ads

La direction du club de Matam Horoya AC affiche d’autres images dans le départ de certains joueurs du club, pour gagner en expertise hors du pays. Une attitude que beaucoup d’observateurs qualifient de néfaste de la part du club d’Antonio Souaré.

D’après son agent Salifou Tidiane Bangoura, il est l’heure de laisser Morlaye Sylla évoluer ailleurs après plusieurs années dans le club.

“Nous avons reçu plusieurs offres venues de la France, la Turquie et les USA. Nous avons perdu trois offres en France et c’est l’offre de Kamssimpasa qui est en cours jusqu’au 18 de ce mois.

Je demande au club de Matam de libérer Morlaye Sylla car c’est le moment. Il veut aller ailleurs comme les autres. Je crains d’ailleurs que cette situation ne l’impacte psychologiquement comme avant son départ pour Dakar, quand il s’enfermait à la maison.

Il est l’heure qu’on le libère.”

La situation du meilleur joueur guinéen au Championnat d’Afrique des Nations rejoint celle de Ben Youssouf, Fodé Camara, Sékou Camara, Paye Camara et Ibrahima sory Sankhon.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *