ads

L’ONG belge Action pour le Développement Global (ADG-Coopération/Belgique) a organisé une conférence-débat sur l’immigration, ce mardi 11 janvier, au sein de l’école KPAAF Guinée. Cette conférence était présidée et animée par Diallo Elhadj Moussa et Mohamed Banks Bangoura, en collaboration avec le centre KPAAF. De nombreuses personnalités étaient  présentes dont Monsieur l’ambassadeur de la Grande-Bretagne en Guinée, M. David Mcilroy, accompagné de son épouse.

 

 

L’objectif de cette rencontre d’échanges et de discussions était de sensibiliser la jeunesse sur les dangers de l’immigration clandestine, autour du thème : Immigration clandestine, est-ce une fatalité ? « Un avenir est bien possible chez nous en Afrique ».

Prenant la parole, M. Mohamed Banks Bangoura, a tout d’abord apporté une précision sur les concepts et définitions de l’immigration et de l’émigration. Ensuite, il a invité les jeunes, qui sont tentés par l’aventure, à se poser trois questions : « Quelle est ma qualification (qui suis-je) ?; Pourquoi j’y vais ?; Pour combien de temps ?) ». Poursuivant, il a invité les jeunes à privilégier les voies légales de la migration,  avant de rajouter que la migration a toujours existé : « Je ne vais pas me présenter ici comme une personne qui cherche à décourager les gens de voyager, de se déplacer, de chercher un meilleur avenir. Parce que, depuis la nuit des temps, les migrations ont toujours existé, c’est-à-dire que l’homme cherche toujours un mieux-être, cherche toujours un cadre où il s’épanouit et où il peut déployer son potentiel. »

Prenant la parole, Monsieur l’ambassadeur s’est dit honoré et satisfait de l’intervention de ces prédécesseurs, avant de rajouter :

« On a entendu beaucoup de sagesse. Ce sont de très bons conseils. Étant un ambassadeur Britannique, nous prenons la situation très au sérieux à propos de la migration clandestine. Chaque mois, il y a beaucoup de personnes qui meurent en mer entre la France et l’Angleterre. On retrouve des corps sur les plages très souvent. Et ces victimes sont les personnes qui ont réussi à traverser le Sahara et la méditerranée, ainsi que l’Europe. C’est un sujet qui me tient à cœur, personnellement : sensibiliser la jeunesse guinéenne à ne pas essayer de quitter le pays de manière clandestine. Je suis très honoré de participer à cet évènement et merci à nos conférenciers » (M. David Mcilroy, Ambassadeur de la Grande-Bretagne en Guinée)

La conférence s’est terminée par une série de questions-réponses adressées par le public aux conférenciers et par une photo de famille.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *