Nos confrères de Guinéenews nous ont informé de la réélection du président de la Fédération Guinéenne de Handball à la tête de la zone II.

Mamadouba Paye Camara a été réélu ce samedi pour un nouveau mandat de 4 ans à la tête de la zone II du handball africain. Les dirigeants du handball africain renouvellent ainsi leur confiance envers le Guinéen pour son travail remarquable à la tête de cette zone, qui comprend la Guinée, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Mali, le Sénégal et la Mauritanie.

L’élection du Général Mamadouba Paye Camara est intervenue au cours d’une assemblée tenue en visioconférence.

« Je suis content de cette confiance renouvelée de mes pairs. C’est un honneur pour moi, mais aussi pour mon pays », nous apprend- on.

Mamadouba Paye Camara est sans doute celui qui donne de l’espoir à la jeunesse guinéenne dans la bonne pratique du sport en Guinée depuis sa venue à la tête de cette institution sportive.

C’est fait et bien mérité par l’équipe nationale senior de Handball angolaise, qui vient de remporter la 24ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations face au Cameroun (25-15).

Le champion en titre disputait la finale de la CAN cet après-midi contre les Lionnes du pays hôte, le Cameroun, au Palais des Sports Polyvalents de Yaoundé. Les palancas negras n’ont pas fait de cadeau aux joueuses camerounaises, malgré la présence de leur public et des autorités sportives. Un match largement dominé sur un score de 25-15.

L’Angola remporte pour la 14ème fois de son histoire la CAN senior de Handball !

La prochaine édition est prévue en 2022 à Dakar, la capitale sénégalaise.

À quelques heures du derby ouest-africain qui doit opposer la Guinée au Sénégal pour le compte de la deuxième journée de la CAN Handball Seniors Dames, 4 joueuses guinéennes ont été déclarées positives au coronavirus à l’issue du test effectué avant chaque match.
L’annonce a été faite par la commission médicale qui a fourni les résultats du dernier test effectué aux sélections concernées. Dès l’annonce de cette information, les 4 handballeuses ont été placées en isolement et sont suivies de près par les médecins camerounais et le staff médical du Syli Handball.
La Guinée va donc jouer ce soir sans certaines joueuses cadres qui sont affectées par le coronavirus. Jean-Louis Leblond fera sans ces 4 joueuses, qui suivent actuellement des soins pour un retour rapide dans l’effectif.
La Fédération Guinéenne de Handball, confiante, rassure les supporters et le public guinéen : toutes les dispositions sont prises pour une prise en charge de ces joueuses. Le président Mamadouba Paye Camara et le vice-président Lounceny Kaba quitteront Conakry cet après-midi pour apporter le soutien de la famille du handball guinéen à cette équipe.
Rendez-vous à 17h pour le coup d’envoi du match Guinée – Sénégal au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé.
Le bureau exécutif de la Fédération Guinéenne de Handball souhaite un prompt rétablissement aux joueuses.
À l’image des autres handballeuses guinéennes évoluant en Europe comme Djenaba Tandjan… la cellule  de communication de la Feguihand vient de nous informer du changement de club de Hawa Kanté, l’international guinéenne  de 22 ans évoluera au Handball Club Celles-sur-Belle (HBCC) la saison prochaine.
Passée notamment par Rennes, Noisy le Grand Handball et Bergerac en Nationale 1, Hawa Kanté arrive à Celles-sur-Belles avec de belles ambitions et l’envie de réaliser une saison aboutie sous la houlette de Thierry Vincent.
En attendant la reprise collective programmée pour le 25 juillet prochain, elle va entamer une préparation individuelle dans les prochains jours.
 Réagissant de cette situation, Hawa Kanté dévoile son objectif pour la prochaine saison.
Personnellement, mon objectif sera de me faire place dans le collectif. De progresser au maximum, aussi. Et je vais même aller plus loin : si je peux même finir dans les meilleures joueuses de D2, je ne vais pas me gêner ! Collectivement, j’espère qu’on pourra monter en première division., qu’on fera une bonne saison, et que tout se passera bien ».

Depuis quelques mois, l’Équipe nationale senior guinéenne Dame de handball a un nouvel entraîneur.

Il s’agit de Jean Luis, technicien français qui a déjà commencé le travail avec les handballeuses guinéennes. Il a convoqué un stage d’une semaine à Conakry qui s’achève ce vendredi. Plusieurs expatriées ont participé à ce stage et Jean Louis est plutôt satisfait et se montre ambitieux. Sur son objectif, le président de la fédération Guinéenne de handball précise.

« Nous voulons profiter au maximum de son expérience pour aider l’Équipe nationale guinéenne de handball. Son objectif c’est de qualifier la Guinée pour les championnats du monde de 2020. On est très en avance avec les équipes minimes maintenant on veut que les seniors aussi soient aux rendez-vous mondiaux » affirment Mamadouba paye Camara en conférence de presse.
Le technicien français a remarqué une avancée du handball guinéen par rapport à plusieurs pays africains. Il est convaincu d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés par la Feguihand.

« Je suis très content de voir que le handball guinéen a une grande audience en Guinée, j’imagine que le peuple de Guinée accompagne aussi l’équipe. C’est vrai que j’ai des signes de pression, mais c’est à tout fait normal. La pression c’est qu’il faut atteindre notre objectif. J’ai un groupe bien fourni et j’ai l’intime conviction que cette équipe est capable d’aller loin. Mon travail en tant que coach c’est de chercher à faire des bons résultats pour attirer plus de professionnelles » a expliqué le nouvel entraîneur de l’Équipe nationale guinéenne de handball dame.

