Ce samedi 19 février à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia (UGLC-SC) a eu lieu le lancement de la 6ème édition des Jeux Universitaires de Guinée, qui se poursuivront jusqu’au 26 mars 2022.

Cet événement est organisé par le service du sport, des arts et de la culture du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette année, le thème retenu est « Gagnons le match contre la Covid-19 en se vaccinant ». Conakry, Kindia, Labé et N’zérékoré seront sillonnées par la caravane de jeux.

Au programme, plusieurs disciplines sportives sont annoncées dont l’athlétisme, le basketball, le football…

Mory Camara, l’un des organisateurs de cet évènement, est le président des étudiants de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Il nous explique la particularité de cette nouvelle édition :

« Cette nouvelle édition s’inscrit essentiellement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, son thème central est “comment jouer un match pour gagner contre la Covid-19 en se vaccinant ?”

C’est dans ce sens que nous avons fait appel à tous les étudiants des universités publiques et privées de Guinée pour qu’on joue ce match et qu’on puisse dire à tout le monde de se vacciner. Nous leur faisons comprendre l’importance de la vaccination pour qu’à leur tour ils l’enseignent à leurs proches et à leurs parents. C’est de cette façon-là qu’on pourra bouter hors de nos frontières cette maladie de Covid-19. »

La caravane sera accompagnée par des équipes de vaccinateurs de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS) pour faciliter l’administration de vaccins à toutes les personnes intéressées.

Alpha Oumar Baldé

C’est une bonne nouvelle pour le sélectionneur des Cœlacanthes et le public comorien, à quelques heures du match les opposant au pays hôte le Cameroun (19h TU).

Avec plus de douze cas de Covid-19 au sein de l’effectif dont les deux gardiens de but (sachant que le troisième est blessé), ils pourront compter sur un de leurs joueurs-clé.

Après un nouveau test réalisé ce matin, Ali Ahamada a été diagnostiqué négatif et pourrait participer au match de ce soir. Il doit encore passer des tests complémentaires dans la journée.

C’est une très mauvaise nouvelle pour l’attaquant des Panthères du Gabon et ses supporters. Testé positif au Covid-19 il y a juste deux semaines avec Mario Lemina, les deux joueurs présenteraient des lésions cardiaques liées au virus.

La Fédération Gabonaise de Football à travers un communiqué a décidé de libérer les deux joueurs et de les mettre à la disposition de leurs clubs respectifs.

« Vu le souci médical que Pierre Emerick Aubameyang et Mario Lemina ont rencontré, en accord avec le médecin, le président de la FEGAFOOT et les joueurs, on a pris la décision sage de les faire rentrer dans leurs clubs afin qu’ils puissent se soigner, être pris en charge », a fait savoir le coach des Panthères Patrice Neveu lors d’une conférence de presse.

Il faut noter que ces deux joueurs ne sont pas les seuls à être victimes de lésions cardiaques post-Covid. Alphonso Davies du Bayern souffre également d’une inflammation du muscle cardiaque après avoir contracté le Covid-19 et sera absent pour plusieurs semaines.

Le dernier match du Syli national de Guinée a enregistré l’absence de Pa Konaté, positif au Covid-19. Pour cette 3ème sortie face au Zimbabwe, un autre joueur a été testé positif.

L’attaquant guinéen Morgan Guilavogui qui était titulaire contre le Sénégal sera absent du duel contre le Zimbabwe après un test PCR effectué ce dimanche à Yaoundé qui s’est révélé positif. C’est également le cas de l’entraîneur des gardiens, Kemoko Camara.

Quant aux défenseurs Pa Konaté et Jonathan Arnau, ils sont désormais négatifs.

C’est un bon début, couronné de succès, pour les hommes de Kaba Diawara, pour leur premier match de la CAN, face à une équipe Malawite décimée par la COVID-19, avec seulement 2 joueurs de champ et un gardien sur le banc de touche, à disposition du coach adjoint du Malawi.

L’unique but de la rencontre a été inscrit en première période grâce à Issiaga Sylla à la 37ème minute de jeu.
Le Syli partage la première place avec le Sénégal, futur adversaire, qu’il rencontrera le 14 janvier prochain pour un match ultra décisif.

Avec plusieurs cas de COVID-19 et beaucoup de matchs reportés ces derniers temps en Premier League, le risque est encore grand à l’approche du Boxing Day. Avec un calendrier très chargé, la seconde partie de la saison pourrait donc devenir insoutenable.

Pour l’entraîneur de Manchester City, actuel leader, cela en est de trop et a lancé un appel aux dirigeants de la Premier League, de l’UEFA, de la FIFA et des diffuseurs au cours d’une conférence de presse.
« Est-ce que les joueurs et les managers tous ensemble doivent faire une grève ou faire quelque chose, parce que les mots seuls ne suffiront pas, s’est interrogé le technicien en conférence de presse. Cela ne va pas être résolu parce que, pour l’UEFA, la FIFA, la Premier League, les diffuseurs, les affaires sont plus importantes que le bien-être des joueurs. »

Pour ce qui est de la règle des trois changements ( au lieu de 5) en Angleterre, il affirme :
« Nous parlons du bien-être des joueurs, mais c’est le seul pays qui n’accepte pas cinq remplacements. Nous n’en avons que trois. Pourquoi ? C’est beaucoup mieux pour tout le monde avec le nombre de matchs auxquels nous jouons tous. Mais la Premier League ou les clubs ont décidé de ne pas le faire”, a pesté le Citizen.

Sera-t-il soutenu par ses paires de la Premier League ?
Attendons la suite …

Déplacement difficile pour les Merengues ce soir, en terre andalouse, face à l’Atletic Bilbao, pour son dernier match de Liga de l’année 2021.

Malgré les nombreuses absences du côté Madrilène, pour des raisons liées au COVID-19 (Modric, Alaba, Marcelo…), et le cumul de cartons pour Casemiro, Ancelotti a su surmonter les difficultés et a réussi à relever le defi en l’emportant 2-1.

Dès le début de la rencontre, Benzema a trouvé le chemin des buts en s’offrant un doublé (4′ et 7′). Le français, magistral et efficace ce soir, conforte son titre de meilleur buteur de la Liga avec 15 buts désormais.

Si Sancet a réduit le score pour Bilbao, à la 10ème minute du match, cela n’a pas suffit.

Il faut noté que cette rencontre est un match avancé de la 21ème journée de Liga, en raison du calendrier très chargé du Real en début d’année 2022.

Le Real termine l’année 2021 à la première place de la Liga.

Compte tenu de la propagation du nouveau variant de la COVID-19, Omicron, et de la pression de certains clubs de la première League, la CAF réfléchit à la possibilité d’annuler la CAN, initialement prévue en janvier 2022 au Cameroun.
Selon les informations de nos confrères de RMC Sport, l’instance dirigeante du football africain est en pleine réflexion pour savoir s’il y a lieu ou non d’annuler la compétition.

Il est vrai que la CAF doit faire face aux pressions exercées par les clubs anglais.
En effet, le Royaume-Uni est durement touché par la nouvelle vague de la COVID-19 et les clubs font tout pour pouvoir garder leurs joueurs sur le territoire anglais.

En effet, chaque départ pour la CAN augmente les risques de contagion mais surtout, chaque départ de joueur est synonyme de période d’isolement à effectuer lors de son retour au Royaume-Uni.
Pour l’instant aucune décision n’a encore été transmise aux différentes sélections mais il se pourrait bien que la CAN soit finalement annulée.
A suivre…

C’est officiel, le match opposant la Guinée aux Lions de l’Atlas se jouera à huis clos au stade Général Lansana Conté de Nongo.

Dans un communiqué publié par le département en charge des sports, il est stipulé que le public ne sera pas autorisé à rentrer au stade, selon les principes établis par le président de la république dans la lutte contre la Covid-19.

L’information était attendue. Elle est tombée officiellement ce jeudi matin : les deux premières journées de la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2022 en zone Afrique, qui étaient normalement prévues en juin prochain, ont été reportées au mois de septembre.

“La FIFA – conjointement avec la CAF – est en mesure de confirmer qu’au vu des perturbations causées par la pandémie de Covid-19 et de la nécessité de garantir des conditions de jeu optimales pour l’ensemble des équipes, il a été décidé de repousser les matchs des qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ qui devaient avoir lieu en juin 2021”, indique un communiqué officiel de la FIFA.
 
“Les qualifications sont désormais prévues au cours des fenêtres internationales existantes de septembre, octobre et novembre 2021 ainsi que mars 2022.”
 
Les stades et les tests Covid dans le viseur
 
Ce nouveau « glissement » du calendrier retarde encore la phase de groupes, qui devait initialement débuter en octobre… 2020.
L’une des raisons est à chercher dans les nombreuses suspensions de terrains prononcées par la CAF après un vaste audit des enceintes sportives sur le continent. Une vingtaine de pays, et non des moindres (le Sénégal et Mali en font partie), se retrouvent privés de la possibilité de recevoir sur leurs terres. Ce nouveau délai pourrait servir à une mise aux normes des stades incriminés.
 
Le communiqué laisse également entendre que les instances devraient mettre de l’ordre (et de la transparence…) dans le protocole anti-Covid. La production de tests PCR a donné lieu à plusieurs dérapages, le pire d’entre eux ayant conduit au report de la rencontre des éliminatoires de la CAN entre la Sierra Leone et le Bénin.