Interview / Sport : « je souhaite bonne chance au Syli National afin qu’ils atteignent au moins les quarts de finale… », dixit Thierno Saïdou Diakité  

Sport Guinée
Views: 181
thierno saidou diakite

Dans un entretien accordé à rarilinews ce jeudi, 06 janvier 2022, au siège du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) 2025, le consultant Thierno Saïdou Diakité, s’est largement exprimé à nos micros dans le cadre de la participation de l’équipe sélective du Syli National de Guinée à la CAN 2022 prévue le 09 janvier 2022 au Cameroun.

Rarilinews : Bonjour monsieur,  notre équipe nationale s’est faite largement dominer au score  lors de son match amical aller avec le Rwanda. Qu’en dites-vous de cette sélection du Syli National ?

Thierno Saïdou Diakité : 

Depuis les éliminatoires de la coupe du monde, on a aperçu les premiers signes inquiétant de la prestation du Syli National parce que malheureusement, on ne s’est pas qualifié avec la Guinée-Bissau, le Soudan et le Maroc. Ce qui fait que l’équipe n’est pas très rassurante et on se demande quelle va être sa prestation la semaine prochaine au Cameroun. On va essayer de voir ce que l’entraîneur Kaba Diawara va pouvoir faire lors du premier match prévu le 10 janvier contre le Malawi, le 14 janvier contre le Sénégal et le 18 janvier 2022 contre le Zimbabwe.

De toutes les façons moi je retiens que l’équipe ne rassure pas et on est en train de voir si les joueurs vont avoir ce sursaut d’orgueil pour essayer de défendre honorablement les couleurs de la Guinée au Cameroun.

Rarilinews : D’aucuns estiment que la Guinée n’a pas présenté d’équipe type ou classement type lors de ces participations aux CAN précédentes. Qu’en pensez-vous ?

Thierno Saïdou Diakité : Oui c’est vrai, parce que quand nous prenons le dernier entraîneur Didier Six, il n’a jamais présenté une équipe type. On a constaté qu’à chaque match il y a de nouveaux joueurs qui viennent compléter la sélection. Celà est dû au fait que l’entraîneur ne réside pas en Guinée, ou il n’a pas de prise avec les joueurs qui sont en forme. Parce qu’on dit que l’équipe nationale, c’est la sélection de meilleurs joueurs, des joueurs les plus en formes du moment. On a constaté qu’à chaque fois qu’il y avait une convocation de certains joueurs, d’autres ne répondaient pas aux critères de performances. Ce qui fait qu’on a évolué dans une certaine instabilité et cette situation a prévu le fait qu’il n’y ait pas eu la performance souhaitée pour le Syli National. Çà, ce sont des choses qu’on va essayer de corriger après le déroulement de la CAN parce que de plus en plus, il va être question de reconstituer le Syli National parce qu’il y a certains nombre de joueurs cadres qui sont presqu’en fin de cycle. Donc il nous faudrait progressivement songer à assurer la relève de certains joueurs du Syli National qui ne peuvent plus répondre au-delà de ce qu’il ont pu faire.

Rarilinews : Le Syli National de Guinée a perdu la popularité à l’endroit de ses fidèles supporters sachant qu’il ont commis assez de défaites récemment. Qu’en dites-vous de cela ?

Thierno Saïdou Diakité : Effectivement vous avez constaté dans les quartiers, dans les rues, il n’y a pas cet engouement qu’on connaissait avant. Comme il y a 3 ou 4 ans, lorsque le Syli National devait participer à une phase finale. Cette année il y a un calme qui en dit long sur l’état d’esprit des populations. Je l’ai dit lors des éliminatoires de la coupe du monde, notre équipe nous a déçu et c’est pourquoi ils vont au Cameroun avec le doute dans l’esprit des supporters. On se demande est-ce qu’ils vont pouvoir se racheter, est-ce qu’il vont montrer un autre visage qui n’est autre que celui qu’ils ont montré lors des éliminatoires de la coupe du monde au Maroc. On ne retrouve plus le Syli National avec une mentalité de gagneur, cet esprit de conquête. C’est pourquoi les gens n’ont vraiment pas confiance, ils ne sont pas rassurés, il n’y a plus d’engouement, il n’y a pas cette animation qu’on connaissait avant. Les gens affluaient dans les magasins pour acheter les maillots du Syli National et tous mais, il y a un calme qui fait que les gens sont quelques peu déçus et ils attendent que le Syli se qualifie pour le second tour peut-être, on va retrouver une ambiance de fête dans les quartiers de la capitale.

Rarilinews : En tant que consultant quels conseils donneriez-vous à l’entraîneur Kaba Diawara ?

Thierno Saïdou Diakité : C’est prétentieux de prodiguer des conseils à Kaba Diawara. Nous sommes à moins d’une semaine de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022, on va voir s’il a pu tirer les leçons du premier match perdu contre le Rwanda. Mhoi je souhaite simplement qu’il puisse aligner contre le Malawi les joueurs les plus en formes et ceux qui sont vraiment aptes à se battre, à mouiller le maillot pour défendre honorablement les couleurs nationales.

Rarilinews : Votre mot de la fin

Thierno Saïdou Diakité : C’est de souhaiter bonne chance au Syli National afin qu’ils atteignent au moins les quarts de finale. S’ils vont en quart de finale, ils auront réalisé une grande performance. Il faut rappeler qu’en 2019 en Égypte, c’est à ce stade-là de la compétition que l’Algérie nous avait battu 3 buts à zéro. Donc au moins qu’on atteigne les quarts de finale pour prouver qu’on a réalisé une performance notable parce que, l’équipe qui voyage vraiment cette fois-ci ne rassure personne et je souhaite qu’ils fassent la surprise d’aller le plus loin possible.

 

 

Propos recueillis par Alpha Kéïta

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez aussi aimer

Sport | Les Éléphants de Coleah remportent leur premier match de la saison
Sona Kouyaté est l’heureuse récipiendaire de la prestigieuse couronne Miss RTG 2022

Auteur

Articles les plus lus

No results found.
Menu