Sur les 22 joueuses qui ont participé au stage, 15 expatriées ont été convoquées par le coach français. Pour le technicien français toutes les joueuses se valent et le travail se fera en crescendo.

News publiée par la rédaction

Le Handball guinéen est entrain de prendre un élan sans précédent ! Deux équipes guinéennes sont qualifiées pour des compétitions mondiales.

Il s’agit de l’équipe nationale junior et l’équipe cadette. Les juniors de handball ont terminé troisième lors du championnat d’Afrique de Handball qui s’est joué au Niger. Ce qui les permet de s’offrir un ticket pour le Championnat du monde de Handball qui se jouera à Bucarest en Roumanie en avril 2020. La Guinée sera le seul représentant de l’Afrique à cette compétition mondiale.

Oumou Bangoura capitaine des juniors demande de l’accompagnement. « On n’a été à Niamey, on n’a été troisième du continent. Nous demandons de l’aide du ministère des sports pour aller plus de lavant » dit-elle au nom de l’équipe junior.

L’autre équipe guinéenne qualifiée à un rendez-vous mondial c’est le Syli Cadet (Dame). Vice championne du Challenge Trophy la Guinée est également qualifiée pour le challenge mondial en catégorie cadette, une première pour le handball guinéen. Le Nigéria qui était champion est en effet disqualifié pour fraude et la place revient ainsi à l’équipe dauphine la Guinée.

« Je remercie le ministère des sports pour les efforts et je remercie toutes mes collègues. Tout ce que nous demandons c’est de l’aide pour des stages pour mieux se préparer pour le challenge mondial » a exprimé Bintou Oularé capitaine des cadettes.

L’artisan principal de ces différents succès, le président de la Fédération Guinéenne de Handball a de son côté exprimé ses souhaits. Mamadouba Paye Camara pense déjà à ces deux compétitions majeures et il se montre très ambitieux. « La belle prestation de nos équipes sur le continent prouve que le ministère nous accompagne. L’assistance du département des sports n’est vaine, mais nous sollicitons plus de soutiens. Nous voulons disputer des matchs amicaux pour être prêt pour les rendez-vous mondiaux. Je pense que nous pouvons aller loin dans ces compétions et nous n’irons pas comme des simples figurants. Nous devons nous préparer sérieusement pour réussir ces différents challenges. » a souhaité Mamadouba Paye Camara.

Pour sa part, le ministre des sports a félicité la FGH pour les résultats et les efforts qu’elle enregistre avant de s’engager à accompagner le handball guinéen. « Je ne suis pas surpris de ce que vous faites. Nous sommes obligés de vous accompagner quand il y a des résultats. Je félicite les efforts du président de la Fédération Guinéenne de Handball. C’est bien de savoir qu’il n’y a pas que le football, vous faites du bon travail, je vous demande de continuer à représenter dignement la Guinée… » a affirmé Sanoussy Bantama Sow.

Le ministre Bantama a également interpellé la presse à mieux communiquer sur les disciplines sportives qui vendent l’image de la Guinée et qui rentrent avec des médailles.

 

News publiée par la rédaction

Pour sa troisième rencontre au compte de la 26e édition de la CAN handball Junior féminin, les filles guinéennes se sont inclinées devant celles de l’Égypte (33-26).

Malgré ses deux victoires successives, les joueuses du coach Lansana Camara ont concédé ce mercredi soir leur première défaite du tournoi de handball.

A l’image du score, l’Égypte n’a pas eu assez de difficultés pour se débarrasser de son adversaire guinéen, l’écart de marque en fait foi.

Le prochain challenger du Syli U17 handball de cette compétition sera l’Angola, ce vendredi 20 septembre.

 

Ibrahima Sory Diallo “Moudias”

Avec l’équipe de Rarili News : suivez toute l’actualité sportive en Guinée

 

Le coup d’envoi prévu ce lundi, les 16 handballeuses représentantes de la Guinée ont pris départ ce samedi, pour se rendre au Niger où se tiendra la 26e édition de la Coupe d’Afrique des Nations U17 Handball (filles).

La Guinée fait partir des sept pays conviés à cette compétition africaine de handball de la catégorie cadette U17. Et elle sera opposée en match d’ouverture au pays hôte, le Niger.

Pour la circonstance, l’entraîneur Lansana Camara a convoqué 16 filles dont voici la liste.

1- Nana Diarso

2- Fatoumata Naby Sylla

3- Mabinty Bangoura 4- Binta Diassy

5- Mama Konaté

6- Mariame Bangoura

7- M’mah Soumah

8- Adama Bangoura

9- Aminata Soumah

10- Aissatou Ditinn Barry

11- Kadiatou Kaba

12- Mayeli Soumah

13- Bintou Oularé

14- Sia Céline Tolno

15- M’mah Youla

16- Fatoumata Binta Diallo

 

Ibrahima Sory Diallo ‘‘Moudias’’

Avec l’équipe de Rarili News : suivez toute l’actualité sportive en Guinée

 

Pour sa deuxième sortie de ce samedi de la compétition africaine de handball junior féminin, le Syli féminin s’est incliné devant les Palancas Negras (28-35).

Au palais 29 juillet de Niamey, face aux champions d’Afrique, les dames du Coach Abdoulaye Barry, n’ont pas pu enchaîner une victoire. Elles se font dominer par les angolaises au terme de la rencontre (35-28).

Tout de même, l’équipe guinéenne reste co-leader dans le groupe A et jouera son match de “destin” contre le Congo, ce lundi 09 septembre.

 

Ibrahima Sory Diallo “Moudias”

Avec l’équipe de Rarili News : suivez toute l’actualité sportive en Guinée