Jean-Baptiste Williams : « Merci à Isto Keira qui a eu cette idée lumineuse de me faire verser des larmes »

Culture
Views: 299

Après plus de 40 ans de service, Jean-Baptiste Williams, journaliste culturel aguerri, a raccroché le micro le 31 décembre dernier. Pour célébrer le parcours exceptionnel de cet homme considéré comme une véritable bibliothèque humaine, une cérémonie de reconnaissance est prévue ce mercredi 2 mars 2022 au Chapiteau.

Cet évènement est né de l’initiative de l’ancien secrétaire général du ministère de la Culture, Fodéba Isto Keira, qui compte lui rendre hommage et le célébrer de son vivant.

Jean-Baptiste Williams était invité dans l’émission les Grandes Gueules. Avec beaucoup d’émotion, ce grand homme de la culture et de la communication a entendu le témoignage de Isto Keira au bout du fil.

« Pour moi, Jeannot représente une bibliothèque quand on prend ses différentes facettes : technicien de radio, animateur, journaliste culturel, présentateur d’évènements, producteur. C’est quelqu’un qui a marqué ma carrière parce qu’il a été parmi ceux qui m’ont reçu dans les années 80 à la RTG… C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, au moment où il fait valoir ses droits à la retraite, j’ai décidé de le célébrer à titre anthume au lieu qu’il soit célébré à titre posthume. Et donc je suis très fier. Pour résumer JB Williams en une phrase :  Jeannot, c’est l’homme dont l’humanité précède la gloire, tout simplement », a laissé entendre Isto Keira.

Au passage, Lamine Guirassy, PDG du groupe Hadafo Media, a aussi témoigné.

« Jean-Baptiste m’a donné ma chance. C’est le premier à m’avoir donné le micro à la RTG et je tenais à le dire au monde entier aujourd’hui. Pour résumer, Jeannot est un faiseur, c’est aussi simple que ça»

Pour terminer, le principal concerné, Jean-Baptiste Williams, n’a pas caché sa joie et son émotion face à cette cérémonie d’hommage de son vivant. Il a alors adressé ses sincères remerciements à Isto Keira pour l’initiative et la considération.

« Il serait difficile de quitter sans remercier et adresser toute ma gratitude à Fodéba Isto Keira, mon complice, qui a eu cette idée lumineuse de me faire verser des larmes le jour où il m’a annoncé cela. Il voulait le garder mais je crois qu’il ne voulait pas qu’il y ait un autre choc plus grave… Donc il faut le remercier parce qu’avec ça, il m’a donné une seconde jeunesse… »

Rendez-vous donc demain, mercredi 2 mars 2022, sous le Chapiteau By Issa du Palais du Peuple.

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Vous pouvez aussi aimer

Sports | Un œil sur Gaoussou Siby du Wakriya AC de Boké
Musique | Bama Art : Azaya et sa sœur Ibro Gnamet attendus à Bamako

Auteur

Articles les plus lus

Aucun résultat.
Menu