1 Dec 2020
ad
HomeSportSport GuinéeHandball : Kevin Decaux s’exprime sur le stage du mois prochain

Handball : Kevin Decaux s’exprime sur le stage du mois prochain

L’équipe nationale Guinéenne masculine prépare un stage bloqué le 02 au Novembre prochain à Cergy Pontoise, le sélectionneur guinéen Kevin Deceaux invite 22 handballeurs durant ce stage.

Notre rédaction a approché le technicien français, objectif, discuter sur la gestion de l’équipe nationale et son lien avec l’actuel numéro 1 du Handball guinéen

Bonjour coach !
Bonjour à vous et à tout le peuple de Guinée

Comment vous préparez les différentes rencontres de l’équipe nationale ?

Suite a la crise sanitaire, la gestion est différente car les voyages sont réguler. Je travaille beaucoup par visio avec mes collègues au pays pour suivre les performances des athlètes locaux. Et concernant les expatriés je prend régulièrement des nouvelles. Je me déplace à leur matchs en club pour observer leur performance. C’est pour cela qu’il et important de faire un point avec les expatriés dans un premier temps puis dans un second temps je vais me déplacer en Janvier a Conakry pour les locaux.

Un stage est prévu par la fédération guinéenne de Handball, comment comptez-vous vous y prendre ?

Le stage va se dérouler a Cergy Pontoise du 2 au 6 novembre avec 22 athlètes convoqués a l’occasion et deux match prévus contre le RDC.

Vous avez combien de joueurs sous vos mains ?

J’ai une liste de 22 athlètes avec des retours en sélection et des nouveaux athlètes que je vais superviser.

Parlant de la gestion de l’équipe nationale, le constat révèle que la majeure partie des athlètes de l’équipe nationale vivent hors du pays pourquoi cette dominance ?

Pour répondre à votre question il et vrai qu’une majorité d’athlètes évolue en Europe. Mais l’objectif à long terme et d’intégrer plus de joueur locaux. On a une stratégie de développement ou il ya 80% de joueurs locaux en jeunes et la tendance s’inverse en senior. Car il y a une réalité . Les internationaux qui jouent en Europe on plus de moyens structurelle et ou le niveau du championnat et plus élevée et une cadence plus important e pour intégrer l équipe nationale. Maintenant les locaux on des capacités intrinsèque et il faut les développer et leur donner les moyens de les exploiter.

Comment vous trouvez la pratique du handball sur le plan local ?

La pratique du Handball local a beaucoup évolué notamment chez les filles. Car on peux constater les résultats aujourd’hui. Les deux équipes junior filles qualifiées au mondial et au challenge trophy. Et tout cela grâce aux joueuses local. Donc chapeau a la fédération. Maintenant a nous de faire le même chez les masculin.

Quelle relation vous avez avec le président Mamadouba payé Camara ?

Concernant ma relation avec le président elle et au delà du sport. On a une relation fraternelle. On se fait confiance mutuellement.  On se connait par cœur. Je le remercie pour tout ce qu il m’a apporté. Un homme avec une grande vision pour son pays et sont sport le Handball.

Un mot sur le dernier championnat organisé par la fédération

C’est très bien ce que la fédération fait car beaucoup de pays sont a l’arrêt . Et de continuer la pratique du handball autour d’un championnat de qualité est important. J’ai suivi de prêt les résultats des filles et j’attend avec impatience celuis des garçons. Où mes collègues seront là pour superviser les meilleurs joueurs du pays.

VOS COMMENTAIRES CI-DESSOUS :