ads

Après la fermeture vendredi dernier de ce grand réceptif hôtelier le ‘’Grand hôtel Conakry Sheraton’’, notre reporter a effectué une visite de terrain de l’hôtel dans l’après-midi de ce mardi 14 décembre 2021, à Kipé Sise dans la commune de Ratoma.

D’après certaines informations rapportées sur les lieux par un agent de la sécurité de l’hôtel (qui a préféré garder l’anonymat), la fermeture du Shératon serait due à une question de rénovation. En effet, selon lui, il est préférable, compte tenu de l’état de l’hôtel, que celui-ci soit fermé, en dépit des fêtes de fin d’année qui attirent toujours beaucoup de clientèle.

Joint par téléphone, Amadou Diallo, le Secrétaire Général de la délégation syndicale du Grand Hôtel Conakry Sheraton, a indiqué qu’une expertise ordonnée par la plus grande chaîne hôtelière du monde, Mariott, deux semaines auparavant, avait révélé des fissures et de la moisissure .
« Donc dans les 269 chambres, l’expert a trouvé que ce ne sont que 35 chambres qui répondent aux critères de standard international. C’est ainsi qu’ils ont décidé de fermer l’hôtel pour question de rénovation. Le vendredi 10 décembre, la direction était surprise de cette nouvelle. Ensuite ils ont convoqué une réunion avec l’ensemble du personnel pour leur informé que l’hôtel doit être fermé et que c’est Mariott qui a décidé de la fermeture de cet hôtel », explique-t-il.

Poursuivant, M Diallo a indiqué que Mariott, étant le principal gestionnaire ils ont ainsi pu décider de fermer l’hôtel sans préciser la date limite de la rénovation .
« Vraiment il y a l’impasse totale actuellement à l’hôtel, les travailleurs sont totalement désemparés parce qu’on n’a pas toutes les informations en ce qui concerne les salaires. C’est seulement le mois de décembre qui est précisé par rapport au paiement intégral des salaires des employés. Pour le reste des mois on ne sait pas qu’elle est la procédure qu’ils ont envisagé. Pour les travailleurs qui ont les Contrats à Durée Déterminée (CDD), ils leurs ont dit qu’ils ne vont plus continuer à travailler et ils ne renouvèleront pas leur contrat parce que beaucoup d’entre eux devrait finir leur contrat en décembre 2021 », conclut-il.

Alpha Kéïta

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *