Depuis 2018, une nouvelle orientation s’est dessinée dans la carrière du groupe de musique urbaine Instinct Killers, en signant un contrat de management et de gestion de carrière avec Balla Moussa Condé.

À cet effet, depuis cette signature, Fish Killer et son binôme Lil Sacko, a pu réaliser plusieurs projets de grandes envergures: des voitures de luxe, de gros featurings avec des stars internationales, des tournées européennes, des projets d’entreprenariats plutôt bien réussis pour le duo. Alors, leur Manager Balla Moussa, fier de ces réalisations avec les deux anciens danseurs, il dresse un bilan plutôt positif durant ses deux années passées avec le groupe.

« Dieu soit loué !
À peine 2 ans de management et de gestion de carrière, mes 2 artistes (FISH KILLER et LIL SAAKO) ont pu s’acheter des HUMMER 3 dans le but de changer l’image du groupe INSTINCT KILLERS.
Après le concert réussi pour la sortie de l’album GENRE GENRE sur l’esplanade du palais, ainsi que les grosses collaborations avec Beenie Man, Patoranking, Debordo Leekunfa, Flavour et d’autres feats non annoncés au grand public, le groupe Instinct Killers souhaite conquérir l’Afrique et le monde afin de mieux promouvoir la musique guinéenne dans le monde.

Il faut rappeler que FISH KILLER est désormais patron d’une société de pêche (SOUADOU PÊCHE) ainsi que LIL SAAKO, patron d’une boîte américaine (POWER NIGHT CLUB)

Aidons les artistes à mieux vivres de leurs arts. Merci Dieu, un autre défi relevé »

S’est-il exprimé sur son compte.

 

Visiblement le dernier morceau du groupe Instinct Killers, sorti il a quelques jours, dans lequel il clash Banlieuz’art s’est retrouvé sur YouTube sans le consentement du groupe IK.

Après la fuite de ce single, Fish Killer, le binôme de Lil Sacko du groupe instinct Killer donne des explications sur ce qui s’est passé. Selon le site Véracité Cachée, Fish Killer a déposé une plainte à la police contre X pour avoir fait sortir un morceau non autorisé et qu’il a même joint Konko Malela au téléphone pour lui expliquer ce qui s’est réellement passé, et comment le single s’est retrouvé en ligne sans leur autorisation.

« Nous avons dépassé ce stade. On avait la fougue de livrer ce son sous l’effet de la colère. Mais nous avons fait une assise ensemble pour faire la paix. Il y a des gens dans ce milieu qui veulent toujours nous voir divisés. Sinon, comment on peut sortir plusieurs sons qui ne sont même pas bien mixés? Même à part cette histoire avec Banlieuz’art, un son sans le bon mix joue sur l’image du groupe. Je sais que ça sera difficile pour nos amis de BLZ de comprendre ce qui s’est passé. Mais nous allons toujours les approcher et leur faire comprendre. Nous ne sommes plus dans cette histoire qui n’a pas de sens. Après vérification, un de nos disques a été emporté. C’est là où tout est parti. » A expliqué Fish Killer.

Pour le moment, le groupe Banlieuz’art n’a pas réagi après la sortie de ce single, mais à en croire les propos de Fish Killer, la hache de guerre froide entre les deux groupes était belle et bien enterrée.

En février dernier, le binôme de Fish Killer du groupe de musique urbaine Instinct Killers, inaugurait sa propre boite de nuit ‘’Power club’’ dans la capitale guinéenne.  La bête de scène du groupe IK tourne vers un nouveau projet, il se lance dans l’agriculture, il vient de présenter sa plantation dans la préfecture de Boffa.

Lil Sacko ne compte pas seulement à la musique pour avancer, il investit dans plusieurs autres activités génératrices de revenus pour mieux assurer son avenir et celle de sa famille. Accompagné de son épouse, l’artiste Lil Sacko  vient de partager les images de sa plantation sur sa page Facebook tout en remerciant Dieu pour l’évolution de son projet.

« Ça me fait plaisir quand je vois l’évolution de ma plantation vraiment Dieu.  Jeune cultivateur #bareyaa_boss @ préfecture de Boffa »

En cette période de crise sanitaire liée au Coronavirus qui gagne du terrain en Guinée, les artistes proposent à leurs fans des directs sur Facebook. Alors, King Salaman, le binôme  Konko Malela, lors d’un enregistrement dans un studio, n’a pas manqué de faire un pique au groupe Instinct Killers, dans un direct publié par leur manager.

King Salaman, d’un air moqueur faisant allusion à Fish Killer qui se fait aussi appeler ‘’Hit Man’’, affirme : « Le Hit man est revenu à sa place, allez dire à Hitman que IP Man est de retour… Aujourd’hui quand tu apprends à un enfant à faire un peu de karaté, il se compare… »

https://youtu.be/eEbp4e_xOjA

Il a fallu deux semaines et deux jours au groupe urbain, Instinct Killers, pour répondre à Banlieuz’art lors d’un concert live en direct sur Facebook. Dans cette vidéo livrée en studio, Hit Man (Fish Killer) répond à Banlieuz’art et balance :

« Nous, c’est les dollars qu’on mange, eux ils font des gamineries. Nous c’est l’argent qu’on cherche, eux ce sont des bêtises qu’ils font. Ils cherchent le buzz, car ça fait longtemps ils ne sont plus sur le marché. Leur truc ne marche plus… Ces gens sont malades… »  Traduit par nos confrères de Guinée hit.

https://www.facebook.com/1minute2flow/videos/673180413257015/?v=673180413257015&external_log_id=51e40cf234eeb973cd38dbce019f46a4&q=quand%20instinct%20killers%20repond%20au%20banlieuz%27art

Banlieuz’art  répondra t-il  à ce clash ?  L’avenir nous édifiera.

Après le défi relevé par Fish Killa du groupe Instinct Killers sur le challenge lancé par l’artiste Oudy 1er il y a quelques jours, c’est le reggea man Takana Zion qui rentre dans le jeu et propose un son improvisé à ses fans.

Très actif ces derniers temps sur les réseaux sociaux sur différents sujets, notamment sur des nouveautés musicales, la crise politique, la crise sanitaire, l’auteur de ‘’Jah Jah’’ reste l’un des artistes les plus suivis en Guinée. Alors, il n’a pas manqué à l’appel de ses confrères artistes pour apporter sa contribution, non seulement, pour le plaisir à ses fans en ce moment d’inquiétude, mais aussi pour apporter une touche de sensibilisation contre la pandémie du Coronavirus.

À rappeler que depuis l’apparition de cette maladie qui enregistre déjà plusieurs cas confirmés en Guinée, nombreux sont les artistes qui se mobilisent pour sensibiliser les populations dans la lutte contre le Covid-19.

Suivez la démonstration de Takana Zion ici

https://www.facebook.com/39467011796/videos/549799942319439/

 

 

Il y a quelques heures, « l’artiste du peuple » Oudy 1er lançait un challenge aux artistes guinéens afin d’apporter leur grain de sel dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 qui fait des victimes à travers le monde. Ce challenge qui consiste pour les artistes à sensibiliser les fans à travers leurs voix dans une vidéo en direct. 

C’est dans ce cadre que Fish Killa, le binôme de Lil Saacko du groupe Instinct Killers rentre dans le jeu de Oudy 1er et dévoile à son tour un son (improvisé) lors d’un direct sur sa page Facebook. Dans ce freestyle, Fish Killer parle, non seulement, des mesures d’hygiène à adopter en cette période de pandémie, mais aussi les dangers de cette maladie qui prend de l’ampleur un peu partout dans le monde.

Découvrez la vidéo

https://www.facebook.com/FiskillerInstinctKillers/videos/764509777412317/?epa=SEARCH_BOX

Alors que le monde fait face à la pandémie du COVID-19, les artistes guinéens s’engagent pour lutter contre la maladie en sensibilisant la population à travers leur voix, leurs talents, voire même des messages et challenges.

À l’instars de plusieurs artistes guinéens sur la sensibilisation autour du COVID-19, Oudy 1er s’engage à son tour et lance un défi à Fish Killa du groupe urbain Instinct Killers.

« Vu le danger et cette crise sanitaire mondiale, je pense que nous les artistes nous avons un grand rôle à jouer dans la sensibilisation, la prévention et surtout bien expliquer à la population les méthodes préventives pour éviter d’attraper le covid 19
C’est pour cela que j’ai pensé à faire un challenge qui a commencé par moi. Ce, sur dans un live sur ma page et j’espère que tous mes frères et Sœurs artistes vont accepter de faire ce challenge pour le bien être de notre chère patrie la Guinée 
🇬🇳
Je nomine Fish killa d’ Instinct killers demain à 20 h soyons tous sur sa page officielle merci à tous que Dieu nous protèges AMINA
 »

Ce challenge dans lequel Oudy invite ses confrères, consiste à sensibiliser les fans dans une vidéo dansante. Découvrez la vidéo

https://www.facebook.com/oudypremierofficiel/videos/1316775805189054/

Takana Zion, Lama Sidibé, Instinct Killers, Saifond Baldé, Banlieuz’art, One Time, Jupiter Davibe, sont entre autres les artistes qui ont posé leurs voix dans le morceau ‘’Avant qu’il ne soit trop tard’’ pour sensibiliser la population par rapport à la contamination du Coronavirus.

Sous l’œil vigilent de la structure Mack Team 28 artistes guinéens se sont engager pour inciter les guinéens à prendre au sérieux cette pandémie ainsi que de respecter les mesures d’hygiène.

Le clip est disponible sur YouTube.

https://youtu.be/4mcLFbUF0E0