Le champion de Guinée, Horoya AC vient de recruter le milieu de terrain malien, Boubacar Diarra, pour un contrat de deux (2) ans. Âgé de 25 ans, le jeune malien prêtera ses services pendant deux (2) années au club de Matam, qui évolue actuellement en Coupe CAF, Horoya Athletic Club.
La signature du contrat a eu lieu le mardi 07 janvier, au siège social du club à Matam. Et c’est sous l’œil vigilant du directeur sportif du HAC que la cérémonie s’est déroulée.
Boubacar Diarra a joué pour le TP Mazembe (RDC) d’où il a remporté la Ligue des Champions Africaine, en 2015. Il a été dans l’effectif du Wadi Degla (Egypte) et du Lierse SK (Belgique), avant de signer cette année au Horoya AC.
Ibrahima Sory Diallo “Moudias”

Parmi les trois affiches de ses matchs de retard au compte de la sixième journée de la Ligue1, le Fello Star de Labé et le Horoya AC, se quittent dos à dos, au stade du 28 septembre de Conakry. Et le Satellite FC perd les trois points devant l’académie SOAR.

Nul entre Fello et Horoya (1-1).

Malgré l’ouverture du score par le club de Matam à la 61em minute, par Héritier Makambo sur une passe décisive de Mohamed Djibo Wonkoye dans la surface de réparation; les hommes du coach N’Diaye concèderont finalement le match nul dans cette rencontre (1-1). Le but égalisateur du Fello Star est intervenu neuf minutes après l’ouverture du score, à la 71 minute, et c’est Mohamed Latige Camara qui en est l’artisan.

SOAR (1-0) Satellite FC

Dans le deuxième match qui a apposé le SAOR Académie aux Satellitaires, les trois points ont été arrachés par le club entraîné par Moukania, l’académie SOAR. L’unique but a été marqué par son attaquant, Seydouba Bangoura. Mal embarqués cette saison, les académiciens remportent le duel des mal classés.

News publiée par la rédaction

Le représentant de la Guinée en Coupe de la Confédération Africaine a rejoint l’Afrique du Sud où il doit affronter le premier décembre prochain le Bidvest Wits.

Désormais dirigé par le coach sénégalais Lamine Ndiaye, le Horoya passera quelques jours en terre sud africaine avant d’entamer la coupe de la confédération. Pour son premier match sur le banc du Horoya AC, le technicien sénégalais va composer sans Ocansey Mandela qui est blessé. Ocansey Mandela est en soins en Tunisie, précise le club de Matam.

Les 20 joueurs qui ont effectué le voyage :

Gardiens : Moussa CAMARA, Abdoulaye KANTE et Germain BERTHE

Défenseurs : Ibrahima Aminata CONDE, Godfred ASSANTE, Boubacar SAMASSEKOU, Alseny CAMARA, Yakubu HUDU, Abou Mangué CAMARA, Aboubacar ‘’Gal’’ CAMARA

Milieux : Morlaye SYLLA, Baffour SEBE, Mohamed Djibo WONKOYE, Dramane NIKIEMA, Raphaël KUNTINYU,

Attaquants : Daouda CAMARA, Enock Atta AGYEI, Aristide BANCE, Alseny ‘’Agogo’’ CAMARA, Héritier MAKAMBO.

News publiée par la rédaction

L’information était dans les tuyaux depuis l’élimination du Horoya AC en Ligue des Champions Africaine, c’est désormais officiel.

A l’issue d’une réunion tenue ce samedi à Conakry, les dirigeants du club de Matam décident de se débarrasser de leur coach arrivé il y a tout juste sept (7) mois.

« Nous avons décidé de limoger Didier Gomez Da rosa…, les discussions sont en cours. L’assistant Sékou Soumah Diego sera en charge d’assurer l’intérim en attendant l’arrivée d’un nouveau coach en début de semaine prochaine »a affirmé Soufiane Souaré, le président du club dans les colonnes de CISMEDIAS.

Arrivé après le limogeage de Patrice Neveu, Da Rosa n’aura passé que quelques mois sur le banc du Horoya AC qui ambitionne de concurrencer avec les grand de l’Afrique.

 

News publiée par la rédaction 

Le Horoya AC jouait à domicile ce dimanche contre le Bandari FC à l’occasion du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération Africaine de Football.

Le champion de Guinée en titre éliminé de la ligue des champions par la JS Kabylie il y a quelques semaines, puis reversé en C3 cherche à se faire de la place. Pour accéder à la phase de groupe, le Horoya AC devra se débarrasser du club kényan le Bandari FC. Ce dimanche au stade du 28 septembre de Conakry, les rouges et blancs ont vite pris le dessus avec l’ouverture du score par Aristide Bancé dès la première minute du jeu (1-0).

Avant la fin de la demie heure du jeu, Ocansey Mandela marque le second but du club de Matam (2-0), 10’. Battus, les kényans courent après l’égalisation et obtiennent la réduction du score à la 28 eme minute (2-1). Juste avant la pause, le Bandari marque le second but et revient à égalité du Horoya AC sur une grosse erreur de Yakubu Hudu, score à la pause (2-2). Quel retour du club kényan dans ce match fou ! Buteur après seulement quelques secondes du coup d’envoi de la rencontre, le burkinabé Aristide Bancé servit par Mandela signe le doublé à la 50 eme minute (3-2) pour le Horoya.

L’équipe de Didier Gomez se projette davantage pour chercher un autre but afin de se rassurer avant la manche retour. Et Aristide Bancé signe son triplé à la 67 eme minute. Sur un centre de Mohamed Djibo Wonkoye, le burkinabé marque le quatrième but du Horoya AC (4-2). C’est le score en fin de partie. Le Horoya peut espérer la qualification en attendant le match retour qui se jouera le 03 novembre prochain à Nairobi.

 

News publiée par la rédaction

En prélude de la rencontre entre le club guinéen, Horoya AC et celui du Kenya, Bandari FC, les entraîneurs ont tenu une conférence d’avant match. Pour le guinéen Sékou Soumah, coach assistant Horoya AC, il rassure le public guinéen d’une victoire :

Bandari n’est pas à ce niveau de la compétition par hasard. C’est la réalité du terrain qui va nous partager. Nous allons tout faire demain pour obtenir un bon résultat et par la suite obtenir notre ticket de qualification à Monbassa au Kenya au match retour.»

Quant à Bernard Mwalala, coach Bandari FC, l’adversaire n’est pas à minimiser, c’est pourquoi ils se donneront à fond pour jouer le match sans défaite :

Le Horoya est un grand club qui a beaucoup d’histoire en Ligue des champions et en coupe de la CAF. On n’a pas peur d’eux. L’histoire parle peu dans le foot, c’est la réalité du moment qui compte. Nous sommes venus ici pour jouer et retourner avec satisfaction…”

 

Moussa Camara (Horoya AC) et Elie Ouendeno (Hafia FC) tous convoqués par le sélectionneur Didier Six pour les deux prochains matchs amicaux de la Guinée prévus en France et en Espagne sont toujours à Conakry.

Pour cause les locaux guinéens n’ont pour l’instant pas reçu leur visa au près de l’ambassade de France en Guinée. Ces deux gardiens de but pourraient donc manquer les matchs amicaux contre les Comores et le Chili prévus les 12 et 15 octobre prochain. On apprend qu’ils ont rendez-vous à l’ambassade en début de semaine prochaine sans bien sur aucune garantie d’obtention de visa.

Et donc le nouveau sélectionneur de la Guinée a fait appel à Ibrahima Koné pour éviter de se retrouver avec un seul gardien Aly Keita. Ces deux gardiens tous présents lors de la CAN 2019 en Egypte vont ainsi se retrouver pour la prochaine journée FIFA.

 

News publiée par la rédaction

Éliminé en Ligue des Champions Africaine dimanche par la JSK (5-3) après les TAB, le champion de Guinée est reversé en Coupe de la CAF.

C’est un trophée majeur et donc il est important de le remporter, laisse entendre le propriétaire du Horoya AC. Antonio Souaré demande à ses joueurs de ne pas baisser les bras et de se concentrer sur la C3.

“Il faut maintenant se mettre en tête que nous allons chercher la Coupe de la CAF. Vous avez fait ce que vous pouviez faire. Vous avez bien joué, vous avez gagné 2-0 au terme du temps réglementaire. Malheureusement, aux tirs au but on n’a pas eu de chance. Vous avez mouillé le maillot. Moi je suis très content de vous, on aurait dû ne pas encaisser ce deuxième but au match aller, mais vous avez fait le boulot. Il ne faut pas baisser la tête pour ça.

Je veux que vous vous reconcentriez parce que tout n’est pas fini, tout n’est pas perdu. On est en Coupe de la Caf et le tirage au sort nous fixera. Si on n’a pas l’une on a l’autre, donc il faut se mettre en tête maintenant et très fort que nous allons chercher la Coupe de la CAF. C’est un titre africain, c’est important. Parce que si tu le gagnes, tu joues la Super coupe contre celui qui gagne la Ligue des champions et tu peux gagner la Super coupe. Donc ne baissez pas les bras, on va continuer à travailler pour aller de l’avant” a affirmé Antonio Souaré sur le site officiel du club.

Le Horoya AC connaîtra les jours à venir son prochain adversaire en Coupe de Confédération Africaine de Football.

 

News publiée par la rédaction 

Ce dimanche, le Horoya AC a été éliminé de la Ligue des Champions Africaine par la formation de la Jeunesse Sportive de Kabylie.

Le club guinéen battu à l’aller (2-0) a réussi à rattraper ce score en s’imposant à domicile (2-0) mais a fini par s’incliner lors des tirs au but (5-3). Le coach du Horoya Didier Gomes Da Rosa pointe du doigt le manque de réalisme de son équipe.

‘’Au match aller, nous avons manqué de la vigilance en défense. On avait eu des opportunités pour mieux gérer le match aller. Pour ce match retour, on a raté beaucoup d’occasion de but, malgré les deux buts que nous avons marqué en deuxième période. Sur l’ensemble des deux matchs, on a manqué de réalisme dans la surface de vérité. Après cette élimination, c’est le coach qui assume la responsabilité de la défaite ” explique t-il.

De son côté Hubert Velud le coach du club algérien a affirmé que ça n’a pas été facile pour la JS Kabylie. ” Nous avons éliminé un des meilleurs clubs du continent actuellement. C’est vrai que dans le jeu, nous avons souffert. L’expulsion d’un de mes joueurs vers la fin de la première explication nous a compliqué davantage la situation. Mais, nous avons résisté avec les moyens du bord. Sur le plan offensif, on n’était limité aussi. Mais au bout du compte nous sommes qualifiés pour la phase des poules.

Le Horoya va désormais continuer la campagne africaine en C3, où le club de Matam est reversé.

 

News publiée par la rédaction 

Les deux équipes Guinéennes engagées en Ligue des champions Africaine et Coupe de la CAF se mesuraient en match amical, ce vendredi, au stade du 28 septembre. Et c’est le Horoya AC qui a gagné (2-1). Dans le même cadre, le CIK a battu l’académie SOAR (2-1).

En prélude de la manche retour de la Ligue des Champions pour le Horoya AC et la Coupe de la confédération africaine pour le Santoba, les deux clubs ont livré une rencontre au stade du 28 septembre. Une rencontre qui est resté en faveur des rouges et blancs de Matam, malgré l’ouverture du score par Yaghouba Gnagna Barry du Santoba FC (57′).

Ocancey Mandela dans la chasse a permis à son équipe de remporter la victoire en pointant deux buts (67′, 69′). C’est sur score de deux buts à un que le sifflet final retentit.

CIK domine l’académie SOAR (2-1)

Au stade de la mission de Kaloum, le Club Industriel de Kamsar affrontait le club de Coyah en match amical de pré-saison.

Après une demi-heure de jeu plutôt équilibré, Daniel Soza permet aux kamsarkas de se mettre au dessus de leur adversaire (1-0) et c’est le score en fin de première période.

Au retour des vestiaires, les académiciens égalisent sur penalty, mais à quelques minutes de la fin, le CIK reprend définitivement l’avantage et fini à s’imposer sur le score de (2-1).

 

Ibrahima Sory Diallo “Moudias”

Avec l’équipe de Rarili News : suivez toute l’actualité du football en Guinée