Société | La société Greentek annonce sa venue en Guinée avec un nouveau projet !

CommunautéSociété
Views: 161

La vice-présidente de Greentek était devant les hommes de médias pour expliquer son nouveau projet de banque en Guinée.

C’est au cours d’un point de presse tenu ce lundi 21 novembre 2022 à l’hôtel Kaloum que la société Greentek a présenté son projet à la presse. Il s’agit de son tout nouveau projet qui verra jour en Guinée et les couleurs ont été annoncées par Mme Sow Doris, vice-présidente de Greentek. Devant les hommes de médias confiés à cet effet, elle a longuement expliqué son projet :
« Le projet qu’on amène c’est une banque qui n’a jamais existé avant. C’est une banque qui est d’abord philanthropique, en plus de ça c’est une banque à impact social, qui fait de l’investissement et du développement. Donc c’est vraiment un réseau bancaire. C’est pas une banque isolée, mais c’est un réseau de banques qui travaillent ensemble sur l’ensemble des cinq continents.

Pour réaliser quelque chose comme ça, ça demande beaucoup courage et beaucoup d’audace. »

Poursuivant, Madame Sow a également parlé des difficultés qu’elle a rencontrées à son arrivée en Guinée :
« Ce projet c’est vraiment le fruit de beaucoup d’obstacles qu’on a refusé de nous décourager, et je pense que c’est le message que notre banque amène. C’est que peu importe ce qui se passe dans notre monde, il ne faut jamais se décourager.

On est arrivé en Guinée il y a trois mois, on est des Guinéens d’origines qui sont nés à l’étranger. Donc on est de la diaspora, on vient d’un monde différent, mais on a les mêmes objectifs : on veut tous voir le monde dans une meilleure position qu’il est aujourd’hui »

Pour terminer, elle a expliqué son choix d’associer banque et philanthropie :

« Il y a beaucoup de banques partout dans le monde qui investissent, qui financent et qui font des prêts aux individus, sociétés ou même aux gouvernements, mais c’est rare que les gens le font pour des intérêts qui sont philanthropes. Ils le font toujours pour des intérêts qui sont financiers, il n’y a rien de mal avec ça. Mais le problème c’est qu’il y a des situations qui demandent la philanthropie et de mettre de côté l’aspect financier ne serait-ce que le temps que quelque chose se passe. Et c’est ça que cette banque est venue faire. La raison pour laquelle on mélange l’investissement et la philanthropie c’est qu’on veut montrer que c’est possible de faire de la philanthropie et de quand-même gager de l’argent ».

Alpha Oumar Baldé.

Tags: , ,

Vous pouvez aussi aimer

Sports | Qatar 2022 : La France démarre fort face à l’Australie
Sports | Qatar 2022 : La Tunisie tient tête au Danemark

Auteur

Articles les plus lus

No results found.