tt ads

Alpha Dioumessy est le frère cadet du jeune chanteur Dioumessy, mort en juin 2017 dans un accident de la circulation avec cinq autres de ses amis.

De nos jours, Alpha continue à faire ses preuves dans la musique guinéenne tant aimée par son défunt frère. Evoluant dans le Rnb, le jeune artiste âgé d’une vingtaine d’années, est auteur de plusieurs chansons comme Love story, Mihi Mourafama Birin Ma ou encore Hommage à FTM. S’inspirant de faits de société, il a dévoilé il y a quelques jours un nouveau single intitulé Wafouloun, un titre dans lequel il dénonce les violences conjugales.

Joint au téléphone par notre rédaction, l’artiste nous raconte l’histoire de ce son poignant.

Dans cette chanson, quel message fait passer Dioumessy ?

« Dans ce titre, je dénonce les violences conjugales et soutient le droit des femmes d’avoir la liberté, au cas où elles ne seraient pas heureuses dans leurs foyers, de s’en aller. Je parle d’une femme battue par un homme qui, une fois qu’il l’a épousée, la violente et la traite de tous les noms ».

Qu’est-ce qui vous inspiré à écrire ce son ?

« Je me suis inspiré des réalités de la société. De nos jours, plusieurs femmes sont victimes de ce genre de relations, marquées par la violence et le manque de respect.  Mais par amour ou par peur d’être mal vues par la société, elles résistent et choisissent de rester malgré tout ».

Un message à la femme guinéenne ?

« Mon message pour les femmes guinéennes est de rester toujours braves, résistantes et de se battre pour leur bonheur.  Car un jour, on mettra fin à tous ces obstacles qu’elles surmontent aujourd’hui… ».

On vous laisse découvrir ce single dans son intégralité sur YouTube.

tt ads

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *