Le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont les deux premiers qualifiés pour les demi-finales du championnat d’Afrique masculin de basketball qui se tient actuellement à Kigali au Rwanda.

Dans le premier quart de finale disputé ce mercredi 1 septembre au palais des sports Kigali Arena entre deux anciens champions continentaux, le Sénégal est arrivé à vaincre l’Angola 79-74 au terme d’une rencontre très alléchante.

Dans le second quart de finale, durant la même soirée, la Côte d’Ivoire a largement dominé la Guinée 98-50. Elle prendra ainsi part aux demi-finales pour la première fois depuis 2009 à Tripoli (Libye), avec à l’époque une place de finaliste.

À rappeler que les demi-finales du tournoi sont prévues le samedi 4 septembre 2021 a la Kigali Arena, alors que la finale et le match de classement pour la 3ème place auront lieu le dimanche prochain.

Le tirage de la Guinée pour beaucoup d’observateurs du football semble jouable face au favori de la CAN, qui est le Sénégal, et les deux autres équipes considérées comme étant des outsiders, le Zimbabwe et le Malawi. L’agent joueur basé à Abidjan, Ibrahima Diouldé Diallo, a porté un regard sur le groupe du Syli national à la 33ème édition de la CAN Cameroun 2022.

«Déjà moi je pense que ce n’est pas un groupe de la mort, même s’il n’est pas facile non plus. C’est un groupe équilibré, à l’image des autres poules.

On se retrouve avec une équipe comme le Sénégal, qui est de par son effectif actuel un géant d’Afrique, et 2 équipes, le Malawi et le Zimbabwe qui ne sont pas là par hasard. Cela va donc donner des matchs disputés, avec des footballs très différents.

Ça parle beaucoup du Sénégal, comme si c’était le seul adversaire mais faut avoir du respect pour ces 2 autres sélections également. C’est une poule équilibrée, toutes les équipes auront donc leurs chances, avec le Sénégal comme favorite évidemment. Ça reste un derby mais aussi une revanche à prendre. Il nous faudra donc éviter une défaite contre cette équipe.»

Diouldé Diallo rajoute : «L’objectif serait d’obtenir un bon résultat face au Sénégal même si cela s’annonce difficile. À nos garçons d’être solides sur le terrain pour aller chercher ce résultat. C’est une équipe solide, mais nous faisons également partie des bonnes équipes. La première place se jouera normalement entre les 2 équipes, tout en ne sous-estimant pas le Zimbabwe et le Malawi comme je le disais tantôt. Parce qu’elles peuvent créer des surprises dans de telles rencontres. Elles doivent donc être prises très au sérieux.»

Parlant de l’équipe guinéenne, le responsable de Fella Sport Management, pense que le pays pourrait faire une bonne compétition mais à condition que la préparation se passe sérieusement.

«Après il ne faudrait pas aller à cette CAN pour juste faire de la figuration avec pour objectif de seulement sortir du groupe. C’est à partir des 8èmes de finale qu’on connaîtra le niveau réel et la compétitivité des différentes équipes. Il faut donc se donner les moyens de faire une bonne compétition qui dépendra de la préparation d’avant CAN à tous les niveaux.

Nous n’avons pas le meilleur effectif du continent mais celui dont on dispose, avec un peu de sérieux dans les choix et tout en prenant les valeurs du moment, permettra à la Guinée de faire une bonne CAN.

Avec la désillusion de la dernière CAN, je crois qu’ils sont déjà avertis, il faudra donc jouer sans complexe. Il nous faut prendre l’une des deux premières places pour éviter de tomber dans les calculs par la suite. Au Cameroun il faut qu’on aille le plus loin que possible», nous a laissé entendre Diouldé Diallo.

Comme en Guinée les spectacles sont interdits à cause de la pandémie du Covid-19, plusieurs artistes guinéens négocient des dates pour aller faire des spectacles dans les pays de la sous-région. Après l’annonce de l’artiste Azaya et de sa femme Djélikaba Bintou pour des tournées à l’extérieur du pays, c’est au tour de l’artiste du moment Mousto Camara d’annoncer une tournée au Sénégal et en Gambie.

L’auteur du hit L’essentiel Mousto Camara sera avec ses fans en Gambie pour le 18 et 20 mai 2021 à Besco Garden et à Brikama Joto. Ce n’est pas tout ! Après la Gambie, l’artiste sera au Sénégal voisin pour égayer ses fans le 22 et 23 mai au stade Ibamar Diop de Dakar.

Une bonne nouvelle pour les fans de l’artiste qui retrouveront le faiseur de tubes dans ces deux pays dès après la fête du Ramadan !

Longtemps resté hors de la scène musicale, l’artiste chanteur guinéen Aboubacar 2 Diaby qui vient de signer un contrat de management et de production avec « 4 Cantons production », est en pleine préparation de son nouvel album “Koumala’’.

À cet effet, Aboubacar 2 Diaby invite le kora boss de la musique guinéenne, l’artiste Kandia Kora sur le morceau ‘’Itana Fata’’ qu’il vient de mettre à la disposition de ses fans ce 31 mars sur YouTube.

Dans cette chanson cuisinée au Sénégal, les deux talentueux artistes chantent l’amour.

https://youtu.be/Yb3MrdOkMFA

En pleine préparation de son nouvel album ‘’Koumala’’, le chanteur Aboubacar 2 Diaby est au Sénégal pour cuisiner d’autres morceaux de ce nouveau opus. Il vient de laisser un message de sensibilisation à l’endroit de ses fans.

Si certains croient toujours à l’inexistence du covid 19, ce virus qui fait des ravages à travers le monde, dont deux cas détectés et confirmés en Guinée, Aboubacar, à travers un poste sur Facebook interpelle ses fans et insiste pour que les gens prennent cette maladie très au sérieux.

« Bonjour la famille, aujourd’hui j’étais l’invité de mon frère Pape Cheikh Diallo Officiel sur la télé TFM de Mr Youssou Ndour pour parler de mon nouveau #Album_Koumala et de cette épidémie qui ravage tous et je lance un message à tous mes compatriotes. Le coronavirus est une maladie qu’il faut prendre très au sérieux.

Désinfectez-vous les mains quand vous le pouvez, lavez-vous les mains régulièrement pendant 30 secondes. Luttons ensemble contre sa propagation ».

 

Depuis son apparition en Chine, l’épidémie Coronavirus ne fait que se propager dans le monde. Pas plus tard qu’hier, un cas a été signalé dans le pays de la star africaine de football, Sadio Mané.

Aussitôt appris la mauvaise nouvelle, la star de Liverpool et de l’équipe nationale sénégalaise a tweeter pour demander auprès du génie créateur afin de protéger ses compatriotes.

Sur le réseau social Tweeter, Mané n’a pas tardé a apporter sa solidarité au peuple sénégalais et s’en remet à la bienveillance de Dieu «Puisse Allah protéger tout le monde », a-t-il posté.

Au lendemain de sa première victoire contre Diosdado Boddien Evita, le représentant de la Guinée au Sénégal au tournoi africain de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, Ibrahima Diallo a été battu ce dimanche, au stade des huitièmes de finale, par le Congolais Fiston Mbaya Mulumba.

Dès après cette défaite du pugiliste, synonyme d’élimination de la Guinée au prochains rendez-vous des Jeux Olympiques du Tokyo 2021, l’ancien célèbre boxeur guinéen et père d’Ibrahima a adressé un message d’encouragement à l’endroit de son fiston.

« Fiston on apprend peu par la victoire mais beaucoup par la défaite surtout contre un adversaire aussi expérimenté. Alors reste concentré sur ton objectif, comme je te l’ai souvent dit; ta maturité physique est pas encore optimale, la différence fut l’impact des coups et cette pression constante de ton adversaire qui ont pesés dans la balance des juges».

Alors poursuit-il, “continue à travailler dur et nous allons adapter ton régime qui devient très difficile pour toi 1m83 et 63 kg“, a-t-il mentionné Bea Diallo, dans un post qu’il a publié sur les réseaux sociaux.

Pour finir, et comme un tournoi mondial, ouvert aux comités olympiques n’ayant pas encore qualifié d’athlète via les tournois continentaux dans la catégorie concernée, il se tiendra un nouveau tournoi au mois de mai (du 13 au 24) à Paris. Où les derniers qualifiés pour Tokyo seront connus. Bea Diallo se nourrit d’espoir que son fils relèvera le défi.

En cette début de semaine, la star américaine d’origine sénégalaise, Akon, a annoncé sur son compte tweeter, la finalisation d’un accord avec les autorités sénégalaise pour la construction d’une ville qui porte son nom « Akon City » au Sénégal.

Au-delà de la musique, Akon est un homme qui s’investit dans plusieurs projets en faveur de l’Afrique. Après donc s’être investi pour l’énergie solaire en Afrique, à travers la fondation Akon Lighting Africa., Il annonce ainsi la construction de sa propre ville ‘’Akon City’’ qui sera bâtit près de la capitale Sénégalaise, a fait savoir Akon sur Instagram.

« Je viens de finaliser l’accord pour AKON CITY au Sénégal. Au plaisir de vous y accueillir à l’avenir ». Il a déclaré aussi que son projet pourrait être « le sauveur de l’Afrique ».

https://www.instagram.com/p/B7QyDl7gXzH/?utm_source=ig_embed

 

Une ville qui sera à l’image de « Wakanda », pays imaginaire du film à succès Black Panther qui prendra une dizaine d’années de construction sur une superficie de 50 hectares.

Après la dédicace de son album « Ko fi gnandègo » (c’est pour un autre jour) composé de 14 titres qui s’est tenue au mois d’Avril dernier dans la ville de Labé, l’artiste chanteur Tati Tati actuellement au Sénégal pour une tournée, vient d’annoncer la tenue de son concert live à Conakry en Mars 2020.

« Enfin les choses se précisent vous avez été patient et vous allez être servi KO FI GNANDEGO chapitre 2 à Conakry ». A-t-il annoncé sur sa page Facebook cet après-midi.

Même si le jour et le lieu de cet évènement ne sont pas connus pour le moment, en voilà une nouvelle qui va ravir ses fans qui on longtemps attendu l’auteur du clip à succès ‘’Labé Saré’’ qui avait d’ailleurs remporté le prix du meilleur clip du mois d’Avril 2019 décerné par Guinée Hit Music.

Avec une inspiration capable de transporter les mélomanes au cœur d’un voyage culturel qui ne tarit pas de surprise, Tati Tati reste aujourd’hui l’un des artistes guinéens qui se sont fait remarquer tout au long de l’année 2019.

Kadiatou Baldé