ads

Dans son passage ce mardi matin dans l’émission Les Grandes Gueules de nos confrères d’Espace FM, le journaliste et historien sportif Amadou Diouldé Diallo a fait un rappel à la nouvelle autorité politique et sportive du pays au sujet de la gestion du Comité d’organisation de la CAN 2025 (COCAN) en Guinée.
Pour lui, le ministre des sports ne doit pas être président de cette organisation.
“Dans un pays sérieux, le ministre des sports ne doit pas être président du COCAN. Nulle part au monde cela n’est possible. Les anciens joueurs peuvent bien gérer cette institution, par exemple Chérif Souleymane, Petit Sory, Chérif Souleymane seul ballon d’or guinéen peut occuper la tête du COCAN. Il n’appartient pas non plus à un ministre des sports d’être chef de délégation. Le ministre se déplace quand l’équipe est en finale ou a évolué dans une compétition. Un responsable technique peut conduire la délégation à une compétition “, a rajouté Amadou Diouldé Diallo à l’endroit des autorités.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *