Société | Coût du transport à Labé : Un taxi-moto nous parle des tarifs pratiqués dans la ville

CommunautéSociété
Views: 313

À Labé et ses environs, la moto est sans doute le moyen de déplacement le plus utilisé. De même, les taxi-motos sont devenus indispensables pour les citoyens de cette grande ville située au cœur du Foutah.

Que ce soit pour aller faire des achats au marché ou pour les courses du quotidien, ils s’imposent en maîtres avec le plus souvent des prix qui se négocient de gré à gré avec les clients.

C’est pour en savoir un peu plus sur ces différents tarifs pratiqués que Rarili News s’est rendu dans les rues de Labé, où nous avons interrogé un conducteur de taxi-moto. Mamadou Saliou nous explique :

« En effet, les tarifs varient beaucoup. Notre prix de base commence à 3000 francs pour les courtes distances. En gros, on facture entre 3000 francs et 10 000 francs, selon la distance. Par exemple, si tu souhaites te rendre à un point donné, tu me dis juste le nom du quartier et arrivé sur place tu me guides vers ta destination.

Tu peux encore être plus précis dès le départ, en m’indiquant l’adresse exacte ou un point de repère dans le quartier où tu souhaites te rendre. À travers cela, je peux évaluer la distance à parcourir ou l’état de la route pour te donner mon tarif.

Après, tout dépendra aussi de la personne qu’on a devant soi. Si elle paraît riche ou aisée, elle ne discutera jamais le prix, quel qu’il soit. Mais il nous arrive souvent que les clients demandent des rabais, surtout quand c’est pour les longs trajets. Dans ce cas-là, je peux leur proposer un rabais de 2000 à 3000 francs par trajet, rarement moins.

Par contre, la nuit, à partir de 22h surtout, on augmente fortement le prix [ndlr : jusqu’à 50%]. Au lieu de facturer de 5000 ou 10 000 francs pour les moyens et longs trajets, cela peut aller jusqu’à 7000 ou 15 000 francs car on ne trouve pas de passagers pour le retour. Nous serions donc obligés de rouler à perte si nous ne pratiquions pas cette hausse de prix la nuit : c’est pour compenser nos pertes. »

C’est sur ces mots que notre ami nous a dit au revoir, appelé par un client qui a négocié sous nos yeux le prix de sa course…

Ainsi, pour ceux qui projettent de se rendre à Labé, vous êtes avisés. Prévoyez un budget conséquent pour le transport car ici tout se négocie, les taxi-motos aussi.

Alpha Oumar Baldé

Tags: , ,

Vous pouvez aussi aimer

Culture | Miss Monde tire son epilogue
Musique | Thiird dévoile « Journal » son deuxième clip solo !

Auteur

Articles les plus lus

Aucun résultat.
Menu