ads
Le jeune rappeur guinéen Yetteh Bah résidant à l’étranger continue de balancer des freestyles. Le dernier intitulé Walter White est un son plein de grosses punchlines qu’il a envoyé à ses fans.
« Malheureusement j’ai connu les hommes avant les chiens
On oublie de vivre tellement on craint la mort
Je passe le ramadan j’avais même pas le ftor
Je crains Dieu je crains pas les hommes »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *