Ibrahim 1 Diallo est aujourd’hui reconnu comme l’un des jeunes les plus innovants de la Guinée, dans le domaine digital et informatique. Il est déjà le fondateur de « Kouma », un réseau social multilingue africain made in Guinea. Le jeune vient à nouveau de prouver son génie créateur en développant une application permettant à chaque individu de suivre son état de santé lié au Coronavirus dans son smartphone. Elle est surtout capable d’alerter un cas suspect au Covid-19 à 5 mètres de distance.

Contacté par la rédaction de Rarili News, le jeune innovateur explique l’atout de cette application en cette période de crise sanitaire et dit avoir rencontré les autorités compétentes pour la mise à la disposition de la population cette application gratuite, pour qu’elle soit utilisée dans le plan de riposte contre le Coronavirus.

KSANTE est le nom de cette application qui permettra aux citoyens guinéens de suivre leur état de santé avec leur téléphone mobile, sans pour autant se déplacer. Ibrahim 1 Diallo explique:

« KSANTE est une application de suivi du Coronavirus en permettant à chacun de suivre en temps réel son état de santé, avoir un visuel pouvant lui permettre de mieux se déplacer et au pire des cas, se faire assister par l’ANSS. À chaque déplacement de l’utilisateur, KSANTE détermine quelles personnes ont été à proximité (moins de deux mètres) d’un autre utilisateur, pendant plus de 10 minutes, ensuite crée un historique dans le smartphone ».

Aussi impressionnant qu’intéressant, le concepteur de l’application explique la capacité de l’utilisateur de détecter à moins de 5 mètres, un malade par une alerte.

« Au cours de 14 jours, si l’une de ces personnes est déclarée positive, l’utilisateur recevra une alerte d’avoir croisé un patient touché par le Coronavirus, afin qu’il se mette en quarantaine.  Dès cet instant, il sera déclaré cas contact au sein de la plateforme et aura des orientations. KSANTE permet à un utilisateur de savoir qu’il est à moins de 5 mètres d’un malade, par une alerte vibration ».

Ce n’est pas tout, il a aussi pensé à la vie privée des gens en mettant en place une politique qui permet de garder l’anonymat des utilisateurs. En plus, l’application a une rubrique conseils faite en vidéo dans toutes les langues communautaires.

« La donnée n’est sauvegardée que sur le smartphone, et n’est transmise à l’ANSS que lorsque l’utilisateur est déclaré positif au COVID_19. Cela garantit une assurance sur le respect de la vie privée des utilisateurs. Avec des options vocales intégrées, KSANTE permet aussi aux utilisateurs de s’exprimer sur leur état de santé dans leur dialecte et les envoyer aux autorités sanitaires compétentes, ou cocher les images qui correspondent à leur plainte. Les rubriques de conseils sanitaires faits en vidéo et motions design pour une sensibilisation dans les langues communautaires sont intégrées. Aussi, les rubriques de nouvelles sur la pandémie sont intégrées au sein de KSANTE》.

Pour l’instant, cette grande opportunité pour la population n’est toujours pas opérationnelle. Mais Ibrahim a de l’espoir avec l’appui des autorités que l’application sera à la disposition de tout un chacun dans les jours qui viennent.

« On a mené des démarches avec le gouvernement, par le canal du BoCEJ et le Ministère de la jeunesse. On a rencontré l’ANSS. On est en discussion pour que l’application soit mise en place. On a déjà l’espoir que l’application sera disponible dans les prochains jours. Je lance un appel à toutes ses entités déjà citées, d’accélérer la procédure et d’en faire une priorité à l’image des autres pays, pour que l’application rentre dans la riposte contre le Coronavirus》. 

Kadiatou Baldé

En cette crise sanitaire que traverse le monde à cause de la pandémie du Coronavirus qui continue de faire ravage, le chanteur de musique urbaine, One time, l’auteur de «  N’tondi » rend hommage aux médecins qui risquent leurs vies en sauvant d’autres vies.

L’artiste annonce donc un nouveau morceau via sa page Facebook. Une chanson qui aurait comme titre « Wo bravo » et qui pourrait être diffusée dans les jours à venir. «Une pensée aux médecins qui risquent leurs vies pour donner vie à vos vies ». A écrit l’artiste.

Sans oublier, One time a déjà apporté son grain de sel dans la lutte contre le Covid-19 et le respect des mesures d’hygiène, en posant sa voix dans le clip « Avant qu’il ne soit trop tard ». Un clip dans lequel une vingtaine d’artistes ont sensibilisé la population guinéenne pour faire face à cette pandémie.

Découvrez le teaser de cette nouvelle chanson.

https://www.facebook.com/OneTimePouwe/videos/1389016014624266/

 

 

Invité ce mardi dernier sur la RFI dans l’émission « Appels sur l’actualité » par l’animateur Juan Gomez, le reggea man Takana Zion est revenu sur le clip « Avant qu’il ne soit trop tard », sur la rumeur qu’il faisant cas de sa contamination au Covid-19, ainsi que sur les failles des autorités dans la lutte contre le Coronavirus en Guinée.

Dans cette émission, Juan Gomez ouvre l’antenne aux auditeurs qui réagissent sur l’actualité internationale, africaine et française. À cet effet, après avoir expliqué l’objectif du clip « Avant qu’il ne soit trop tard » qui a regroupé plus d’une vingtaine d’artistes guinéens qui sensibilisent contre le Coronavirus dans des langues nationales, Takana Zion est revenu sur la rumeur concernant sa maladie. Sur l’antenne, Mangana a de nouveau rassuré les milliers d’auditeurs sur sa santé. Dans cet audio de quatre minutes, le concepteur de ‘’Mashughi’’ est revu sur les moyens insuffisants dont dispose la Guinée face à cette pandémie du Coronavirus.

« Techniquement et matériellement la Guinée n’a pas les moyens pour faire face à cette pandémie. C’est ça qu’il faut reconnaitre aussi. Il ne faut pas non plus envahir les gens avec la peur….

Je ne crois pas qu’on ait tiré assez de leçon sur Ebola, puisqu’ on est resté quand-même longtemps avant de fermer les frontières. Donc, ce qui a permis à quelques personnes venues d’Europe d’amener le virus en Guinée. Moi j’avais conseillé au Président Alpha Condé de ne pas organiser les élections du 22 mars. Que ça allait amener beaucoup de contaminations. On les avait aussi conseillés de fermer les aéroports.

Je vais dire à mes concitoyens de respecter les consignes sanitaires et avoir foi en Dieu»

On vous propose l’intégralité de son intervention ici

https://www.facebook.com/AppelsSurLactualite/videos/261921704815047/

À l’instar de plusieurs artistes guinéens, la jeune artiste pétrie de talent, Marie Fac, vient à son tour de chanter « Coronavirus ». Cette pandémie qui touche le monde dont la Guinée qui enregistre chaque jour plusieurs cas confirmés.

Alors, Marie Fac qui chante, danse et lance des messages forts à l’endroit de son public est en studio pour enregistrer un morceau qui rentre dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 en Guinée. Elle vient de partager un extrait du son sur sa page Facebook.

Surnommée ‘’La diva des enfants’’, Marie Fac a déjà surpris et séduit son public par son talent et le message qu’elle véhicule dans ses chansons. Sans oublier qu’elle a déjà un album intitulé « Dimmé Diyé », composé de 8 titres et qui est déjà disponible sur le marché du disque guinéen. Sa dernière œuvre musicale date de juillet 19 avec son clip « Champion girl » en featurieng avec King Alasko.

En attendant la sortie officielle de ce single, découvrez un petit extrait dans la vidéo ci-dessus.

https://www.facebook.com/Mariefacofficiel/videos/226511848682540/

Il y a quelques jours, L’avocat du prince de l’afro-trap MHD, maître Dupont-Moretti avait effectué une demande en liberté pour son client afin que ce dernier, contaminé par le virus du covid 19 puisse retrouver provisoirement la liberté et ainsi pouvoir se soigner dans de bonnes conditions. 

Mais malheureusement pour MHD, cette demande de liberté a été refusé cet après-midi par la justice française. Après sa mise en examen pour homicide volontaire, et incarcéré depuis janvier 2019, il reste toujours en prison.

