ads

Après plus de deux ans d’exil, le rappeur Djanii Alfa a été accueilli en héros à l’aéroport international Gbessia ce samedi 18 septembre dernier avec d’autres membres du FNDC.

Invité ce lundi 20 septembre 2021 dans l’émission les Grandes Gueules du groupe Hadafo Média, l’artiste Djanii Alpha s’est exprimé sur l’actualité sociopolitique du pays suite à la ‘’libération’’ du peuple de Guinée le 5 septembre dernier par les forces spéciales de l’armée guinéenne conduites par le Colonel Mamady Doumbouya

Comme plusieurs guinéens, Djanii Alfa a appris la nouvelle sur les réseaux sociaux, qu’il a d’ailleurs très bien accueillie et estime que cela n’est pas un coup d’Etat mais plutôt « l’armée républicaine qui a répondu à l’appel de la population guinéenne ».

Le jour de l’arrestation de l’ex-président Alpha Condé, des images de lui ont fait le tour du monde. Djanii Alfa revient sur l’effet que ces images ont eu sur lui et souligne qu’un président ne devrait pas accepter d’être humilié de la sorte.

« Quand j’ai vu la photo je n’ai pas eu pitié de lui mais j’ai eu honte pour lui parce que je me dis logiquement qu’une grande personne ne devrait jamais accepter de se retrouver justement dans certaines situations… on ne va pas dire bien fait pour toi mais tu l’as cherché ».

Si à un moment donné certains de ses confrères artistes demandaient de rester neutre, de ne pas participer à ce combat politique, Djanii Alfa dit n’avoir aucune rancune envers eux et explique comment il a vécu ces moments.

« Franchement tout ce que je fais dans la vie je ne le fais pas pour les autres, je le fais pour moi d’abord parce que ça me convient… Si je fais quelque chose et que ça ne convient pas à quelqu’un en face, c’est son droit. Et aujourd’hui je n’en veux à aucun artiste guinéen par rapport à la situation… Ce qui est important, c’est qu’on est dans une situation où on nous a donné l’occasion de reconstruire, de repartir sur de nouvelle bases et ça se fera avec tous les Guinéens ».

Pour terminer, l’auteur de la Route le prince appelle tout un chacun à se pardonner et se donner la main pour façonner un pays républicain avec de vraies institutions.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *