Interview – Cheick Omar : “on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve…”

Culture
Views: 392
cheick omar, fort boyard, canal+, artiste, comedien, chanteur, rarili news, actualité, guinée, conakry, infos, event, people, musique, sport, lifestyle, news, buzz

Trois acteurs culturels guinéens ont participé à la première édition de la célèbre télé-réalité “Fort Boyard Afrique” dont le chanteur Cheick Omar, l’humoriste Oumar Manet et la présentatrice télé Diaka Camara. Cette première version Afrique a regroupé plusieurs artistes africains à Charente-Maritime en France. Une émission qui sera diffusée dès ce 21 septembre sur canal+ .

Pour un peu plus de précision à cette participation, nous avons reçu Cheick Omar l’artiste chanteur compositeur, comédien et auteur du clip « Ma ville » dans nos locaux où il nous parle de sa participation à la découverte, en passant par des moments inoubliables et des épreuves incroyables sans oublier ses impressions durant l’aventure.

Rarili News : D’où t’es venu l’idée de participer l’émission Fort Boyard Afrique ?

 Au fait je n’ai pas eu l’idée. J’ai été contacté par Monsieur Sultan Directeur de la radio DTV parce qu’on leur avait demandé de contacter des artistes qui seront intéressés à participer au spectacle et comme il me connaît, il m’a contacté et voilà, c’est venu comme une surprise parce que moi j’avais complètement oublié ce que c’était Fort Boyard, je regardais l’émission quand j’étais petit mais avec tout le temps que j’ai passé aux Etats-Unis, je n’avais plus vu Fort Boyard, donc c’était magnifique parce que j’ai toujours voulu faire ce genre de chose : le show, le spectacle, les épreuves et tout. Alors j’ai accepté sans aucune hésitation ».

Rarili News : Parle nous un peu de ces épreuves ?

Vu que la diffusion n’a pas débuté d’abord je ne peux vraiment rien dire pour l’instant parce que je suis tenu aux secrets (rire) tout ce que je peux dire, ils sont fous à Fort Boyard !  Il y’a des épreuves autant physiques que mentales, difficiles, et il faut être courageux et déterminer. Mais quand on veut on peut. Surtout respect à tous les gars qui pensent à ces épreuves, ce sont des gens vraiment calés dans la tête par ce que c’est une imagination pas possible. Franchement, ils sont complétement fous et magnifiques ».

Rarili News : Qu’est ce qui t’a marqué durant l’aventure ?

Premièrement, c’est le contact humain sans hésiter. J’ai rencontré des personnes superbes, des gens professionnels, j’ai fait 4 jours de tournage et franchement je pense que c’est la chose qui m’a de plus marqué. J’ai rencontré de très bons artistes : Michel Gohou, des artistes camerounais, des artistes béninois, mais le contact humain, c’était vraiment magnifique. Au fait, c’est des gens que tu as l’habitude de voir à la télé mais quand vous vous retrouvez ensemble, c’est comme si vous vous connaissez depuis longtemps. Deuxièmement c’était l’organisation, elle était vraiment magnifique : nous étions bien entretenus, bien logés, bien nourris, le spectacle s’est super bien passé. L’équipe de Fort Boyard, big up à elle car elle est professionnelle il n’y a vraiment pas la blague là-bas, c’est un sacré boulot et très difficile ».

Rarili News : Qu’est-ce que cela a changé dans votre vie ?

Tout d’abord ça m’a montré que, ce que je fais a été remarqué. Parce que lorsque j’ai été contacté par Sultan, il ne m’a pas imposé, il a demandé mon CV et il a soumis à l’organisation de Fort Boyard. Donc ils ont étudié tout ce que j’ai fait, ils ont vu mon côté artiste chanteur, comédien, et c’est ce qui a retenu leur attention. Alors, ça a changé ma vie. Je souligne que c’est pas quelqu’un qui m’a imposé à l’équipe de me choisir, c’est partant de mon CV et toutes mes œuvres que j’ai été pris à fort boyard, cela a vraiment renforcé ma conviction de continuer à faire ce que je fais et d’être toujours le meilleur artiste,  que je puisse être, de continuer à véhiculer le bon message et à aimer ce que je fais. Je dirais que cela a renforcé ma conviction ».

Rarili News : Ton impression et mot de la fin

Merci à Fort Boyard d’avoir eu confiance en moi j’espère que j’ai fait un bon boulot et qu’un jour on me rappellera encore parce que j’ai eu un moment magnifique. Je dirais aux gens de continuer à faire ce qu’ils aiment. Parce que vous ne saurez jamais où cela va vous amener car on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. Moi j’étais juste assis chez moi quand on m’a appelé pour aller faire quelque chose dont je rêvais de faire tout petit. Big up à tous et continuer à rêver, c’est important ».

 

Entretien réalisé par Kadiatou Baldé

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous pouvez aussi aimer

Plus de 2 millions de vues pour le clip « Papa » de King Abdoulaye !
Officiel : le mariage de Djélikaba Bintou et Azaya payant

Auteur

Articles les plus lus

No results found.