8 Dec 2019
HomeSportSport GuinéeSyli : Issiaga Sylla « après le décès de mon père j’ai dit au coach que… »

Syli : Issiaga Sylla « après le décès de mon père j’ai dit au coach que… »

Le joueur guinéen de Toulouse a disputé le match de la Guinée contre la Namibie en éliminatoires de la CAN 2021 dans la tristesse.

En effet, Issiaga Sylla a perdu son père à la veille de la rencontre entre le Syli et le Mali (2-2); l’information ne lui a pas été révélé avant la fin de la rencontre. Une décision de la famille du joueur et la Fédération Guinéenne de Football que Issiaga a trouvé très logique. Dans un entretien accordé à nos confrères de Guineefoot, le joueur de Toulouse est revenu sur ces moments difficiles qu’il a traversé.  » J’ai trouvé cela normal. Vu que j’avais un match capital à jouer. Si j’étais informé j’allais complètement perdre le moral. Vous imaginer c’est quoi perdre un être chère et de surcroît votre père. C’est très difficile à avaler… »

Contre la Namibie; Issiaga a été un joueur avec un moral au haut niveau. Il a été titulaire et auteur de l’ouverture du score en première période, histoire pour lui de rendre hommage à son défunt père.

« Au début c’était difficile pour moi, moralement. Mais avec mes coéquipiers, c’était un peu facile. J’étais très abbatu moralement. Mais chaque jour mes amis venaient me consoler dans ma chambre. Moi aussi j’ai vu que nous avons un match à enjeu contre la Namibie, il fallait se donner. J’ai dit au coach que je suis prêt et je peux jouer cette rencontre. Je suis au Syli pour une mission, il faut la poursuivre. Le coach a accepté et il m’a titularisé. Cela m’a donné de la force avant le match car il fallait aussi rendre hommage à mon père.

On avait décidé que n’importe quel joueur qui marquerait contre la Namibie, on allait rendre hommage à mon père. Le premier qui va marquer. Et Dieu merci, c’est moi-même qui ai marqué en première position. J’étais très ému. J’ai même failli pleurer. Mais je savais que je jouais un match spécial ce jour. Quand j’ai marqué, j’étais encore dans l’émotion pendant 5 minutes. Mais c’est la vie. J’ai célébré mon but en rendant hommage à mon père, j’avais préparé un t-shirt spécial pour ça. Et Dieu Merci. Je sais que là où mon papa est aujourd’hui, il est content de moi. Et je ne l’oublierai jamais dans ma vie » a affirmé Issiaga Sylla.

Le Syli est actuellement leader de son groupe avec 4 points, le même nombre que le Mali grâce notamment à Issiaga Sylla.

 

News publiée par la rédaction