Selon l’AFP, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris avait rejeté ce mercredi la demande de libération de MHD. Une décision forcément surprenante au vue des circonstances, d’autant plus que la juge en charge du dossier avait dans un 1er temps donné son accord pour la libération du rappeur, avant qu’une autorité supérieure ne revienne sur cette décision. Le Prince de l’Afro-Trap va donc devoir rester en quarantaine derrière les barreaux.

 

Après leur dernière collaboration dans le clip ‘’Le quartier’’ sorti en octobre dernier, les deux rappeurs de la nouvelle génération Wada du Game et Straiker viennent à nouveaux de collaborer dans un nouveau morceau intitulé « Covid -19 ». Dans ce clip disponible sur YouTube, les deux talentueux rappeurs appellent les guinéens à respecter les mesures d’hygiènes et sensibilisent la population dans la lutte contre cette pandémie du Coronavirus.

L’une des révélations de la musique urbaine guinéenne, King Alasko, a mis en ligne le clip du tube « Yetekanna » qu’il a sorti il y a quelques mois.

Ce tube fait partie des clichés de son album “Allah Nou Wali”, qui devrait sortir le 19 avril prochain, suite à un concert dédicace. Mais à cause de la pandémie Covid-19, il va s’en dire que ce concert ne sera pas tenu à date.

 

Après le défi relevé par Fish Killa du groupe Instinct Killers sur le challenge lancé par l’artiste Oudy 1er il y a quelques jours, c’est le reggea man Takana Zion qui rentre dans le jeu et propose un son improvisé à ses fans.

Très actif ces derniers temps sur les réseaux sociaux sur différents sujets, notamment sur des nouveautés musicales, la crise politique, la crise sanitaire, l’auteur de ‘’Jah Jah’’ reste l’un des artistes les plus suivis en Guinée. Alors, il n’a pas manqué à l’appel de ses confrères artistes pour apporter sa contribution, non seulement, pour le plaisir à ses fans en ce moment d’inquiétude, mais aussi pour apporter une touche de sensibilisation contre la pandémie du Coronavirus.

À rappeler que depuis l’apparition de cette maladie qui enregistre déjà plusieurs cas confirmés en Guinée, nombreux sont les artistes qui se mobilisent pour sensibiliser les populations dans la lutte contre le Covid-19.

Suivez la démonstration de Takana Zion ici

https://www.facebook.com/39467011796/videos/549799942319439/

 

 

Comme annoncé il y a quelques temps, le streaming Netflix vient de mettre en ligne la 4 ème saison de la série espagnole ‘’Casa de Papel’’, composée de 8 épisodes ce vendredi 3 avril.

Les saisons 1,2 et 3 de la série espagnole ‘’Casa de Papel’’ ont séduit le public qui va assouvir sa curiosité dès maintenant. Et les fidèles de la série espagnole vont enfin pouvoir découvrir le sort qui attend Tokyo, Lisbonne, Nairobi ou encore  Le Professeur.

En cette période de confinement due à la pandémie du Covid-19, les amoureux de la série vont mater ces 8 épisodes très rapidement. Les fans peuvent se poser une question : La Casa de Papel aura-t-elle droit à une saison 5 ?

Il y a quelques heures, « l’artiste du peuple » Oudy 1er lançait un challenge aux artistes guinéens afin d’apporter leur grain de sel dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 qui fait des victimes à travers le monde. Ce challenge qui consiste pour les artistes à sensibiliser les fans à travers leurs voix dans une vidéo en direct. 

C’est dans ce cadre que Fish Killa, le binôme de Lil Saacko du groupe Instinct Killers rentre dans le jeu de Oudy 1er et dévoile à son tour un son (improvisé) lors d’un direct sur sa page Facebook. Dans ce freestyle, Fish Killer parle, non seulement, des mesures d’hygiène à adopter en cette période de pandémie, mais aussi les dangers de cette maladie qui prend de l’ampleur un peu partout dans le monde.

Découvrez la vidéo

https://www.facebook.com/FiskillerInstinctKillers/videos/764509777412317/?epa=SEARCH_BOX