ads
L’héritage laissé par le griot électrique Mory Kanté continue de faire couler de l’encre. Sa famille est divisée sur le partage des biens laissés par ce monument de la musique guinéenne.  L’État s’inquiète désormais au sujet de l’héritage culturel (instruments de musique et espace culturel) laissé par Mory Kanté.
Ce vendredi 4 juin 2021, dans l’émission les Grandes Gueules d’Espace TV et FM, Jean-Baptiste Williams, directeur national de la culture, s’est exprimé à ce sujet.
Il était question de savoir ce que doit faire l’Etat pour préserver ce patrimoine, c’est-à-dire les instruments laissés par Mory Kanté comme sa kora, ses disques voire même quelques vêtements de l’artiste.
Avant d’apporter des précisions, Jean-Baptiste Williams a appelé à prier pour le repos de l’âme du disparu.  « Paix à son âme. La kora en tant que tel est un patrimoine. Alors dans ce cas précis, vous savez comment il s’est battu pour élever cet instrument et le placer sur le toit du monde. Le MCPH pour l’instant n’a pas la prétention de faire une requête pour verser cela au patrimoine national, pour le simple fait que nous continuons à partager le lourd deuil avec sa famille… En pareil cas, c’est quand la famille décidera du partage de l’héritage et de l’offre des biens culturels de Mory Kanté au peuple de Guinée, par l’entremise du Ministère, que l’instrument en question pourrait être versé au patrimoine public. Pour l’instant, c’est un bien privé ».
Pour le moment, M. Williams indique que son Ministère n’a pas encore adressé cette requête à la famille. La question se pose de savoir si certains instruments qui sont déjà entre les mains de l’un de ses fils résidant aux Etats-Unis pourraient se retrouver dans des musées ou être récupérés par l’Etat guinéen. À ce sujet, M. Williams a déclaré ceci : « Je suis déjà en contact avec sa famille, nous n’en avons pas parlé pour le moment. Quel que soit celui qui doit recevoir les biens de Mory Kanté, nous serons informés… Nous engagerons les démarches qui s’imposent en temps opportun »
À noter que Balla Kanté, l’un des héritiers du griot électrique, a fait des révélations selon lesquelles depuis le décès de leur père, ils ont rencontré beaucoup de problèmes dans la famille par rapport à cet héritage.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *