Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), initié conjointement par l’Union européenne et le Gouvernement Guinéen, a commencé la formation des Délégués Scolaires de l’Enseignement Elémentaire (DSEE), des Directeurs d’Ecoles (DE) et des Enseignant(e)s du cours moyen (CM) sur l’approche de Préparation à la Vie Professionnelle (PVP).

Mise en œuvre par l’Agence Allemande de Coopération Internationale (GIZ), la préparation à la vie professionnelle (PVP) permet le renforcement de l’apprentissages des élèves, à travers des pratiques pédagogiques orientées vers le monde du travail ainsi que la découverte des métiers à l’école primaire. Les élèves découvrent ainsi les métiers pour une future meilleure orientation et insertion dans la vie professionnelle. Entre 2019 et 2021, 6000 élèves seront concernés.

Ces sessions de renforcement de capacités sur l’approche PVP concernent 36 DSEE, 50 DE, et 160 Enseignants des cours moyens. Elles se tiendront simultanément à Faranah, Kindia, Labé et Mamou, du 12 au 17 juin 2021 pour les DE et les DSEE, et du 18 au 25 juin 2021 pour les enseignants(e)s.

Au-delà de la découverte des métiers, la PVP vient enrichir le programme de l’élémentaire en renforçant des disciplines telles que le français, le calcul, les sciences d’observation et l’éducation civique et morale. Ces disciplines sont indispensables à la jeunesse pour opérer des choix raisonnés quant à leur orientation professionnelle dans la perspective de leur insertion socioéconomique dans la société.

Le renforcement des capacités des enseignants en cours contribuera à améliorer l’implémentation de la PVP dans les écoles, grâce au réinvestissement des nouvelles compétences d’enseignement et d’apprentissage et au dispositif de suivi et encadrement rapproché des enseignants mis en place par les directeurs d’école formés.

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Initié conjointement par l’Union européenne et le Gouvernement guinéen, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

 

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook |

Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |

#INTEGRA_GUINEE | #AfricaTrustFund | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TeamEurope | #EUSolidarity | #AUEU | #UE | #GovGn

 

 

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union européenne a procédé le lundi 03 Mai dernier, au lancement officiel du programme d’accompagnement de 25 jeunes entrepreneurs de 18 à 35 ans dont 11 femmes en présence de Mr Safioulahi BAH, Préfet de Labé. Durant 6 mois, ces jeunes entrepreneurs issus des préfectures de Labé et Pita bénéficieront d’un accompagnement technique et financier visant la structuration et le développement de leur projet.

Dans le cadre du parcours d’accompagnement mis en œuvre par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), ce sont au départ 80 jeunes de Labé et Pita qui ont été sélectionnés à la suite d’un appel à candidature pour une formation de trois jours sur l’idéation et la créativité entrepreneuriale réalisée au mois de mars dernier. INTEGRA a ensuite sélectionné 25 de ces jeunes pour une formation approfondie de 6 mois.

M. Safioulahi BAH, Préfet de Labé dans son intervention a tout d’abord félicité les sélectionnés avant de les encourager : « vous devez être fiers d’intégrer le parcours d’accompagnement des entrepreneurs mis en œuvre par le PNUD à travers le Programme INTEGRA. Nous croyons en vous et profitez de cette expérience pour réaliser votre rêve. L’ambition de faire de la Guinée, la locomotive de l’Afrique ne sera effective que grâce à votre implication. »

M. Elhadj Mamadou DIALLO, Coordinateur du programme INTEGRA au compte du PNUD est revenu sur les objectifs de ce programme : « Nous souhaitons à travers cette initiative, accompagner les projets qui sont porteurs, dotés d’un fort potentiel de succès. Ces jeunes entrepreneurs présents aujourd’hui ont fait preuve d’une assiduité et d’une témérité durant la phase de présélection. Les renforcements de capacité dont ils bénéficieront au cours de cet accompagnement permettront de booster durablement le développement de leur projet ».
M. Youssouf Saran Donzo, Directeur National Adjoint de la Direction Nationale de l’Emploi des Jeunes, déclare quant à lui : « L’un de nos objectifs majeurs est la création de 100.000 entreprises viables, durables et compétitives.

Cette volonté devient progressivement réelle d’une part, grâce à la mise en place de dispositifs techniques, réglementaires favorables à l’émergence et à la consolidation de l’entrepreneuriat des jeunes mais aussi, au soutien sans faille des partenaires au développement notamment le PNUD dans le cadre du programme INTEGRA. »

Bakayoko Mamadou Malal, membre de la 1ère cohorte de Labé, fait part de son engagement : « Nous sommes conscients de l’opportunité qui nous est offerte et espérons qu’à travers cet accompagnement du programme INTEGRA nous réaliserons nos rêves respectifs et contribuerons à la création d’emplois pour nous et d’autres jeunes. Nous sommes résolument déterminés et engagés à réussir nos différents projets ».

À travers ce type de formation, INTEGRA a assuré depuis 2019, l’accompagnement technique de nombreux jeunes entrepreneurs sur l’axe Conakry-Labé. Certains de ces bénéficiaires ont reçu un fond d’amorçage leur permettant de démarrer ou dynamiser leur activité.

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

En définitive, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter | Facebook |
Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |
#INTEGRA_GUINEE | #AFRICATRUSTFUND | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TEAMEUROPE | #EUSOLIDARITY | #AUEU | #EU

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union européenne, mise sur le renforcement des compétences agricoles et sur l’amélioration des chaines de valeur pour favoriser l’intégration durable des jeunes, notamment dans les zones rurales.  Avec l’appui du programme et grâce aux nouvelles compétences acquises lors des formations, de nombreux agro-entrepreneurs ont pu développer leur productivité et leur compétitivité et ainsi créer des emplois durables dans leur région.

En leur proposant un accompagnement dans l’élaboration de leur projet agricole et en renforçant leurs capacités, le programme INTEGRA permet de professionnaliser et d’élargir la production agricole, d’améliorer la qualité de la production, de la transformation et de la commercialisation. Ces compétences innovantes et la modernisation des approches enseignée par INTEGRA, permettent aux agriculteurs de tirer un meilleur profit de leur récolte, d’éviter les gaspillages et de proposer leurs produits sur les marchés nationaux et internationaux.

 

En développant la capacité des agriculteurs, on augmente le nombre d’offres d’emplois dans les régions rurales.

« Le programme INTEGRA m’a permis de comprendre que les opportunités dans le domaine de l’agroalimentaire étaient nombreuses et m’a poussée à vivre pleinement mon rêve. Grâce à un parcours personnalisé, j’ai su me dépasser, sortir des sentiers battus et lancer officiellement mon entreprise qui commercialise aujourd’hui des produits d’excellente qualité et qui sont très prisés par les consommateurs guinéens. Mon rêve est enfin devenu réalité !» explique ainsi Diariou Sow.

Convaincue que l’agriculture est l’ultime solution menant vers le développement de son pays, elle a créé l’entreprise Diperfect Pouss à l’âge de 26 ans. Basée à Kindia, l’entreprise a démarré avec un demi-hectare de champs d’ananas et s’est rapidement diversifiée vers la culture de maïs. En constatant d’immenses pertes post-récolte, Diariou s’est lancée dans la transformation de céréales locales notamment le latchiri, couscous à base de maïs très prisé en Guinée et qui demeure un incontournable du patrimoine culinaire peulh.

 

En développant son activité, Diariou a créé douze emplois directs.

À travers le programme INTEGRA, Diariou a bénéficié d’un accompagnement technique par des experts permettant la structuration de son projet à travers une étude de marché approfondie, la formalisation de son entreprise et la mise en place de techniques de production et de transformation de ses produits agricoles. Le fond d’amorçage mis à la disposition de son entreprise a permis l’achat d’équipements, d’emballages et de matières premières pour moderniser et accroître sa production.

Accompagnée également par un expert en marketing, Diariou a bénéficié d’un renforcement de capacités en techniques commerciales et d’une digitalisation de son activité permettant ainsi d’élargir son portefeuille clientèle, et d’intégrer des circuits de distribution favorables à l’amélioration des performances de son entreprise. Ses produits d’une qualité remarquable sont distribués dans les plus grands supermarchés de la Guinée ainsi que dans certaines épiceries.


Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

 

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook |

Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |

 

#INTEGRA_GUINEE | #AfricaTrustFund | #UNCDF | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TeamEurope | #EUSolidarity | #AUEU | #UE

 

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union Européenne, réalise depuis janvier 2019 des sessions de préparation à la vie professionnelle (PVP) dans les écoles primaires. Ces sessions de préparation permettent aux élèves de découvrir les métiers pour une future meilleure insertion dans la vie professionnelle.

Mise en œuvre par l’Agence Allemande de Coopération Internationale (GIZ), la PVP permet le renforcement de l’apprentissages des élèves, à travers des pratiques pédagogiques plus contextualisées, plus ouvertes vers le monde du travail ainsi que la découverte des métiers à l’école primaire. Cette approche innovante comporte deux dimensions fondamentales : (i) une articulation forte entre les contenus d’enseignements des programmes scolaires avec les pratiques des métiers, et (ii) la découverte des métiers, à travers des visites de terrain et des entretiens avec des professionnels.

Après l’élaboration des supports pédagogiques, un groupe de 92 encadreurs issus des structures du Ministère de l’Enseignement National et de l’Alphabétisation (MEN-A) ont été sélectionnés et formés, pour former à leur tour 106 enseignants de cours moyen (CM) dans 35 écoles sur certaines régions d’intervention du programme INTEGRA, à savoir Faranah, Kindia, Labé et Mamou.

Au-delà de la découverte des métiers, la PVP vient enrichir le programme de l’élémentaire en renforçant des disciplines d’accueil, notamment le français, le calcul, les sciences d’observation et l’éducation civique et morale. Ces disciplines sont indispensables à la jeunesse pour opérer des choix raisonnés quant à leur orientation professionnelle dans la perspective de leur insertion socioéconomique dans la société.

Selon M. Appolinaire Sandouno, le Directeur de l’École Primaire d’Application de Kindia, « à travers la PVP, certains de mes élèves du cours moyen s’intéressent déjà aux métiers tels que la couture, la menuiserie ou encore la mécanique… À titre d’exemple, ces élèves participent à la préparation en menuiserie en assistant à la confection des tables-bancs de l’école ».

Aminatou Diallo, élève en 5ème année de l’école primaire, partage son expérience : « j’ai aimé les cours de PVP, car on fait des transformations de produits industriels et on apprend à faire la transformation des oranges en jus. On a fait des sorties. et tout ça, j’ai vu que c’est très bien. Quand on est parti au garage, j’ai trouvé des choses que je ne connaissais pas ».
Malgré les perturbations sociopolitiques et sanitaires des derniers mois, la PVP continue d’être implémentée et a déjà touché près de 7000 élèves du primaire durant l’année scolaire 2019-2020.

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union Européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook
Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |

#INTEGRA_GUINEE | #AFRICATRUSTFUND | #UNCDF | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TEAMEUROPE | #EUSOLIDARITY | #AUEU | #UE

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union européenne, a remis, ce vendredi 16 avril 2021, des équipements à l’agence générale d’exécution des travaux d’intérêt public pour l’emploi (AGETIPE). Ces équipements permettront le renforcement de leurs capacités opérationnelles.

 

L’AGETIPE appuie le programme INTEGRA depuis 2018 dans la réalisation de son parcours d’intégration à travers le volet construction et gestion durable des infrastructures et dans la réalisation des chantiers-écoles. Mis en œuvre par l’agence ENABEL, en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, ces parcours d’intégration sont des dispositifs de renforcement de l’employabilité des jeunes. Ils s’articulent autour de la formation pratique des jeunes adultes sur les compétences clés en milieu de travail pour leur apprendre un métier technique et faciliter leur insertion professionnelle à la sortie du parcours. Avec l’apport technique de l’AGETIPE, ce sont déjà trois infrastructures qui ont été réalisées et 650 bénéficiaires qui ont accru leur employabilité à travers les chantiers-écoles et la formation.

 

Pour dynamiser cette collaboration fructueuse, le Programme INTEGRA a donc procédé à la remise d’un lot d’équipements à l’AGETIPE, composés d’équipements informatiques, d’équipements de chantier et de matériels de bureau. Lors de la remise solennelle, le Secrétaire Général du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, Mr Sidiki TOURE, a exprimé sa satisfaction : « Je remercie le programme INTEGRA, pour les nombreux actes posés en faveur de l’émergence du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune et de ses directions. Ce don matérialise la bonne collaboration entre l’agence Enabel et L’AGETIPE, notamment dans la construction et la gestion durable des infrastructures pour le bonheur de la jeunesse guinéenne. »

 

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

 

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

 

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook |

Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |

 

#INTEGRA_GUINEE | #AFRICATRUSTFUND | #UNCDF | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TEAMEUROPE | #EUSOLIDARITY | #AUEU | #UE

Après avoir formé 424 jeunes dans les régions administratives de N’zérékoré, Kankan et Faranah, le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union Européenne, poursuit ses ateliers de formation sur la chaîne de valeur agricole dans la région de Labé du 6 avril au 7 mai 2021.

Mis en œuvre par le Centre du Commerce International (ITC), les ateliers de formation en Gestion et Renforcement Agricoles pour l’Indépendance Économique (GRAINE) ont pour principal but de transmettre un ensemble de compétences pratiques en matière de valorisation et de gestion de la chaîne agricole. Ils se tiendront respectivement dans les préfectures de Labé, Tougué, Mali, Lélouma, Koubia et cibleront 150 nouveaux apprenants.

En élaborant une offre de formation adaptée aux besoins et à la demande des acteurs du développement agricole et rural, INTEGRA concentre ses efforts sur une filière porteuse d’emploi dans un secteur durable, offrant le plus de possibilités d’embauche ou d’entrepreneuriat. Ainsi, le programme INTEGRA œuvre pour l’insertion socio-professionnelle durable des jeunes.

Cette formation s’adresse donc prioritairement aux jeunes des régions guinéennes rurales pour leur permettre de monter en compétences dans les domaines suivants :
• Développement personnel et de l’entrepreneuriat
• Apprentissage sur les techniques de séchage et transformation des produits agroalimentaires
• Qualité des produits
• Emballage et conditionnement des produits agroalimentaires
• Accès au financement

Ainsi, les bénéficiaires seront en mesure de maîtriser la pratique de confection d’un séchoir solaire semi-industriel ainsi que les techniques de transformation des fruits, en tenant compte des réalités de la Guinée. Ces jeunes auront acquis des techniques de conditionnement efficaces permettant une meilleure conservation de la production pour l’entreposage et/ou le transport ainsi que l’amélioration de l’aspect du produit lors de sa commercialisation.

« Pour être autonomes, les jeunes Guinéens doivent s’engager à travers l’entreprenariat. Cette formation est une occasion en or pour renforcer nos capacités sur la transformation des produits agricoles sur place » témoigne M’mah Touré, bénéficiaire de la formation.

Cette activité est réalisée en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et s’aligne sur les priorités du Plan National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIA-SA) du Ministère.

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union Européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique, par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter | Facebook
Suivez la Délégation de l’Union Européenne en Guinée sur Twitter | Facebook
#INTEGRA_GUINEE | #AFRICATRUSTFUND | #UNCDF | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TEAMEUROPE | #EUSOLIDARITY | #AUEU | #UE

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union européenne, a réalisé un atelier sur la logique urbaine dans les villes de Mamou et Faranah du 22 au 27 mars 2021. Les 80 bénéficiaires ont également reçu des équipements afin de leur permettre de développer leur activité.

 

Mise en œuvre par le centre du commerce (ITC), cette activité vise à accompagner et équiper les jeunes entrepreneurs et porteurs de projet dans le Transport et la Logistique. Elle porte sur l’utilisation de son outil diagnostic du « dernier kilomètre », de la formation de coach en appui-logistique et dans l’élaboration de plan de développement logistique en vue d’accompagner les porteurs de projets et entrepreneurs au niveau national.

 

Le secteur de la livraison offre de nombreuses opportunités et constitue un vecteur durable de création d’emploi pour les jeunes guinéens. Les artères des villes en région fourmillent de taxis motos constituant pour la plupart le principal moyen de transport et de livraison dans ces zones. C’est dans cette optique que le programme INTEGRA cherche à professionnaliser ce corps de métier à travers une formation continue sur les concepts et bonnes pratiques dans la logistique urbaine.

 

A l’issue de cette formation, les capacités des PME, entrepreneurs et jeunes chercheurs d’emplois sont renforcées sur le transport, la livraison, le service client, la sécurité ainsi que la communication. Une séance sur le marketing digital a permis de montrer aux bénéficiaires comment booster leur visibilité à travers les canaux digitaux.

 

« Cette formation a été très profitable pour moi. Je me suis rendu compte qu’il n’y a pas d’entreprise qui fait de la livraison à Faranah et donc je compte lancer la mienne suite à cette formation. Je vais me positionner sur la livraison des fruits et légumes au sein de notre agglomération » déclare Mariame Diallo, porteuse de projet et bénéficiaire de l’atelier.

 

Au terme de la formation des équipements de livraison (sacs isothermes) ont été mis à la disposition des bénéficiaires s’associant en coopérative ou freelances ayant montré un intérêt fondamental à faire le métier de la livraison.

 

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

 

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

 

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook |

Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook

 

#INTEGRA_GUINEE | #AfricaTrustFund | #UNCDF | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TeamEurope | #EUSolidarity | #AUEU | #UE

 

 

 

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA) financé par l’Union européenne et le programme Entreprena financé par le Royaume de Belgique, ont lancé le 5 mars 2021 deux nouveaux « chantiers école ». Ces nouveaux parcours d’intégration permettent actuellement de former 500 jeunes de 18 à 35 ans à travers la réalisation d’une piste rurale et d’un périmètre hydro agricole pour la production de l’ananas dans la zone de Kindia.

Mis en œuvre par l’agence Enabel, ces parcours d’intégration sont des dispositifs de renforcement de l’employabilité des jeunes. Ils s’articulent autour de formations pratiques des jeunes adultes aux compétences clés en milieu de travail pour leur apprendre un métier technique et faciliter leur insertion professionnelle à la sortie du parcours. D’une durée de 9 mois pour chaque jeune, le parcours d’intégration permettra de former près de 8 000 jeunes d’ici à 2022 et de créer une vingtaine d’infrastructures utiles à la Guinée.

Un périmètre hydro agricole pour permettre la production d’Ananas et 320 jeunes formés : situé à Daboyah, ce périmètre hydro agricole de 60 Ha est dédié à la production de l’ananas avec le label Guinée sous la maitrise d’ouvrage de la FEPAF et avec une participation en synergie des programmes Entreprena et INTEGRA. L’exploitation du périmètre est organisée par la fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse Guinée (FEPAF-BG) et permettra la création d’emplois durables dans la région.

Une nouvelle piste rurale à Daboyah Koliagbé et 180 jeunes formés : d’une longueur de près de 3km, les travaux de la piste de Daboyah vont permettre de désenclaver trois secteurs de Daboyah et de créer un accès au périmètre hydro agricole de 60ha dédié à la production d’ananas. A travers ce chantier, les jeunes bénéficiaires du programme INTEGRA vont apprendre un métier et obtenir une certification pour faciliter leur insertion professionnelle dans la région. Ils seront en mesure de devenir des salariés ou des travailleurs indépendants.

Moussa Camara, président de la Fédération des Planteurs de la Filière Fruit de la Basse-Guinée (FEPAF) a expliqué que : « Le ministère de l’Agriculture nous a cédé 100 ha de terre à Daboyah pour les mettre en valeur avec la culture de l’ananas. Nous sommes maintenant entrain de démarrer les travaux pour l’irrigation de 60 ha aménageables en chantier-école. D’ici quelques mois, nous pourrons intégrer quelque 150 entrepreneurs agricoles pour entamer la production sur ce site. De nombreux emplois pourront être créés pour les jeunes. L’espoir est de décupler la production d’ananas made in Guinée grâce à cet investissement.

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook |

Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |

#INTEGRA_GUINEE | #AfricaTrustFund | #UNCDF | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TeamEurope | #EUSolidarity | #AUEU | #UE