Après le décret du Président de la République portant sur le changement de nom de l’institut Supérieur des Arts de Guinée (ISAG) de Dubréka, qui portera désormais le nom de feu Mory Kanté décédé le 22 mai dernier, plusieurs hommes de culture ont réagi face à cette annonce.

À cet effet, le rappeur engagé Djanii Alfa, après avoir partagé la vidéo de « Bras cassé », un ancien homme de la culture qui se sent abandonné par l’Etat, le patron de G4life interpelle de nouveau ses confrères artistes à propos de la manière dont ils sont traités en Guinée.

« La Guinée n’a aucune considération pour l’homme de culture et comme je l’ai toujours dit, c’est de la faute aux artistes. Nous les avons permis de faire de nous de simples instruments de propagande. Artistes d’aujourd’hui, toutes disciplines confondues, si nous ne nous engageons pas, ne serait-ce que pour défendre notre domaine d’activité, nous n’aurons jamais de retraite. À 70 ans passés, si Dieu nous donne longue vie, nous nous retrouverons à mener des combats pour la reconnaissance de nos gloires perdues ».

Plus loin, Djanii estime que l’État n’a pas accompagné ‘’le Griot électrique ‘’ feu Mory Kanté, dans ses projets de son vivant: « si l’État guinéen avait accompagné Feu Mory Kanté dans son projet de centre culturel et d’écoles des arts de Guinée, y aurait pas eu besoin de rebaptiser L’ISAG ».

Invité dans un live via Facebook sur « Légendes Urbaines » avec l’animatrice Juliette, le rappeur engagé Djanii Alfa s’est exprimé sur plusieurs sujets d’actualités guinéennes, notamment sa vision sur la crise politique que traverse la Guinée, l’attaque de son domicile familiale ainsi que ses projets musicaux.

Durant cet entretien, le patron de G 4life a donné plus de détails sur son 5ème album « Chef rebelle » dont la sortie est prévue pour 2021. Il étale ses ambitions avec ce nouveau projet qui lui tient à cœur, car il estime qu’il sera plus qu’un album de musique mais un album de vie.

« Je suis en train de travailler sur mon 5 ème album « Chef rebelle » c’est un résumé sur les gens, c’est la rébellion du savoir. Je veux que les gens se rebellent intellectuellement. Je veux que les gens puissent savoir c’est quoi la constitution. Et cette fois-ci, à la différence de « Sicario » je ne vais pas faire avec cet album que de la musique, mais aussi un album de vie parce que je vais faire vivre l’album par des actions, c’est-à-dire que je ne vais pas juste me contenter de faire sortir des sons. On essaye de vraiment aller sur le terrain à fond, surtout sur l’éducation parce je me sens responsable de tous les guinéens qui sont âgés de moins de 20 ans. On va ouvrir des bibliothèques, créer des espaces d’échange dans les quartiers pour l’éducation de la jeunesse. On va mettre un projet en place appelé NGR (Naitre Grandir et Réussir) ici, parce que c’est possible. Je dirais que 90% de l’album va servir à aider la jeunesse guinéenne »

Suivez l’intégralité de la vidéo ici.

https://www.facebook.com/LUrbainesOff/videos/248969722826344/

Le Ramadan a débuté ce vendredi 24 avril en Guinée et ailleurs dans le monde. Alors, plusieurs artistes ont profité de l’occasion pour souhaiter un bon mois de Ramadan à tous les musulmans, pendant que le monde traverse une crise sanitaire liée au Coronavirus. Ce qui rend ce mois diffèrent des précédents.

Cette année, à cause du Covid-19 en Guinée, les autorités ont interdit les prières collectives dans les mosquées. Donc, les fidèles musulmans ne pourront pas se retrouver à la mosquée pour effectuer ensemble les prières surérogatoires ou Nafila, recommandées au croyant pendant le mois du Ramadan.

Les artistes laissent des messages de souhait aux musulmans en cette période pandémique. Ces artistes sont entre autres : Soul Bang’s et son épouse, Manamba Kanté, Djanii Alfa, Sayon Camara, Fish Killa, Mamadou Thug ou encore Mc Freshh.

https://www.facebook.com/SoulBangsOfficiel/photos/a.539464632805129/2870996762985226/?type=3&theater

https://www.instagram.com/p/B_WAFTWJTo3/?fbclid=IwAR0pIa_lN_bkIoAjXl0j5-2zAoa1DK6yVxvhG0gbShm8pl_tk38VKeivnow

https://www.facebook.com/FiskillerInstinctKillers/photos/a.1084257734974072/3021597914573368/?type=3&theater

https://www.facebook.com/mamadouthugofficiel/photos/a.2029536203938080/3241326936092328/?type=3&theater

https://www.facebook.com/MCFreshh1/photos/a.200366737059185/934841583611693/?type=3&theater

https://www.facebook.com/sayonofficiel/photos/a.1840774632848710/2531492957110204/?type=3&theater

 

 

Dans l’un de nos précédents articles, le jeune rappeur issu de la nouvelle génération du rap guinéen, Wada du game, présentait son nouveau projet, une mixtape intitulée « Bandit Saleté ». C’est dans ce cadre que Djanii Alfa valide le travail du rappeur et demande à tout un chacun de donner de la force à Wada du game.

Après donc sa première mixtape « Overdose », le jeune rappeur à la cagoule, annonce son deuxième projet musical « Bandit Saleté », composé de 14 titres, dont 7 en solo et 7 featuring. Il dévoile donc  l’intro de sa mixtape sur YouTube qui a séduit le patron de G4life, le rappeur Djanii Alfa. En partagent le clip de Wada du game sur sa page Facebook, Djanii a magnifié la stratégie et le résultat de Wada sur le terrain.

« Il s’auto produit, s’auto clip et s’auto diffuse. Sur YouTube, au pavé, le palais et l’esplanade du palais il a son plan et il se donne les moyens de sa politique. Ce qu’il attend de nous c’est la force. Donc donnons à fond. #laforce #Cestlerapquigagne #marabolegang #banditsaleté PS: j’aime bien la punch sur le terrain-là »

Sans oublier, il y a quelques jours, on assistait aux clashs entre jeunes rappeurs de la nouvelle génération notamment: Mc Freshh et Gnamakalah. Une guerre de punchlines qui a réveillé le rap game guinéen et suscité des réactions même auprès des anciens. Avec cette validation, Djanii Alfa a-t-il déjà fait son choix au sein de la nouvelle génération ?

Connu comme fervent défenseur des droits de l’homme aussi appelé ‘’homme du peuple‘’, Djanii Alfa s’est encore exprimé sur la crise politique et sanitaire que traverse la Guinée actuellement. Le patron de ”G4lif’’ condamne avec fermeté tout ce qui se passe à travers le pays.

Dans un direct partagé sur sa page Facebook, il pointe du doigt les dirigeants. Le rappeur engagé dénonce les tueries et exactions qui se sont déroulées pendant et après les élections du 22 mars dernier. Il dénonce aussi la négligence des autorités par rapport au COVID-19 qui gagne du terrain en Guinée.

Dans cette vidéo, Djanii demande à tous les guinéens de resserrer les rangs et de se donner les mains pour le bien-être de tous.

« Ce qui est en train de se passer en Guinée a dépassé même la limite du déplorable.

Le monde entier était en train de combattre le Coronavirus, pendant que nos dirigeants sont en train de parler d’élection. On est dans un pays où on est à plus de 70% d’analphabètes. S’ils ne prennent pas les précautions, s’ils ne prennent pas ces crises sanitaires aux sérieux, c’est que le gouvernement ne leur ont pas montré que c’est sérieux. Tout ce qui se passe actuellement en Guinée, que ça soit crise politique, économique, ethnique, crise sanitaire, les seuls responsables ce sont les dirigeants. Donc, je tiens vraiment à dire à tous les guinéens de resserrer les rangs, et donnons-nous les mains. Il n’aura pas trois parties politiques, il y a toujours les dirigeants et les dirigés et nous nous faisons partie des dirigés. Donc, nous devons nous donner les mains pour le bien de tous, pour l’intérêt de la Guinée, pour l’intérêt de nos enfants. Donnons-nous les mains pour conjuguer le même verbe. Le seul ennemi que nous avons en communs ce  sont les dirigeants qui n’ont aucun respect et considération pour nous et pour nos vies ».

 

Suivez l’intégralité de son innervation ici

https://www.facebook.com/Djanii.X/videos/532856844311314/

 

Toujours dans l’esprit d’être le hit maker du bled, One Time Pouwè, vient de mettre à la disposition de ses fans un Tube à couper le souffle, dénommé “Gnakhassi” en dialecte du terroir ou “désordre” en français.

Après N’tondi qui passe en boucle actuellement, One Time, cette fois-ci se met dans le même ordre d’idée que Djanii Alfa (Conakry est trop brouillon) et dénonce le quotidien du Guinéen, caractérisé par désordre indescriptible.

Pour comprendre mieux, nous vous autorisons à le découvrir, sans modération!

 

Le rappeur guinéen et fervent du rap conscient, Alpha Midiaou BAH, A.K.A Djanii Alfa est toujours déterminé et engagé dans sa lutte contre un éventuel 3ème mandat en Guinée.

Depuis un certain temps, Djanii fait parler de lui sur les réseaux sociaux dans ses sorties médiatiques à propos de la situation politique du pays dans laquelle il prend clairement position.

Tôt ce matin, sur sa page Facebook, le patron de G4life vient de mettre en garde ses détracteurs et menace de les faire ‘’bannir’’ de sa page si toute fois ceux-ci ne sont pas d’accord avec lui.

« Depuis j’ai compris que y a moyen de “Bannir de la page” je vois plus les plaisantins là…En tout cas c’est juste un bouton. Tu parles mal tu dégages, tu insultes tu dégages, tu es pour le 3eme Mandat tu dégages, Referendum tu dégages je ne réponds même pas je supprime ton commentaire et je te banni de la page c’est juste un bouton woo, c’est simple comme bonjour ».

Kadiatou Baldé

Plusieurs artistes de la musique guinéenne sont attendus au double concert de la star tanzanienne Diamond Platnumz. Concerts prévus les 7 et 8 février prochain, respectivement à l’hôtel Kaloum et sur l’esplanade du Palais du Peuple de Conakry.

Alors, nous retrouvons entre autres les artistes : Petit Kandia, Mousto Camara, Djanii Alfa, Instinct Killers, Alphadio Dara, King détruit, Grand P, Oudy 1er ou encore Amatala, pour ne citer que ceux-ci.

L’auteur du tube ‘’Tetema’’ sera donc en Guinée, où il partagera la scène avec ces artistes guinéens pour livrer un concert géant avec divers rythmes et sonorités musicales pour le bon plaisir du public.

 

Après le soutien de plusieurs artiste guinéens, c’est le tour du binôme de Fish Killa du groupe de musique urbaine Instinct Killers. Lil Sacko a apporté son soutien au rappeur Djanii Alfa dont le domicile familial a connu une descente musclée d’hommes en uniforme qui ont laissé des douilles de balles et de boites de gaz lacrymogène, il y a quelques jours.

Après ce fait, Lil Sacko se dit être indigné de cette situation et prie pour la famille de son confrère dans une vidéo qu’il a mis en ligne sur son compte Instagram.

« Je sais bien que mon ami Djanii Alfa il est dingue, il ne comprend pas, il est têtu, mais ça ne veut pas dire d’amener les militaires chez eux dans la grande famille avec des armes à feu et tirer. Ça c’est anormal. C’est anormal. Que le bon Dieu protège ta famille ».

https://www.instagram.com/p/B7mcVTknMKu/?fbclid=IwAR0QH9pe69Q0gilJuv7FBPleSuD7xn97gS_rWCTo6EYkXiipXSbGIBjtnPo

 

À rappeler que l’auteur de ‘’Sicario’’ a bénéficié du soutien de ses confrères artistes comme Singleton, DJ Awadi du Sénégal et tant d’autres.

Après la sortie médiatique du rappeur Djanii Alfa par rapport à la crise politique que traverse la Guinée actuellement où il avait abordé plusieurs sujets notamment « l’hypocrisie » de plusieurs artistes qui se dit être neutres, le Comédien Mamadou Thug le rejoint et indexe quelques cadres et artistes guinéens

Tôt ce matin, sur sa page Facebook, le concepteur de ‘’Ça c’est moi ça’’ Mamadou Thug après avoir compatie à la douleur des victimes lors des manifestations, il revient sur la communication du patron de G4life et demande que certains artistes soient dénoncés.

« Alpha Midiaou Bah aka Djanii Alfa après ta belle communication  le moment est venu d’indexer ses ministres, députés et intellectuels peulhs de la mouvance présidentielle mais aussi ses artistes qui cautionnent ses bavures des #FDS sur l’axe de la démocratie ».