Le Syli national joue pour son éventuelle qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations cet après-midi au stade Général Lansana Conté de Nongo face au voisin du Mali.
La Guinée sera qualifiée si elle arrive à battre les aigles de Magassouba, avant ce match décisif pour le Syli, le président de Hafia FC a envoyé un message de détermination et d’encouragement aux joueurs :
” J’exprime tout mon soutien à notre équipe nationale, qui affronte ce mercredi 24 mars 2021 celle du Mali, pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021.  Nous comptons sur vous pour hisser l’étendard Guinéen encore plus haut !
Restez Fair-play et bonne chance.” a laissé sur son compte Facebook.
La France à travers son championnat de football a fait une marche arrière sur sa décision empêchant les internationaux hors Union européenne de rejoindre leurs différentes sélections.
En effet, à travers un communique révélé par le journal “L’ Equipe” :
« le ministère des sports confirme que les internationaux de retour de compétition officielle hors UE avec leurs équipes nationales, françaises ou étrangères, sont exemptés de septaine ».
La condition de ce changement de décision est « le respect d’un strict protocole sanitaire et médical est garanti (bulle + test PCR quotidien au retour en club).
 Ils pourront donc s’entraîner et jouer sans application d’un délai de sept jours. »
Le technicien français du Syli national pourrait s’appuyer sur les services des internationaux guinéens évoluant en France tels que :
 Mohamed Bayo (Clermont), Ousmane Kante (Paris FC), Issiaga Sylla (Toulouse), Saidou Sow (AS Saint Étienne).
Une très bonne nouvelle pour le Syli national qui pourrait désormais compter sur la présence de ces internationaux guinéens.
Moustapha Kouyaté joue sa première saison chez les corbeaux du Congo ( TP Mazambé) et donne une bonne impression depuis son arrivée.
L’attaquant guinéen a été appelé en renfort après plusieurs absences signalées sur la première liste de Didier Six. Sur son compte Facebook, l’ancien attaquant de Fello Stars de Labe se réjouit de cette convocation
“Salut à tous et à toutes,
C’est avec une immense joie que j’ai reçue ma convocation pour venir représenter mon pays lors des prochaines rencontres éliminatoires de la CAN 2022. Je remercie le sélectionneur et tout son staff pour la confiance, mes coéquipiers en club, mon entraîneur et surtout mon président Moïse Katumbi qui a énormément confiance en ma modeste personne et mes remerciements vont aussi à tous les Fanatiques de mon club TP Mazembe qui ne cessent de m’encourager à donner le meilleur de moi.
Je remercie ma famille, mes proches, la presse sportive et toutes les personnes qui m’ont fait confiance depuis le début. Je remercie le tout-puissant Allah pour sa grâce et sa miséricorde
Le meilleur reste à venir
Vive la Guinée
Vive le Tp mazembe
Vive le Syli, que Dieu nous bénisse”
Moustapha Kouyate fera partie du groupe pour la 5ème et 6ème journée des éliminatoires
Après l’officialisation du club Clermont foot sur l’éventuelle absence de Mohamed Bayo, le club français Niort FC à son tour, vient de nous informer de l’indisponibilité de son défenseur Ibrahima Sory Conté dans la prochaine convocation du Syli national.
D’après le site officiel du club, on peut lire entre autres :
“Le Chamois Niortais Football Club a informé ce jour les fédérations de Guinée, du Gabon, de Guinée-Bissau, des Comores et du Bénin de sa décision de conserver ses joueurs internationaux appelés pour les rassemblements du mois de Mars.
Ibrahima Sory Conté (Guinée), Louis Ameka Autchanga (Gabon), Joseph Mendes (Guinée-Bissau), Yacine Bourhane (Comores) et David Djigla (Bénin) avaient tous les cinq étés retenus avec leurs sélections respectives pour participer à des matches éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.
Attaché aux sélections nationales et heureux de compter parmi ses rangs des joueurs internationaux fiers de représenter leurs pays, le Chamois Niortais FC ne pourra libérer les joueurs nommés ci-dessus pour la période FIFA de mars 2021 pour différentes raisons, citées ci-dessous:
La Circulaire 1749 de la FIFA du 5 février 2021 donne la possibilité aux clubs de ne pas libérer leurs joueurs internationaux dans le cas où les autorités gouvernementales du pays du club imposent un confinement égal ou supérieur à cinq jours, c’est le cas de la France.
Les autorités françaises imposent un isolement de sept jours à tous les voyageurs même avec un test PCR négatif.”
Reste à voir qui pourrait remplacer le défenseur Ibrahima pour les deux prochaines journées des éliminatoires.
Attendu pour la première fois en équipe nationale guinéenne, l’attaquant de Clermont foot Mohamed Bayo ne répondra pas à l’invitation du Syli national à Conakry et à Namibie.
Dans un communiqué publié sur le site du club français de D2 Clermont foot, ils ont souligné :
“Le Clermont Foot 63 a informé samedi 13 mars les trois fédérations de football du Bénin, du Gabon et de la Guinée de sa décision de conserver ses joueurs internationaux en France durant la période internationale de mars.
Initialement, les joueurs Jodel Dossou, Cédric Hountondji (Bénin), Jim Allevinah (Gabon) et Mohamed Bayo (Guinée) avaient été retenus par leurs sélections respectives afin de participer à des matchs éliminatoires de la CAN 2021.
Malgré toute sa bonne volonté et son attachement au rôle des sélections nationales au niveau du football mondial en général et africain en particulier, le Clermont Foot 63 ne pourra libérer ces joueurs pour la période FIFA de mars 2021.”
Le technicien français Didier Six sera dans l’obligation de faire appel à d’autres renforts afin de combler le vide engendré par l’absence de Mohamed Bayo

Le milieu de terrain guinéen, Amadou Diawara, qui évolue à l’AS Rome, vient d’être testé positif à la COVID-19. Il est forfait pour la double confrontation contre le Tchad.

Le sélectionneur national, Didier Six, a fait appel à Ibrahima Camara qui évolue à Moreirense FC du Portugal, pour le remplacer.

La Guinée affronte le Tchad le mercredi 11 novembre à Conakry et le dimanche 15 novembre à N’Djamena, pour le compte des 3ème et 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2021.

C’est dans les locaux du ministère des sports de la culture et du patrimoine historique que s’est tenu cette conférence de presse, animée par le directeur national des sports et des activités physiques. L’objectif fondamental de cette conférence était de faire le point sur cette histoire de primes de matchs du Syli national qui refait encore surface.

Dès après sa victoire en amical contre les requins bleus de Cap-Vert, les joueurs du syli ont réclamé les primes de victoire contre le Cap vert, chose qui était bloquée le 12 mars dernier par les autorités guinéennes. En conférence de presse, le directeur national des Sports et des activités physiques est revenu sur cette décision Lancinet Kabassan Keita explique: “depuis un certain temps, le syli était accompagné d’un arrêté conjoint entre le département en charge du Budget, des sports et des finance et depuis un temps il a été décidé de déterminer un prime pour les différentes équipes nationales guinéennes. Un arrêté signé par les ministres des sports, finances et budget en transmettant l’arrêt pour les expliquer la rareté des moyens suite à la mauvaise participation à la CAN. Raison pour laquelle la primature a jugé nécessaire de réduire les primes des matchs du syli national”.

Les joueurs étant dans les meilleures conditions durant le séjour au Portugal, se dit surpris d’entendre que les conditions d’hébergement ne sont pas favorable: “les joueurs étaient dans un hôtel où les joueurs du Bayern Munich habitaient, mais à notre fort étonnement au lendemain de la victoire nous apprenons que des joueurs n’étaient pas dans un état confortable et nous respectons les décisions de la Fifa qui demande 2 joueurs par chambre. Nous avons appris à travers la délégation de la fédération que 5 joueurs ont été positifs à la COVID 19. Et actuellement les joueurs positifs sont toujours confiné dans cet hôtel”.

Pour apporter plus de précision concernant les matchs le directeur national précise: “On avait pour prime de qualification 30.000$ à la coupe d’Afrique est passé à 20.000$ et encadrement d’appui 10.000$.

Prime de match excepté les matchs amicaux, mais les matchs de qualification ou objectif a domicile 1500$ encadrement d’appui 500$.

Prime de victoire à l’extérieur 2000$ et 500$ encadrement d’appui

Prime de nul à l’extérieur 1000$ et encadrement d’appui 500$.

Prime d’objectif :
– Huitième de finale :10.000$
– Quart de finale : 12.500$
– Demi finales 20.000$
– Qualification pour la finale 30.000$”

A ce jour les joueurs sont désormais situés sur leur sort sur les différentes rencontres internationales.

C’est une mauvaise nouvelle pour l’équipe de Didier Six, le syli national de Guinée qui séjourne actuellement au pays de C Ronaldo au Portugal dans le cadre des journées Fifa. Les informations ne sont pas bonnes pour le syli car 5 joueurs ont été testés positifs au coronavirus.

Selon Foot224 il s’agit de Naby Keita, François Kamano, Ibrahima Koné, Florentin Pogba et Ibrahima Camara. Ces éléments ont été mis de côté et avaient écourté l’entraînement, avant d’être mis en quarantaine.

