Premières défections au sein du Syli à quelques jours du démarrage de la CAN : le défenseur central, Florentin Pogba, et le latéral, Antoine Conté, ont déclaré forfait en raison de blessures. .
A travers un communiqué, sur son compte officiel, la FEGUIFOOT a fait part de la nouvelle et a annoncé que, pour palier à ces absences, le sélectionneur national, Kaba Diawara, a fait appel à deux joueurs du championnat Guinéen : Fode Camara du Horoya AC et Gaoussou Siby du Wakriya AC de Boké, qui honoreront leur première sélection avec les A.

24 heures après la mise en place du Comité de Normalisation de la FEGUIFOOT, la FIFA vient de dévoiler la liste de ses membres, qui seront chargés de gérer les affaires courante de la Fédération et d’organiser de nouvelles élections.

L’équipe est composée de quatre membres et sera conduite par Mariame Sy Diallo, œuvrant dans le tourisme, Sega Diallo, journaliste et producteur de l’émission Football Factory, nommé vice-président, Mohamed Sidiki Sylla et Ousmane Diawara.
L’instance dirigeante du football mondial précise que :

“Les membres du comité feront l’objet d’un contrôle d’éligibilité par la commission de contrôle de la FIFA, conformément aux règlements de gouvernance de la FIFA.
La confirmation à leur poste sera sous réserve des résultats dudit contrôle d’éligibilité”.

Ils auront sept mois pour remettre de l’ordre dans les affaires du football guinéen.

C’est au cours de la cérémonie de lancement des appels d’offres pour la construction des infrastructures en vue de la CAN 2025 que le ministre des Sports et de la Jeunesse, Lansana Béa Diallo, a réagi sur la mise en place par la FIFA du Comité de Normalisation à la FEGUIFOOT, chargé de gérer le football guinéen jusqu’en juin 2022.

« Je savais que ça allait arriver, parce que j’avais déjà été prévenu il y a quelque temps. Je crois que ça fait très longtemps qu’on parle de ce comité de normalisation mais il n’est intervenu qu’aujourd’hui. Je pense que ça va nous permettre d’avoir une vraie discussion et aussi de nouvelles règles par rapport au fonctionnement de la FEGUIFOOT, pour amener notre équipe de football à la dimension qu’elle mérite, pour qu’elle soit compétitive et pourquoi pas championne d’Afrique, puisqu’on en a le potentiel », a-t-il lancé.

Depuis le report du congrès électif de la Fédération Guinéenne de Football le 14 avril dernier par la FIFA, une mission conjointe s’est invitée sur le terrain afin de s’acquérir des réalités de la crise guinéenne.
Face à cette crise qui perdure dans le milieu du ballon rond guinéen, la FIFA compte mettre en place dans les prochains jours un comité de normalisation (CONOR) en vue d’y apporter une solution.
À date, selon plusieurs sources, trois personnes seraient envisagées pour diriger cette période transitoire. Il s’agit de :

1- Dr Zalikatou Diallo, ancienne vice-présidente de la FeguiFoot, députée et ancienne ministre

2- Djibril Diarra Becken, ancien footballeur du Hafia 77 et du Syli, ancien vice-président de la FeguiFoot et ancien DAF de la primature

3- Lancinet Kabassan Keïta, ancien basketteur, volleyeur et handballeur des Sylis et actuel directeur national des sports

Le choix de l’un de ces trois cadres facilitera la bonne interprétation des textes lors du prochain congrès. La réponse sur l’identité du prochain président du CONOR sera connue dans les jours à venir.

C’est un ouf de soulagement pour le club de la presqu’île de Kaloum ASK, qui était sanctionné par la FIFA et interdit de recrutement de joueurs. Désormais c’est de l’histoire ancienne car la direction des sous-marins jaunes de Kaloum s’est acquittée de sa  dette.
Depuis l’entame de la nouvelle saison, l’équipe de Pellel a connu une longue traversée du désert qui s’est soldée par une mauvaise participation en championnat : trois matchs, trois défaites.

Cette nouvelle vient d’être confirmée par la direction de Kaloum pour le paiement de la close libératoire des joueurs qui s’élève à 115 000$. De ce fait, le club de Bouba Sampil pourra éventuellement recruter des joueurs en cette saison en cours.
Pendant que nous écrivions cet article, les copies se trouvent sur la table de la FeguiFoot et la Ligue Guinéenne de Football Professionnel.

