ads

La semaine dernière, la Confédération Africaine de Football s’est exprimée au sujet de l’annulation des matchs internationaux à Conakry. Quelques heures après, la FeguiFoot a transmis les garanties des nouvelles autorités politiques du pays à la CAF, mais cette demande n’a pas été acceptée par l’instance africaine.

Ce jeudi 16 septembre, à travers une lettre adressée aux autorités, il a été confirmé qu’aucun match international ne se jouerait en Guinée jusqu’à nouvel ordre.

Une décision qui s’explique par des enjeux sécuritaires. La CAF rejette toute négociation autour du sujet.

Voir la lettre ci-dessous.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
tt ads

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *