. La rentrée est fixée : (100 000 Gnf, VIP 250 000 Gnf). L’heure du textile africain a sonné. Merci à Rarili News pour le soutien.

Kadiatou Baldé

 

Tags:

Vous pouvez aussi aimer

Musique | L’artiste guinéen Wizhamid nous parle de son clip “Bhai Daynhai Nani”
Société | C’est parti pour les 72 h de la Terre Guinéenne, saison 1 !

Auteur

Articles les plus lus

No results found.