Entrepreneuriat | Thierno Ibrahima Diallo et le numérique, une histoire de “liens” !

Business & EntreprenariatTechnologie
Views: 486

Dans ce nouveau numéro Rarili Business, le manager général d’Easy Link Guinea, Thierno Ibrahima Diallo, nous parle de son ambition de créer un monde numérique inclusif.

Dans ce pays où les disparités sont grandes dans le domaine du numérique avec une population à moitié jeune, Thierno Ibrahima nous parle de sa motivation à militer pour un digital inclusif. Pour lui, l’innovation et les techniques doivent contribuer au bien-être des populations afin de répondre aux besoins des services sociaux de base.

Il nous parle de son entreprise et de ses liens avec le digital au cours de cette interview :

Bonjour, présentez-vous s’il vous plaît !

Je suis Thierno Ibrahima Diallo. Je suis Tech Entrepreneur et formateur en marketing digital, avec une expérience de 9 ans sur le marché guinéen. J’accompagne les entreprises à travers des conseils et stratégies, sur le tournant inévitable qu’est la transformation digitale.
Parlez-nous de votre entreprise, Easy Link Guinea…

Easy Link Guinea est un acteur majeur qui mixe technologie et humain pour accompagner la transformation numérique de ses clients. Notre fonctionnement en communautés favorise transversalité et développement des synergies.

Reposant sur une structure et un écosystème ouverts, Easy Link Guinea développe un modèle entrepreneurial innovant qui permet de révéler les talents et de libérer la créativité.

Cette organisation innovante vise à promouvoir la transversalité et l’intelligence collective, afin de proposer à nos clients un accompagnement de bout en bout par des équipes pluridisciplinaires, en hybridant toutes leurs compétences et en s’affranchissant des frontières classiques entre métiers et business units.

Lorsque j’ai créé cette agence, il y a de cela 9  ans, j’ai été guidé par quelques intuitions fortes. J’ai notamment compris très tôt que, pour devenir un acteur capable d’accompagner la transformation digitale des entreprises et des administrations dans sa globalité et de bout en bout, il fallait faire de Easy Link Guinea une entreprise qui soit elle-même un laboratoire de l’entreprise numérisée et agile, capable d’attirer et fidéliser ceux qui peuvent apporter les expertises les plus pointues à nos clients.

Si Easy Link Guinea a pu bénéficier d’une dynamique de croissance qui lui permet d’ambitionner de devenir un leader africain, c’est parce que nous avons réussi à attirer les meilleurs talents et qu’ils ont adhéré à notre modèle d’entreprise ouverte, «apprenante», bienveillante et engagée. C’est aussi parce que nos clients ont adhéré à la proposition de valeur originale d’Easy Link, ont constaté les effets positifs sur leur performance de notre approche innovante de la transformation digitale et nous ont fait confiance dans la durée.

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat vous apporte ?

Le bonheur mais aussi la passion et l’amour de faire ce que j’aime c’est-à-dire mixer l’humain à la technologie…

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

C’est avant tout l’envie d’apporter une chose nouvelle à ma Guinée et de vivre pleinement ma passion.

Dites-nous, quels sont les principaux challenges auxquels vous avez dû faire face avant de lancer votre entreprise ?

Tout d’abord, ouvrir une entreprise n’est pas chose facile. On ne vient pas dans ce monde par simple envie ou parce que nous n’avons rien à faire, mais plutôt par conviction.

Les challenges sont nombreux et sont d’ordres personnels, financiers et technologiques.

La crise actuelle a-t-elle affecté votre manière de travailler, vos marges, les rapports avec la clientèle ?

À vrai dire oui, car même si nous ne sommes pas impactés directement étant une agence hybride, mais nous le sommes indirectement, car nos clients le sont eux.

Comment organisez-vous votre journée ?

Nous avons au sein de l’agence un canevas à suivre et détaillé dans une solution développée en interne qui nous sert de repère et je m’appuie aussi beaucoup sur mes collaborateurs afin de terminer mes tâches en tant que General Manager.

Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur débutant ?

‘’Startups’’, le modèle du développement Produit ou Service vous induit souvent en erreur car il ne s’appuie sur aucune hypothèse confirmée et ne s’adapte pas aux différents types de marché.

Par contre, le modèle de développement client est plus adapté à votre concept d’entreprise qui n’a pas encore de base clients. Il consiste à étudier la concordance entre le produit que vous imaginez et le marché.

Pour cela, il se découpe en 4 phases qui sont :

  • La découverte du client, pour évaluer l’adéquation entre votre produit/service et les besoins des consommateurs ;
  • La validation du besoin client, pour définir votre modèle commercial ;
  • La création de la demande lors du lancement de produit/service ;
  • La construction de l’entreprise comme organisation exécutive.

Chaque étape est itérative, car vous devrez probablement la répéter plusieurs fois avant de trouver la bonne solution. Revenir sur vos pas n’est pas un échec, mais le signe que vous apprenez.

Avez-vous un mentor ou un modèle ?

Oui et c’est mon papa.

Pourquoi mon papa ? C’est un monsieur qui a commencé à entreprendre à bas âge, car n’ayant autre choix pour subvenir à ses besoins et aux besoins de sa famille après le décès de son père au camp Boiro.

Voulez-vous nous parler d’un sujet qui vous intéresse et que nous n’avons pas abordé !?

Oui, au sein de notre agence, depuis un moment, nous avons développé un outil de gestion “All In One” afin d’aider les PME à maîtriser l’ensemble des processus opérationnels tout en centralisant les données de l’entreprise.

« Chez EASY LINK GUINEA, nous accompagnons la transformation du monde par une transformation de notre fonctionnement. »

Un petit message pour nos lecteurs, peut-être ?!

Être entrepreneur, c’est bien. Mais être un employé est autant bien et autant important pour la société. Je ne sais pas ce que je ferais sans mes collaborateurs pour être honnête.

Autant l’entrepreneuriat est encouragé, autant nous devrions mettre des efforts à encourager l’emploi. Augmenter les capacités des employés avec des formations et valoriser leurs postes.

Tags: , , , ,

Vous pouvez aussi aimer

Musique | Tekno marque sa présence avec ce nouveau tube intitulé “Pay”
Musique | Découvrez “Wahala”, ce nouveau clip festif et coloré que dévoile Says’z

Auteur

Articles les plus lus

No results found.