Les Guinéens étaient stupéfaits de voir Seydouba Soumah mouiller le maillot avec le Partizan Belgrade, son club, en championnat, lundi alors qu’il était annoncé forfait pour le regroupement du Syli au Portugal en octobre. Dans la quête de la vérité, ConakrySports et Gnakrylive ont approché le jouer pour comprendre cet étrange volte-face.

Par Yvon LEROUX et Mohamed Max Camara

Dans un échange téléphonique qui a duré trente minutes, Seydouba Soumah nous a confirmé l’appel de Didier Six, son message à Antonio Souaré, ses sacrifices pour le Syli qu’il a préféré aux Bafana bafana…

« J’ai eu un appel du sélectionneur, vendredi dernier. »

« J’étais en soin, il m’a rapporté qu’Aly Touré lui a informé de ma blessure. Il m’a posé la question à savoir de quoi je souffrais. Je lui ai dit que j’avais des douleurs au niveau des chevilles et une déchirure en dessous de ma cuisse (ndlr : Ischio jambier). Après, il m’a donné son accord de rester en club pour mieux se reposer. J’ai vu aussi un appel en absence d’Antonio Souare. J’ai rappelé sans succès et je lui ai laissé un message. Il ne m’a pas répondu jusqu’ici. Je voulais l’informer aussi. Je ne voulais pas me faire attendre pour se déclarer forfait à la dernière minute. Pour moi, j’étais compris et j’avais le feu vert de rester avec mon club. »

« Le coach m’a obligé à jouer »

“C’est vrai que dans mon club, j’ai joué en Europa et en championnat. Mais, il y a une chose que les gens ne maitrisent pas. C’est comment je joue actuellement en club ? Ils ne le savent pas. Je ne m’entraine pas. C’est une faveur qu’on m’a accordé. On ne m’utilise que la veille du match. Pour être apte à jouer, je prends des injections pour réduire la douleur. Ce qu’on ne sait pas aussi est que j’étais blessé avant le match de l’Europa League. La preuve, j’ai démarré sur le banc (ndlr : contre Charleroi). Si on avait gagné (ndlr : victoire des Belges) ce jour là, je n’allais pas rentrer dans le match. Mais dans les vestiaires, le coach m’a obligé à jouer.”

« Pourquoi j’ai joué hier en championnat ? »

« C’était un match important pour Partizan Belgrade. Nous sommes à 6 longueurs de l’Etoile Rouge qui est en tête du championnat. On ne veut donc pas continuer à laisser des points dans ce duel. Vu la responsabilité que j’endosse dans cette équipe, l’entraineur a jugé nécessaire de me faire jouer. Pour rappel, le sacrifice que je fais aujourd’hui pour mon club, je l’ai fait pour la Guinée lors de la CAN 2015. J’étais blessé durant toute la compétition mais je ne l’ai dit nulle part. »

« Je n’ai pas arrêté de venir en sélection »

« Ce matin (mardi 29 septembre) dans la salle de thérapie, j’ai communiqué avec le médecin de l’équipe nationale. Je lui ai demandé s’il avait prit langue avec le médecin de mon club. Il m’a dit qu’ils communiquent ensemble. Il faut que les Guinéens sachent que je suis un vrai patriote. Je n’ai même pas envie de prouver cela. Malgré le traitement qu’on m’a fait subir en 2019 (ndlr : zappé de la liste de Paul Put pour la CAN), je n’ai pas arrêté de venir en sélection. Pourtant, j’étais un des acteurs de la qualification de la Guinée à cette compétition mais jusqu’ici personne ne m’a donné des explications. »

« J’ai refusé les bafana bafana par amour pour mon pays »

« J’aime bien la Guinée et on doit me croire pour plusieurs raisons. Je vous donne juste une raison. Alors en Afrique du Sud j’ai refusé les bafana bafana par amour pour mon pays. Ce que je dis là, vous pouvez le vérifier. De toutes les façons, je suis formé dans une grande Académie (ndlr : Ajax Cap Town), personne ne peut m’apprendre les bonnes conduites. Je suis un professionnel. Je pense que je n’ai manqué le respect à personne. Et je reste à la disposition de l’équipe nationale.»

Source: Conakrysports

C’est un coup de tonnerre pour le club de la capitale italienne la Roma. L’information vient de tomber la Roma perd sur tapis vert 3-0 face à l’Hellas Vérone pour avoir fait jouer samedi le milieu international guinéen Amadou Diawara qui n’était pas inscrit sur la liste de l’équipe première.

A noter que le match s’était terminé sur le score vierge de 0-0. Incroyable erreur de la Roma en championnat !