Enfin le dénouement d’une histoire qui aura fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le milieu footballistique guinéen.

Longtemps attendu par le public sportif guinéen, le joueur du RB Leipzig Ilaix Moriba Kourouma est finalement arrivé hier soir en Guinée. Il a officiellement entamé la procédure d’obtention de son passeport auprès des services du Ministère de la Sécurité.
Le joueur a ensuite été reçu à l’hôtel du Syli pour une prise de contact avec le staff et ses coéquipiers.
Le milieu de terrain du RB Leipzig sera présenté au public sportif le dimanche 14 novembre au stade du 28 Septembre, lors du match qui opposera le Satellite FC au Club Industriel de Kamsar (3ème journée de Ligue 1).

Source : FEGUIFOOT

Les semaines dernières, une équipe d’inspection de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel (structure organisatrice du championnat) a retenu la nouvelle infrastructure sportive pour accueillir quelques matchs du championnat.

Une mission d’inspection de la Fédération Guinéenne de Football a visité le stade Petit Sory et a recommandé de ne pas homologuer ce bijou. Il ressort qu’il y a des travaux annexes qui restent à faire pour que ledit stade puisse abriter des rencontres locales.

Dans son courrier, la FeguiFoot précise qu’elle a tenu compte des exigences et normes de la CAF.

Voici quelques manquements soulignés :

La longueur actuelle du stade est de 105 mètres au lieu de 100 mètres.

La largeur mesure 68 mètres au lieu de 64 mètres.

Le point de penalty fait 11,15 centimètres au lieu de 11,00 centimètres.

Le rond point central fait 9,30 centimètres au lieu de 9,15 centimètres.

La distance entre les buts fait 7,45 mètres au lieu de 7,32 mètres.

Les lignes blanches sont de 10 centimètres et non 12 centimètres.

Pas de licence du gazon synthétique approuvée par la FIFA.

Les zones d’échauffement derrière les buts ne sont pas aménagées.

Les bancs des remplaçants et des officiels sont en bois et non en moulés rembourrés mousses.

Les 6 mâts et les poteaux d’éclairages ne sont pas installés.

Nous y reviendrons…

C’est un ouf de soulagement pour le public sportif guinéen ! Les nouvelles autorités, à travers le Ministère des Sports, ont répondu favorablement à la FeguiFoot suite à la requête de la LGFP sollicitant le retour du public dans les stades, en marge de l’ouverture de la nouvelle saison sportive 2021-2022.

C’est à travers un communiqué publié sur le site officiel de la Fédération que l’annonce a été faite :

“Dans le cadre de l’ouverture prochaine de la saison sportive de football 2021-2022, j’ai la joie de vous informer que les nouvelles autorités viennent d’autoriser le retour du public dans les stades. Les organisateurs s’exposeront à des sanctions sévères en cas du non-respect desdites mesures [sanitaires].”

Tel était le contenu de la réponse adressée à la FeguiFoot par le Directeur National des Sports Lancinet Kabassan Keita cet après-midi.

Le championnat redémarre demain avec deux rencontres : CIK vs ASK au stade 28 septembre et Milo FC vs SOAR au stade M’ballou Madi Diakité de Kankan.

Source : FeguiFoot

À la demande de la Fédération Royale Marocaine de Football et de la Fédération Guinéenne de Football, le match Maroc vs Guinée, initialement programmé par la FIFA pour le lundi 15 novembre et comptant pour la 6ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, se disputera finalement le mardi 16 novembre.

Les deux Fédérations ont estimé, par rapport à la première programmation, que les matchs des 5ème et 6ème journées étaient trop rapprochés.

Le Maroc, qui a accueilli ses précédents matchs au Complexe Sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat, disputera ce match contre la Guinée au Complexe Sportif Mohammed V de Casablanca à 20h, heure locale (19h GMT).

Source : FeguiFoot

À l’issue de la réunion du comité exécutif de la FEGUIFOOT ce jeudi, les dirigeants du football guinéen ont décidé de confier la gestion du Syli au duo Kaba Diawara (principal) et Mandjou Diallo (adjoint) pour les deux prochains matchs du Syli face à la Guinée-Bissau et au Maroc (12 et 15 novembre).

Les négociations entre le sélectionneur français, qui était présent à la réunion, et la Fédération Guinéenne de Football sont en cours pour une séparation à l’amiable.

La non-qualification du Syli pour le prochain tour des éliminatoires du mondial Qatar 2022 est l’une des principales raisons de cette séparation.